MXGP

Jake Nicholls et Tommy Searle absents à Matterley

Article ajouté le 22/05/2015

Nicholls n’a pas encore pu prendre le départ d’une seule épreuve MXGP depuis le début de la saison, souffrant de complications suite à sa fracture du bras droit lors du meeting inter de pré-saison de Lacapelle-Marival en février. Le jeune Anglais (24 ans) a bien participé à deux courses de championnat britannique le mois dernier, mais ses médecins lui ont vivement conseillé de reporter sa rentrée en Grands Prix. « C’est très démoralisant de ne pouvoir rouler ce week-end devant les fans, d’autant que j’ai déjà effectué deux comebacks depuis ma blessure, les toubibs m’ayant alors autorisé à reprendre le guidon. Hélas, ces courses de rentrée ne se sont pas bien déroulées dans la mesure où un os, le plus petit des deux qui étaient endommagés, ne s’est pas complètement réparé : c’était a priori la plus bénigne des deux fractures mais pourtant elle s’avère beaucoup plus ennuyeuse… », a expliqué un Jake désemparé.

« Je dois laisser les choses évoluer toutes seules, encore au moins trois semaines. Je croise les doigts en espérant que tout ira bien : à ce moment-là on fera une radio et, si l’os n’a pas « pris » comme il faut, je devrai être opéré et ce seront encore six semaines supplémentaires d’inaction. C’est très dur à encaisser moralement et, même si j’essaie d’entretenir ma condition physique autant que possible, j’ai l’affreuse impression d’être complètement « out », de ne plus faire partie de mon sport ! ».

Il faut remonter au GP d’Allemagne l’an passé pour retrouver trace de Nicholls derrière une grille de départ en Mondial, une sérieuse blessure à un doigt ayant alors mis fin à sa saison 2014. C’était sa première en catégorie reine : l’année précédente, en MX2, il avait fait rugir le public massé sur les collines de Matterley Basin en allant chercher son premier podium sur son sol natal en 250 cc.

Quant à Tommy Searle, après avoir longtemps espéré pouvoir participer à son GP national, lui qui s’était imposé à Matterley en 2012 en MX2, il a fait savoir ce lundi après-midi sur les réseaux sociaux qu’il ne serait pas de la fête, sa clavicule gauche brisée lors d’une chute en seconde manche en Espagne n’étant pas encore assez solide. Terriblement malchanceux ces derniers temps, l’Anglais de 25 ans devrait savoir à la fin de la semaine comment évolue sa guérison et s’il sera capable ou non de s’aligner au départ la semaine suivante à Villars-sous-Ecot pour le Grand Prix de France.      

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Ray Archer / KTM

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP Portugal : Le récital de Kjer Olsen
  2. Justin Barcia fait chanter sa Z dans son jardin
  3. 24MX Tour au Domaine de Foolz : Le résumé vidéo du dimanche
  4. VIDEO : 2019 250SX West Champion - Dylan Ferrandis
  5. Comment nettoyer son carburateur moto - Tuto by 3AS Racing