Divers

Romain Febvre… battu à Mettet !

Article ajouté le 17/10/2015

On pensait que ce n’était plus possible, une chose pareille ! Romain Febvre devancé, battu, on n’imaginait plus voir ça. Et dans son jardin de Mettet, par un inconnu qui plus est !

Eh oui, le champion du monde a terminé second du Superbiker de Mettet en Belgique, l’une des plus importantes épreuves de supermoto qui soient, un meeting de prestige que le Français avait déjà remporté en 2012 et à nouveau l’an dernier. Ayant changé les pneus de son YZ 450FM avant la finale et réussissant le holeshot, Romain Febvre semblait pourtant parti vers un autre succès sur le nouveau tracé (75% asphalte et 25% terre avec trois sauts), mais il n’a pu empêcher le jeune Allemand Marc-Reiner Schmidt de le déborder et de filer vers la victoire.

« C’était génial de revenir à Mettet  et de courir sans aucune pression, juste pour le fun… Mais en vérité, je suis un peu déçu », devait commenter RF juste à l’arrivée. « Mener pendant dix minutes et ne pas aller au bout… Je savais que j’avais besoin du holeshot et je l’ai fait mais, pour être complètement honnête, je savais au fond de moi que j’avais des chances de devoir me contenter du podium, car je n’étais pas tout à fait aussi rapide que certains pilotes en piste aujourd’hui ».

La vedette du Motocross des Nations n’avait eu que très peu de temps pour mettre au point sa moto avant l’épreuve. « Je suis monté dessus une fois seulement avant la course et il y avait pas mal de travail à effectuer, c’était un peu court au point de vue préparation. Il a fallu changer non seulement les roues, le frein avant, les suspensions, mais aussi, par conséquent, l’embrayage. Et nous avons aussi dû modifier l’assiette de la moto en changeant de té de fourche. Le team m’avait fourni un moteur, différent de celui que j’utilise en motocross, a priori mieux adapté au supermoto, donnant une meilleure vitesse de pointe. Heureusement, mon mécanicien habituel, Manu, était là avec moi et c’était une bonne chose d’avoir son soutien et celui de l’équipe ! ».

On l’a dit, Febvre avait déjà gagné à Mettet, il fait partie de la liste ô combien prestigieuse des vainqueurs stars du Superbiker, aux côté de noms aussi illustres que Georges Jobé, Eddy Seel, Stéphane Chambon, Broc Glover, Mickaël Pichon ou Stefan Everts. On se souvient que dans ses jeunes années, avant de revenir au MX en 2010, Romain s’est, quatre saisons durant, consacré exclusivement au supermotard.

« La piste est revenue sur l’ancien circuit de vitesse et la section tout-terrain n’offrait aucune difficulté particulière. C’était plus compliqué pour moi de faire la différence par rapport aux éditions précédentes et en voyant le tracé j’avais vite compris que ce serait déjà pas mal de monter sur le podium. Cela dit, c’était super de retrouver les gars du supermoto, que pour la plupart je ne vois qu’une fois par an, ici à Mettet ».

Le champion du monde MXGP devait ensuite s’envoler à destination de Las Vegas, où il est convié par son sponsor à assister en tant qu’invité d’honneur à la Monster Energy Cup. Ensuite, de Los Angeles RF 461 partira directement au Japon, où il doit participer à la dernière épreuve du championnat national à Sugo. « Le team a envoyé ma moto la semaine dernière et j’y vais pour Yamaha, pour participer, rencontrer les fans et me faire plaisir, sans véritable objectif. Et je pense que dans la foulée, le lundi, nous effectuerons sûrement une séance de testing en présence des ingénieurs de l’usine ».

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Monster Energy/CDS
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP Portugal : Le récital de Kjer Olsen
  2. Justin Barcia fait chanter sa Z dans son jardin
  3. 24MX Tour au Domaine de Foolz : Le résumé vidéo du dimanche
  4. VIDEO : 2019 250SX West Champion - Dylan Ferrandis
  5. Comment nettoyer son carburateur moto - Tuto by 3AS Racing