MXGP

"Affaire Musquin" Le team Honda NGS communique

Article ajouté le 04/06/2009

« Nouvelle Génération Sport » a été créé en décembre 1999 dans le but de faire progresser de jeunes pilotes de Moto cross et de les conduire au plus haut niveau de leur discipline. Avec Pierre-Alexandre Renet notamment (sept saisons d’harmonieuse collaboration), nous avons ainsi obtenu des résultats remarqués, aussi bien en Grands Prix et au MX des Nations qu’en championnats de France et d’Europe, de même qu’en Super cross.

Certes, nous sommes restés une « petite » équipe (trois personnes à plein temps seulement) sans moyens colossaux, qui ne peut en aucun cas se permettre de jeter l’argent par les fenêtres (notre budget annuel de fonctionnement tournant autour des 75 000 Euros environ – hors véhicules et, au passage, qu’on se le dise, tous nos comptes sont à jour, nous ne devons rien à personne), mais en fonction de nos possibilités nous avons toujours donné le maximum, et ceci sans nous plaindre dans la mesure où nous sommes bien conscients d’avoir la chance de vivre notre passion. Car, oui, le mot est lâché : nous sommes avant tout des passionnés, qui travaillons d’abord à satisfaire nos pilotes et ceci dans les moindres détails, qu’il s’agisse de leurs exigences techniques (rien de plus naturel), de leur préparation physique ou de leur bien-être en général, afin qu’ils puissent aborder la compétition dans les meilleures conditions et obtenir les meilleurs résultats. Pour ce mettre en œuvre, tous les membres du Team n’ont d’ailleurs jamais « compté leurs heures », sacrifiant bien souvent leurs vies personnelles…

Si nos machines ne sortent pas de tel ou tel service-course « usine », elles permettent néanmoins de rivaliser avec les meilleures, comme l’a démontré non sans brio le parcours d’une certaine 250 CRF n°25 en ce début de saison, allant jusqu’à conquérir la fameuse plaque rouge de leader après six GP, n’est-ce pas ?

Nous restons donc persuadés que notre structure et nos motos peuvent encore faire rêver bon nombre de pilotes, en France comme à l’étranger, et c’est cette reconnaissance du milieu ainsi que la confiance de nos partenaires qui, en toute modestie, fait notre fierté : sans prétendre à la perfection, nous sommes incontestablement dans le coup et avons de bonnes raisons de nous montrer raisonnablement satisfaits de notre travail.

A propos de Marvin Musquin, puisqu’il faut bien en parler, il convient de rappeler que l’association date de fin 2007 et qu’il s’agissait alors d’une collaboration « familiale » Honda-NGS/Musquin Frères (Marvin & Mickaël). Un montage quelque peu alambiqué, Mickaël proposant alors au Team un sponsor lui garantissant un contrat d’une durée d’un an, tandis que Marvin, devant bénéficier indirectement de ce sponsor, signait lui pour deux ans (2008 & 2009). Si, malgré la spécificité d’un tel arrangement, la première saison s’est globalement déroulée sans encombre, l’entourage de Marvin a montré, dès l’intersaison, des envies d’ailleurs. Celles-ci n’ont pas trouvé d’écho, mais elles ont sans aucun doute fragilisé la crédibilité du Team, tant et si bien que certains partenaires ont préféré quitter le navire… Nous avons toutefois poursuivi comme prévu (avec un soutien et une confiance de Honda renouvelés, qui plus est) et de quelle manière puisqu’on a vu la Honda de Marvin s’installer aux commandes du championnat de France Elite et du championnat du monde jusqu’à ce que, résultats aidant, le pilote et les siens lorgnent à nouveau du côté de la concurrence… Et que, hélas, sans préavis ni ultimatum et dans la plus grande précipitation, Marvin apparaisse, en tant que « pilote privé », au guidon d’une KTM-Red Bull « usine » au GP de Grande Bretagne à Mallory Park !

Si, ce n’est un secret pour personne, nous apprécions plus que quiconque le pilote, dont les qualités ne sont plus à démontrer, si nous aimons beaucoup Marvin, auquel nous prêtons de grandes qualités d’intelligence et de gentillesse, nous ne pouvons que regretter qu’il soit à l’heure actuelle « sous influence » et nous poser des questions quant aux choix qui vont dorénavant paver son parcours de champion. Cela dit, nous lui souhaitons naturellement bon vent, et le titre mondial dès cette année !

Mais, suite à cette rupture Brutale et unilatérale de contrat, qui on s’en doute n’a guère été appréciée de nos différents partenaires, qui tous s’estiment lésés, Honda le premier, (Nous sommes dans l'obligation de demander un arbitrage d'ordre juridique afin que nos partenaires ne nous sanctionnent pas brutalement pour une faute dont nous ne sommes pas responsable, il nous semble -utile d'en faire un point d'honneur pour démontrer que NGS à lui bien remplis toutes ses obligations contractuelles.)

Enfin, si nous avons, il faut l’avouer, un instant songé à tout arrêter là, pas question de nous laisser dominer par l’émotion, nous continuons : le Team Honda-NGS est donc bien présent au GP de France à Ernée. Avec un seul pilote, Jason Clermont, le plus jeune représentant français (16 ans) en championnat du monde MX2. Mais, nous nous activons pour trouver un deuxiéme pilote au plus vite cependant son profil devra satisfaire également les critères de nos partenaires aussi le recrutement s'annonce difficile car très peu de pilote de niveau GP sont a ce stade de la saison libre d'engagement.

Espérant retrouver au plus vite toute la sérénité qui convient pour préparer au mieux la fin de saison et que s’apaise enfin tout ce brouhaha, ce tumulte, nous vous souhaitons un excellent Grand Prix de France et vous rappelons que Bruno Losito se tient à votre disposition dans le paddock pour toute information complémentaire.

PS : Un grand merci à MM. Patrick Leloup, Thomas Ancelin, Yves Pages, Romain Lier pour l’ensemble de leur collaboration au sein du Team.

Le Team Honda-NGS

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Sand it : épisode 2
  2. Les trois manches de la Monster Cup
  3. Les pilotes Yamaha pour la saison sable
  4. Le Freestyle électrique
  5. Motocross des Nations européennes en Pologne