Forums Discussion générale

Pages

Dylan, ou les 12 salopards

Il y a un moment de cela, l'excellent RACERX a consacré 2 rubriques aux pilotes de GP ayant tenté l'aventure US. Parmi eux, on compte pas moins de 11 français, tout simplement un record.
-
http://racerxonline.com/2016/08/10/bench-racing-ammo-from-there-to-here-part-ii

-

http://racerxonline.com/2016/08/02/bench-racing-ammo-from-there-to-here-part-1

-

Dylan Ferrandis devient le 12ème homme de cette belle aventure tricolore, 12, un numéro AMA qu'il eût été sympa de porter, en forme de clin d’œil à l'un de nos plus brillants représentant chez l'oncle Sam…

-

Parmi ces 12 mousquetaires, certains ont côtoyé les sommets, ont écrit de belles pages d'histoire et « AMAssé » les billets verts, d’autres au contraire ont subi une cruelle désillusion face à la dure réalité de la compétition dans sa version US.

Entre revers et médailles, le MX français a tout connu de l'autre côté de l'Atlantique.

-

Une question que l'on peut se poser aujourd'hui : Où se situera DF4 au sein de cette liste des 12 ?

-

Il sera intéressant d’étudier la perception des américains (fans, médias et pilotes) à l'égard de ce nouvel expatrié, et de faire une comparaison avec notre premier représentant, MM25.

-

Dès ses débuts sur le sol US, Marvin Musquin a affiché une vraie identité « à l’américaine » (image très professionnelle, communication maîtrisée et intégration parfaite dans la société US). De tous les pilotes français ayant évolué outre Atlantique il est, avec DV12, celui qui jouit de la plus belle côte de popularité aux US.

-

En foulant le sol US, Dylan Ferrandis se crée une « nouvelle identité » et s’offre un challenge de taille sur une  COTE EST pour le moins relevée : à lui de trouver le point d'équilibre entre l'assimilation rapide du SX US pour enregistrer de bons résultats, et la patience indispensable pour s'adapter à un nouvel environnement.

-

Autant de paramètres à intégrer pour éviter une désillusion comme celle vécue par Arnaud Tonus, exemple le plus récent d'un mauvais « transfert » de carrière.

-

DF108 ne manque pas d'atouts dans son jeu : on peut noter son aptitude (et son goût) pour le SX, on connaît sa volonté de réussir et son engagement sans faille, on sait qu’il intègre un team de pointe, enfin il ne faut pas oublier sa faculté à aller au contact s’il le faut, pour s'imposer.

-

En opposition à ces qualités, on peut craindre que l'envie de bien faire laisse place à une fougue pas toujours maîtrisée (avec le risque de blessure inhérent à ce trop plein d’énergie), ou que le « goût du contact » évoqué plus haut se transforme en chute (voire en réaction épidermique chez les pilotes US).

Autre sujet sensible, l’importance de la communication. Dans sa version US, le franc parlé « à la française » peut choquer les âmes bien pensantes, sans oublier qu’un dérapage verbal est toujours possible quand la langue n’est pas maîtrisée parfaitement.

-

Premiers éléments de réponse ce week-end...

Il y a un moment de cela, l'excellent RACERX a consacré 2 rubriques aux pilotes de GP ayant tenté l'aventure US. Parmi eux, on compte pas moins de 11 français, tout simplement un record.
-
http://racerxonline.com/2016/08/10/bench-racing-ammo-from-there-to-here-part-ii

-

http://racerxonline.com/2016/08/02/bench-racing-ammo-from-there-to-here-part-1

-

Dylan Ferrandis devient le 12ème homme de cette belle aventure tricolore, 12, un numéro AMA qu'il eût été sympa de porter, en forme de clin d’œil à l'un de nos plus brillants représentant chez l'oncle Sam…

-

Parmi ces 12 mousquetaires, certains ont côtoyé les sommets, ont écrit de belles pages d'histoire et « AMAssé » les billets verts, d’autres au contraire ont subi une cruelle désillusion face à la dure réalité de la compétition dans sa version US.

Entre revers et médailles, le MX français a tout connu de l'autre côté de l'Atlantique.

-

Une question que l'on peut se poser aujourd'hui : Où se situera DF4 au sein de cette liste des 12 ?

-

Il sera intéressant d’étudier la perception des américains (fans, médias et pilotes) à l'égard de ce nouvel expatrié, et de faire une comparaison avec notre premier représentant, MM25.

-

Dès ses débuts sur le sol US, Marvin Musquin a affiché une vraie identité « à l’américaine » (image très professionnelle, communication maîtrisée et intégration parfaite dans la société US). De tous les pilotes français ayant évolué outre Atlantique il est, avec DV12, celui qui jouit de la plus belle côte de popularité aux US.

-

En foulant le sol US, Dylan Ferrandis se crée une « nouvelle identité » et s’offre un challenge de taille sur une  COTE EST pour le moins relevée : à lui de trouver le point d'équilibre entre l'assimilation rapide du SX US pour enregistrer de bons résultats, et la patience indispensable pour s'adapter à un nouvel environnement.

-

Autant de paramètres à intégrer pour éviter une désillusion comme celle vécue par Arnaud Tonus, exemple le plus récent d'un mauvais « transfert » de carrière.

-

DF108 ne manque pas d'atouts dans son jeu : on peut noter son aptitude (et son goût) pour le SX, on connaît sa volonté de réussir et son engagement sans faille, on sait qu’il intègre un team de pointe, enfin il ne faut pas oublier sa faculté à aller au contact s’il le faut, pour s'imposer.

-

En opposition à ces qualités, on peut craindre que l'envie de bien faire laisse place à une fougue pas toujours maîtrisée (avec le risque de blessure inhérent à ce trop plein d’énergie), ou que le « goût du contact » évoqué plus haut se transforme en chute (voire en réaction épidermique chez les pilotes US).

Autre sujet sensible, l’importance de la communication. Dans sa version US, le franc parlé « à la française » peut choquer les âmes bien pensantes, sans oublier qu’un dérapage verbal est toujours possible quand la langue n’est pas maîtrisée parfaitement.

-

Premiers éléments de réponse ce week-end...

Ronron et Tortel' sont également unaniment appréciés, je dirais. Pour le reste, assez d'accord. 

ganjaman a écrit :

Ronron et Tortel' sont également unaniment appréciés

Je suis d'accord.
La différence réside dans le fait que DV est toujours resté connecté au milieu et bénéficie d'une exposition médiatique.
Par ailleurs, il sait faire entendre sa voix, et il a une vraie légitimité tant au sein de la planète cross qu'auprès des fans, qui apprécient à la fois son oeil averti et son humour.

Hum... Sauf Brian Swink ;-)))

Justement Dylan aurait quelques difficultés à communiquer avec son team ... espérons que son pilotage parlera pour lui.
Let ze riding do ze talking !

jme a écrit :

Justement Dylan aurait quelques difficultés à communiquer avec son team ...

Ha bon? Marrant, on le sentait pas du tout venir, dans son interview à MX Mag...
;-)))

Le papier de Rx m'a en tous cas rappelé à quel point j'avais été à la fois navré et incrédule devant la tournure qu'a pris la carrière de Tortelli...
;-((

Mille excuses mon gator je ne lis plus trop depuis quelques temps ...

Par oxboy, le 16/02/2017 - 13:10

Il sera intéressant d’étudier la perception des américains (fans, médias et pilotes) à l'égard de ce nouvel expatrié, et de faire une comparaison avec notre premier représentant, MM25.

Mais, mais, mais ? Cripou ne s'est pas tué en course (propre et figuré) et il est déjà enterré ?

Y a pas de mal, JME, mais là, ça en valait la peine...
A peine débarqué, le Dylan commence à balancer sur son coach, ses partenaires d'entraînement, le boss du team... Pas méchant, mais le genre "La mentalité US c'est spécial, le patron, il est gentil mais super froid, on n'a rien à se dire, le coach, il me fait bosser des virages, j'trouve ça bizarre, et je l'ai déjà bien mis minable à vélo, et Webb aussi, il doit bouffer trop gras, il transpire grave"...
Tu traduis ça sur Vital, le mec se fait lyncher d'entrée, lol...

Awesome. On va se régaler avec lui cette saison. 

Pages

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP ARGENTINE : Les manches qualificatives en vidéo
  2. Video : Le Team Pro Factory de Seb Pourcel
  3. SX Daytona, les temps forts.
  4. Video : GoPro de Toronto.
  5. Video : Quand Darryn Durham s'amuse avec son pote...