MX France

24MX Tour à Bitche : Miot cartonne en Junior, Lieber et Rubini vainqueurs en Elite

Article ajouté le 28/04/2019

La troisième épreuve des Championnats de France Elite et Junior de motocross s’est disputée ce dimanche à Bitche. En Moselle, le 24MX Tour a une nouvelle fois distillé une épreuve de haute facture dont il a le secret malgré des conditions difficiles à cause de nombreuses averses. Comme prévu le sable gorgé d’eau du circuit du Martins Thal s’est avéré très sélectif, extrêmement piégeur, et a livré son lot de surprises.

Lieber double vainqueur en MX1, Desprey creuse l’écart.

Actuel neuvième du Championnat du Monde, le Belge Julien Lieber venu peaufiner sa préparation en Moselle réalise un doublé imparable. Un premier départ correct sous une pluie battante a permis à l’officiel Kawasaki de rapidement se placer dans la roue de Desprey avant de se défaire du pilote Honda SR Motoblouz après deux tours. Sa deuxième sortie de grille sur un terrain détrempé a été du même acabit, il s’est tout de suite porté en tête et a roulé à sa main pour devancer au drapeau à damiers Benoît Paturel (Gebben Van Venrooy Kawasaki) de près d’une minute. Ce dernier se classe deuxième de l’épreuve. Si sa seconde manche en deuxième position fut plutôt tranquille, la première a été compliquée car il a complètement raté son envol. Rapidement revenu quatrième il n’a pas pu inquiéter les leaders.

Maxime Desprey prend la troisième place de la journée en terminant les deux courses à cette même position. Il a mené la première avant de se faire passer par Lieber et de partir à la faute dans la foulée. Reparti derrière Potisek (HB Racing Yamaha) et Clochet, il a pu se défaire du pilote Bud Racing Kawasaki mais n’a jamais pu revenir sur Potisek. En réalisant le holeshot de la seconde manche il s’est à nouveau porté aux avants-postes mais une erreur en sortie de vague l’a placé quatrième. Il a ensuite pris le meilleur sur Soubeyras en début de course pour porter son avance en tête du Championnat à douze points. Il réalise la bonne opération de la journée, profitant de résultats très mitigés de Grégory Aranda (SN Motorsports Kawasaki) et de Nicolas Aubin (OB1 Motorsports Suzuki). Le premier (5-9) signe deux départs exécrables pour ne prendre que la septième place de l’épreuve tandis qu’Aubin (8-6) a plutôt bien entamé ses courses mais n’a pas trouvé le bon rythme avec un bon mal aux avants-bras à la clé. Milko Potisek en profite pour grimper à la troisième place du Championnat grâce à une magnifique première course terminée à la deuxième place. Il aurait pu espérer beaucoup mieux car il était l’un des pilotes les plus rapides en piste mais a été retardé dans une chute au deuxième départ. Reparti dans les derniers il est revenu jusqu’en cinquième position, titillant même Cédric Soubeyras dans les derniers tours. Le pilote 2B Moraco Husqvarna (6-4) signe un bon retour dans l’Hexagone en intégrant le Top 5 de l’épreuve.

Rubini double la mise en MX2, Moreau malchanceux.

En MX2 la journée a été marquée par la malchance de Brian Moreau (Bud Racing Kawasaki) qui a du jeter l’éponge à deux reprises alors qu’il était en tête et qu’il avait signé le meilleur temps des chronos. En première manche c’est un pignon de boite de vitesse qui a cédé le contraignant à l’abandon. Ensuite une durite moteur à lâché, l’obligeant a repasser par les stands dès la deuxième boucle. Dans ces conditions, Stephen Rubini en a profité pour réaliser un doublé qu’il lui aura fallu aller chercher avec le cœur. Sur une piste vraiment sélective, il a su ne pas commettre d’erreur. En première manche il profite des déboires du leader mais aussi d’une erreur de son coéquipier Mathis Boisramé à la sortie des vagues en début de course alors qu’il était à l’attaque sur Moreau. Lors de la seconde course, malgré des problèmes de buée dans le masque, il est allé chercher Tom Guyon (VRT KTM) à deux tours de l’arrivée sans quoi ce dernier aurait remporté l’épreuve. Le Champion de France Junior en titre a en effet réalisé une performance exemplaire, se classant deux fois deuxième grâce à d’excellents départs et un gros rythme. Il monte sur la deuxième marche du podium, son premier à ce niveau, en ayant animé la journée. Avec son jeune âge, il a manqué un peu de « coffre » sur la fin de course pour sa première saison au guidon d’une 250cc.

Valentin Teillet (JPM Racing Suzuki) intègre le Top 3 à Bitche en affichant une belle vitesse qui lui a permis de se classer deux fois troisième. Le Vendéen n’a pu viser mieux à cause de départs moyens. Il est toutefois aller chercher Pierre Goupillon dans le tout dernier tour de l’ultime manche, preuve qu’il avait quelques ressources. Goupillon (5-4), assez peu à son avantage dans le sable de Bitche termine au pied du podium. Le pilote Assomotor RedMoto Honda cède la plaque rouge à son coéquipier Rubini. Le troisième laron de l’équipe italienne, Mathys Boisramé (4-DNF), a été contraint à l’abandon lors de la seconde manche après avoir commis quelques erreurs dans la première qui lui ont coûté le Top 3.

Florian Miot intouchable en Junior.

Et de six ! Six manches disputées dans le Championnat Junior et six victoires, rien ne semble pouvoir arrêter Florian Miot (Yamaha MJC). Il caracole aujourd’hui en tête du classement provisoire. Ni la pluie, ni le sable de Bitche, ni les retardataires sur un circuit devenu assez mono-trajectoire ne l’ont perturbé. Il remporte les deux courses avec une confortable avance malgré des départs loin d’être parfaits. Dans les deux cas il s’est défait dès le deuxième tour d’un Xavier Cazal (VHR KTM) qui était parfaitement sorti de la grille. Comme à Romagné, le Réunionnais termine deux fois deuxième grâce à deux excellents départs. S’il a été un peu mis sous pression en première manche par Bogdan Krajewski, il a vécu une seconde course plus tranquille.

Arthur Vial (VRT KTM – 4-3) renoue avec le podium grâce à une bonne deuxième course terminée dans le Top 3. Il faut dire que son départ avait été parfait, contrairement à celui de la manche matinale où il pointait en milieu de peloton au premier virage. Son coéquipier Saad Soulimani (VRT Husqvarna – 6-6), dauphin de Miot au Championnat, n’a pas connu la même réussite en chutant à deux reprises en première manche, puis en commettant plusieurs erreurs en seconde. C’est donc Krajewski (KTM – 3-5) qui se classe quatrième de l’épreuve grâce à une première manche quasi parfaite. Dommage que le second départ fut presque à l’opposé du premier car, niveau vitesse, le podium lui tendait les bras. Très régulier, Simon Depoers (Yamaha MJC – 4-5) complète le Top 5 alors que son coéquipier Luca Diserens a été à la peine tout le weekend (DNF – 7) entre mauvais départs, chutes et abandon. 

Prochain rendez-vous

Pilotes et équipes bénéficient d’un week-end de repos avant d’enchaîner deux épreuves consécutives. La première aura lieu les 11 et 12 mai au Domaine de Foolz, non loin de Bourguignons dans l’Aube. Les pilotes retrouveront un terrain découvert l’an dernier. Ils partiront ensuite vers le Sud pour concourir à Pernes-Les-Fontaines, dans le Vaucluse, les 18 et 19 mai.

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

Communiqué FFM
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP Portugal : Le récital de Kjer Olsen
  2. Justin Barcia fait chanter sa Z dans son jardin
  3. 24MX Tour au Domaine de Foolz : Le résumé vidéo du dimanche
  4. VIDEO : 2019 250SX West Champion - Dylan Ferrandis
  5. Comment nettoyer son carburateur moto - Tuto by 3AS Racing