Divers

Championnat du Canada : pourquoi s'y intéresser ? 

Article ajouté le 23/07/2020

Le championnat du Canada de motocross débute ce week-end, avec une nouvelle fois un plateau plus que correct qui promet de belles courses animées sur de superbes circuits. Le top ! 

 

 
Gopher Dunes, le circuit de l'ouverture ce week-end, "le Lommel au sirop d'érable". 

 

Le championnat du Canada est depuis des lustres une sorte d'Ehpad assez luxueux pour pilotes US en mal de contrat à la maison, désireux de se faire une dernière tournée rémunératrice avant de ranger la quincaillerie définitivement et d'avoir à trouver un job. Car, hormis Davey Millsaps en 2016 ou Mike Alessi, un régulier de la série, ceux qui sont « obligés » d'aller rouler au Canada font partie des mêmes qui vont devoir trouver un job après leur carrière à quelques rares exceptions près. Ce n'est pas le gardien de prison Bob Kiniry qui me contredira ! Vrai que c'est la solution de facilité : c'est tout près, ils parlent à peu près la même langue et l'opposition y est moins forte. Cette saison, le Covid a quand même compliqué la situation en obligeant les Américains à une quatorzaine. Du coup, certains habitués, tel Luke Renzland, ont préféré renoncer. 
Phil Nicoletti, lui, sera bien présent. Vainqueur l'an dernier de la « Triple Crown », l'équivalent d'une sorte de « Grand National » qui réunit Supercross, Arenacross et motocross, il a empoché 100 000 $ canadiens de bonus pour ses efforts, soit 65 000 € environ, de la part de l'organisateur Jetwerx. Qui n'est autre que toute la famille du second, Cole Thompson. De quoi mettre de l'ambiance. D'ailleurs, niveau ambiance, on est rarement déçu au pays des caribous. L'an dernier, pour avoir poursuivi et menacé de tuer Mike Alessi qui l'avait fait tomber, Phil Nicoletti a été « condamné » à animer un bingo sur une course amateur. #canada. 


"I'll fucking kill you". Phil Nicoletti. Je suis sûr qu'il ne le pensait pas... 

Autre raison de regarder, les circuits. Cette année, encore une fois la situation est différente car moins d'épreuves sont au programme, mais ceux qui ont eu la chance d'avoir Extreme Sports Channel dans les années 2000 se souviennent : certains terrains canadiens semblent tout droit sortis de jeux vidéos, parfaits mélanges entre les tracés à l'européenne et les gros sauts tendance US. 

Enfin, surtout, ça va rouler vite et bien. Rappelons que Phil Nicoletti a fait un podium avec la Husqvarna d'usine en outdoor juste avant de partir boire du sirop d'érable, et s'il est débarrassé de Mike Alessi cette saison, il devra compter avec les stars établies Matt Goerke (celui-là même qui avait battu Chris Pourcel pour le championnat en 2017!), Cole Thompson, Tyler Medaglia ou encore le champion MX2 qui est monté en MX1 Dylan Wright, considéré là-bas comme la future star capable de succéder aux légendes canadiennes Ross Pederson, Jean-Sebastien Roy ou Colton Facciotti. Premier rendez-vous ce week-end dans les sables de Gopher Dunes, pour une manche samedi et deux dimanche, un nouveau format pour placer plus de courses malgré la situation. Surveillez les réseaux sociaux, les canadiens étant généralement bien réveillés à ce niveau-là. 


Souvenir de 2005... 

 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : Freeride en Estonie
    vidéo freeride estonie
  2. Vidéo : Dylan Ferrandis prépare l'outdoor à Glen Helen
    dylan ferrandis vidéo
  3. VIDEO : l'incroyable Monsieur Toni BOu
    toni bou
  4. Vidéo : le best-of du championnat d'Italie avec Gautier Paulin, Maxime Renaux, Jeremy Seewer et les autres
    faenza
  5. Prix, disponibilités, nouveautés : le boss de KTM France Eric Antunes nous dit tout sur les KTM, Husqvarna et GasGas 2021
    eric antunes