MXGP

Valentin Guillod en super forme

Article ajouté le 29/05/2015

Le sociétaire du team Standing Construct-Yamaha a remporté une fantastique bataille engagée avec Max Anstie et le Hollandais en première manche et s’est imposé au général du Grand Prix grâce à son remarquable succès dans la seconde course.

Après son triomphe en Espagne deux semaines plus tôt, le Suisse a complètement « relancé » sa carrière, répondant aux espoirs placés en lui et offrant un nouveau statut à son équipe qui jusque-là ne comptait qu’une seule victoire à son actif, à Matterley Basin déjà, en 2013, signée Glenn Coldenhoff.

On le répète, la structure Standing Construct, passée de KTM à Yamaha à l’intersaison, a choisi de travailler avec le motoriste français Akira et ainsi développé ses Yamaha YZ 250F en suivant sa propre voie, tout à fait originale. Et partant de là, alors que les qualités de cette moto sont unanimement reconnues (n’est-elle pas championne US 2014 avec le team Star Racing et Jeremy Martin, par exemple ?), l’équipe belge a vécu un début de saison plutôt laborieux. Jusqu’à ce que Guillod mette le doigt sur les bons réglages à Talavera. L’ex-champion d’Europe était même plutôt dominé par son équipier Julien Lieber en début de championnat mais, tout à coup, il s’est produit comme un déclic…

« Nous savions en changeant de marque que nous aurions du mal à figurer d’emblée aux avant-postes, d’autant que nous accusions un certain retard sur le programme défini durant l’hiver. Mais je savais bien que j’avais une bonne équipe derrière moi, qui faisait le maximum au quotidien pour m’offrir le meilleur matériel possible. Et nous n’étions pas loin du compte, juste de petits détails qui clochaient… Et j’avais ma part de responsabilité, également. Alors à un moment donné on a levé le nez du guidon, on a eu une discussion franche, sans tabous et on s’est engagé dans une nouvelle direction, qui s’est avérée être la bonne : la moto a évolué dans le sens souhaité et aujourd’hui c’est une super machine sur laquelle je me sens super bien. Je tiens à remercier le team qui fait vraiment un super boulot ! ».

C’est actuellement la dernière saison MX2 de Valentin, qui aura 23 ans en décembre. Mais il semble qu’il ait d’ores et déjà négocié son avenir avec Yamaha : la marque paraît en effet désireuse de le conserver dans ses rangs, fidèle à une politique qui consiste à accompagner ses pilotes au plus haut niveau. Même si elle compte déjà, avec Romain Febvre, extrêmement impressionnant dès sa première saison en 450, et Jeremy Van Horebeek, vice-champion 2014, deux cartes maîtresses en classe MXGP…

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Yamaha Racing

 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : 36 minutes avec Eric Péronnard
    éric péronnard
  2. Vidéo : OFF TRACK, le MX à la française
    off track
  3. Vidéo : le team manager du team Honda SR Motoblouz en mode confinement
    josse sallefranque
  4. Vidéo : Moto Spy saison 4 épisode 6
    moto spy, s4e6, sx us
  5. Vidéo : Toronto 2014 Supercross, la démonstration de James Stewart.
    james stewart toronto