MX France

Elite à Castelnau de Levis : Boissière et Boog sabrent le champagne !

Article ajouté le 09/04/2017

Durant tout ce week-end le 24MX Tour a pris ses quartiers d’été dans le Tarn, du côté du circuit du Puech Rampant de Castelnau-de-Lévis. Sous un soleil radieux et des températures dignes d’un mois de juillet, les pilotes Elite MX1, MX2 et Junior ont disputé la troisième épreuve de leur Championnat de France respectif. Les équipes du Président Bosseboeuf ont, comme l’an dernier lors de leurs retrouvailles avec l’Elite, effectué un travail phénoménal pour accueillir pilotes, encadrements et public dans des conditions optimales. Le terrain argileux, idéalement préparé, a fortement séché en cours de journée devenant extrêmement exigeant. La chaleur a rendu les courses éprouvantes pour les pilotes mais le spectacle était au rendez-vous pour le bonheur d’un public venu en nombre.

 (SR Honda Motoblouz) creuse l’écart en MX1

Déjà leader du Championnat en arrivant sur l’épreuve,  s’impose sur l’exigeant circuit du Puech Rampant. Correctement sorti de grille en première manche, il va rapidement se positionner troisième derrière  et l’attaquer. Le pilote Monster Energy Bud Racing Kawasaki ne va pas résister à la pression de l’alsacien et partira à la faute. Alors deuxième, Boog va stabiliser l’écart avec le leader  (VRT 3AS Honda) mais, peu à l’aise sur la moto, il va commettre une petite erreur qui permettra à Grégory Aranda (Yamaha 2B Moraco) de passer. En seconde manche, il va partir dans le Top 3 et prendre le meilleur sur  (Amexio Suzuki) dans les premiers tours. Plus à l’aise en piste grâce aux réglages de suspensions effectués, il va revenir sur le leader Teillet avant que celui-ci ne soit victime d’un problème mécanique le contraignant à l’abandon. Cette victoire permet à Boog de porter son avance au Championnat à trente points sur le second Teillet, soit un matelas plus que confortable. Le Vendéen est lui poursuivi par la malchance ! Alors que, suite à sa brillante victoire de la première manche, un doublé lui tendait les bras, il a déjanté dans le septième tour et a dû abandonner. Cela le place dans une situation très délicate au Championnat. Il est désormais sous la menace d’Aranda et d’Aubin qui pointent à moins de cinq longueurs.

Deuxième du jour, Grégory Aranda est de retour au premier plan. Le pilote Yamaha 2B Moraco , meilleur temps des chronos, a retrouvé sa vélocité et son rythme. Malheureusement, il est toujours en délicatesse avec ses départs. Dans le Top10 en première manche, il a roulé très fort pour revenir deuxième. Déjà mécontent de sa sortie de grille, cela a été pire en seconde. Il est remonté petit à petit pour finir troisième.  complète le podium de l’épreuve. Il confirme qu’il est de nouveau en grande forme. Bien que son premier départ n’ait pas été pas aussi bon qu’à l’accoutumé, il a réussi à se hisser dans le Top5 dès le cinquième tour. Il a ensuite disposé de Desprey à cinq tours de l’arrivée. En deuxième manche, parti deuxième, il n’a pu retenir Boog que quelques tours mais est resté bien concentré pour se classer deuxième. Benoit Paturel et   complète le Top 5 de l’épreuve. Le pilote officiel GP MX2 Yamaha Kemea (6-4) fait une bonne sortie pour sa première sur une 450cc malgré des départs très moyens. Desprey (5-7) a quant à lui bien réussi son  premier départ avant une petite chute puis est mal sorti de grille.

Le retour gagnant d’Anthony Boissière (Yamaha 2B Moraco) en MX2

Très diminué en début de saison en raison d’un mauvais virus, Anthony Boissière n’avait pu jusqu’à aujourd’hui défendre ses chances correctement (il n’avait pas roulé à Romagné). Remis sur pied, il a fait parler la poudre. Deux manches, deux victoires magistrales, pour son retour en Elite après 4 ans passés sur les terrains d’Enduro. Le Sudiste a de très beaux restes ! Parti dans le Top 3 lors des deux courses, il ne lui aura fallu que deux tours à chaque fois pour se défaire d’Henri Giraud (Husqvarna), puis filer vers la victoire sans être inquiété. Il faut dire qu’il a imprimé un rythme très élevé. Avec deux holeshots, Giraud se classe deuxième de l’épreuve, sa meilleure performance en Elite pour sa première saison complète. A vingt ans, il était jusqu’ici abonné aux places d’honneur et en profite pour prendre la deuxième place du Championnat. Dans les deux manches il est parti en tête. Si, en première il est redescendu quatrième, en seconde il a tenu sa deuxième place jusqu’au bout.

 complète le podium de la journée. Le pilote JPM Racing Suzuki (3-3) a toujours été aux avant-postes mais n’a jamais pu hausser le rythme. Il réalise néanmoins une bonne opération puisqu’il récupère la plaque rouge de leader du Championnat. Ses principaux rivaux ont failli sur le circuit de Puech Rampant. L’ex leader Arnaud Aubin (Amexio Suzuki 15-6) a complètement raté son premier départ (parti quasi dernier), tandis que  (GSM Dafy Michelin Yamaha – 5-DNF) a chuté au départ de la seconde manche puis, alors qu’il revenait fort, s’est déboîté l’épaule en fin de course. Dans ses conditions, ce sont deux pilotes GP qui complètent le Top5.  Le Belge Brent Van Doninck (Yamaha Kemea – 2-4) a réalisé les meilleurs temps en piste mais est parti de loin à deux reprises, particulièrement en seconde manche où il pointait en milieu de peloton à la fin du premier tour. Le champion de France Junior 2016 Stephen Rubini (Kawasaki KRT MX2) se contente d’une sixième puis d’une septième place.

Mano à mano Fonvieille Benistant en Junior

A quelques kilomètres seulement de chez lui Calvin Fonvieille (LR KTM Moto17) n’a pas manqué l’occasion de briller devant ses nombreux supporters. Mais cela fut compliqué ! Le pilote du Collectif Espoirs 125 remporte l’épreuve au bénéfice de sa victoire en seconde manche alors qu’il avait terminé deuxième précédemment. Lors  de la course matinale, l’Albigeois est parti dans le Top10 et a rapidement recollé à Thibaut Benistant (Yamaha MJC) qui avait réalisé le holeshot. Il est resté à quelques encablures du leader sans jamais réussir à placer d’attaques franches. Il a eu du mal à trouver de nouvelles traces pour dépasser et Benistant a été plus tranchant pour dépasser les attardés. En seconde manche, ultra motivé, il est parti dans le Top 5  et a une nouvelle fois rapidement rattrapé le pilote Yamaha MJC. Cette fois-ci, il n’a pas attendu pour attaquer, a pris la tête après cinq tours et s’est imposé. Benistant, second à égalité de points conserve l’essentiel, sa plaque rouge de leader du championnat et ses deux petits points d’avance sur le vainqueur du jour. En réalisant deux holeshots, il s’est placé dans des conditions idéales mais n’a pu tenir le rythme le temps des deux manches. Le pilote de l’Equipe de France Espoirs a assuré son leadership sans prendre de risques inutiles. L’expérience est déjà au rendez-vous !

Maxime Charlier (Husqvarna) complète le podium du jour. Il est plutôt bien sorti de grille en première manche pour se porter rapidement troisième et franchir la ligne à cette position. Le second départ a été beaucoup moins bon. En milieu de peloton seulement, il est revenu petit à petit pour s’emparer de la troisième place au détriment de Rick Elzinga (Yamaha MJC) à quatre tour de la fin. Il est également troisième au Championnat à dix-neufs points du leader et compte quatre points d’avance sur Elzinga. Le Hollandais (5-5) qui avait survolé Romagné s’est montré moins à l’aise et se contente d’un Top 5. Son premier départ a été mauvais et ne lui a pas permis de se mettre dans le rythme correctement. Le second a été meilleur, il a été deuxième durant deux tours avant de rétrograder. Antoine Cossé (KTM -4-6) se classe quatrième de l’épreuve, son meilleur résultat, tandis que le  (TM Xcentric France – 25-4) a eu de gros soucis en première manche avant prendre un bon départ et terminer quatrième.

Prochain rendez-vous

Après trois épreuves en un moins d’un mois, les stars du 24MX Tour et leurs équipes ont bien besoin de souffler un peu. Pour les participants au Championnat de France Elite, rendez-vous est donné dans trois semaines à Gaillac-Toulza. Le Toulouse Moto Sport organise son traditionnel  du 1er mai. En ce jour de fête du Travail, les pilotes vont avoir du pain sur la planche. La compétition se déroulera sur la journée du lundi uniquement. Les Juniors ont quant à eux rendez-vous les 29 et 30 avril à Bitche (Moselle) tandis que les Espoirs, qui ont fait relâche ce week-end se retrouveront la semaine prochaine du côté de Donnery (Loiret).

Communiqué FFM
MOTOCROSS EMAG
 

Dernières vidéos

  1. Monster Cup : Marvin Musquin empoche le million de dollars ! Les 3 manches en intégralité.
  2. MXDN : La victoire de l'équipe de France en vidéo
  3. MXDN : Les meilleurs moments des manches qualificatives en vidéo
  4. ITW Jeremy Van Horebeek "Revenir sur le podium du MXDN"
  5. VIDEO : Les meilleurs moments du MXDN ... 2006 !