MXGP

Valentin Guillod : c'est pas le pied !

Article ajouté le 18/06/2015

Deux chutes ont pourri le GP d'Italie de Valentin Guillod et ont interrompu la superbe série de perfs signées par le pilote Yamaha-Standing Construct, auteur notamment de deux magnifiques succès consécutifs en Espagne et en Grande Bretagne qui lui ont valu de grimper au second rang du classement provisoire du championnat MX2.

Ces jours-ci le Suisse souffre de quatre os du pied droit fracturés lors d’un accrochage avec Damon Graulus à Villars-sous-Ecot. « Avec une blessure pareille, je devrais rester tranquillement chez moi à me reposer, mais je voulais venir ici en Italie et tenter le coup », a expliqué l’Helvète après avoir bagarré dans la boue pour une quatorzième place au général (11/18), son pire résultat depuis le début du championnat.

La rumeur qui circule en ce moment annonce qu’il bénéficierait de matériel 100% usine au sein de son team actuel, Yamaha-Standing Construct

Et le pire, c’est que Valentin ne dispose que de très peu de temps pour laisser son pied guérir avant le GP d’Allemagne ce week-end, sur un autre terrain « qui cogne », au sol très dur. « Ça va aller de mieux en mieux chaque jour, mais je ne serai toujours pas à 100% à Teutschenthal. Si c’est sec, ça ira. Ce que je retiens de positif de Maggiora, c’est qu’aucun os n’a bougé… ».

L’ex-champion d’Europe paraît devoir être le principal challenger de Jeffrey Herlings cette saison, mais la malchance dont il a été victime lors des deux dernières épreuves a permis au Néerlandais de creuser l’écart jusqu’à 139 points, soit l’équivalent de plus de cinq victoires, avec seize manches restant à disputer. A ce jour Guillod possède exactement le même total de points que Pauls Jonass, tandis qu’Aleksandr Tonkov les suit de près, à trois petites unités.

C’est la dernière saison de Valentin Guillod en MX2 et en compagnie d’Yves Demaria, son mentor et manager, le Suisse essaie de trouver le bon deal pour débuter en catégorie MXGP l’an prochain dans les meilleures conditions possibles. La rumeur qui circule en ce moment annonce qu’il bénéficierait de matériel 100% usine au sein de son team actuel, Yamaha-Standing Construct, même si a priori la structure belge a toujours insisté sur son attachement aux 250 cc et aux 250 seulement. Le team de Tim Mathys est d’ailleurs d’ores et déjà lié à Julien Lieber pour 2016. Côté Yamaha Factory Racing, d’autre part, si Romain Febvre a prolongé son bail, il n’en est pas de même pour Jeremy Van Horebeek : normalement l’équipe de Michele Rinaldi et le Flamand devraient poursuivre leur collaboration, mais à cette heure rien n’est encore définitif…   

 

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photos Yamaha 
 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : 36 minutes avec Eric Péronnard
    éric péronnard
  2. Vidéo : OFF TRACK, le MX à la française
    off track
  3. Vidéo : le team manager du team Honda SR Motoblouz en mode confinement
    josse sallefranque
  4. Vidéo : Moto Spy saison 4 épisode 6
    moto spy, s4e6, sx us
  5. Vidéo : Toronto 2014 Supercross, la démonstration de James Stewart.
    james stewart toronto