MX France

24MX Tour : Boisramé et Boog remportent Pernes-les-Fontaines

Article ajouté le 29/05/2018

Des gars de la zone nord aux avant-postes dans l'sud.

La météo est restée très clémente et très chaude durant tout le week-end dans le Vaucluse pour la quatrième étape du 24MX Tour. Une forte averse a bien frappé le circuit du Val de Guilhaut lors de la première manche Junior de ce dimanche mais elle fut presque salvatrice ! Elle a idéalement arrosé un terrain sec, dur et qui se creusait peu malgré l’énorme travail fourni par les bénévoles du MC Pernois. Les pilotes ont découvert un circuit sérieusement modifié vraiment spectaculaire. L’épreuve, qui marquait la moitié des Championnats de France Espoirs 85cc, Junior, Elite MX2 et Elite MX1, s’annonçait être une plaque tournante en vue des titres. Elle l’a été dans plusieurs catégories au terme d’une épreuve de très haut niveau pour le plus grand plaisir de spectateurs venus en nombre.

 

Boog s’envole en MX1.

Le retour du 24MX Tour sur un terrain typé sudiste s’annonçait comme une occasion rêvée pour Grégory Aranda de refaire son retard sur le leader du Championnat (Honda SR Motoblouz). Mais l’Alsacien, qui réussit généralement bien à Pernes-Les-Fontaines, maîtrise à la perfection son pilotage. Il a clairement mené les débats et bénéficie d’un problème mécanique d’Aranda pour prendre 48 points d’avance sur ce dernier au Championnat. Il est désormais sur un boulevard en vue du titre ! Il est bien sorti de grille en première manche, juste derrière . Il est resté dans la roue du pilote Amexio Suzuki pendant cinq tours avant de placer une franche attaque et de passer. Le Normand est resté dans sa roue toute la course mais n’a pu retenter d’attaque. L’ultime course du jour fut du même acabit. Parti troisième derrière Aubin et Aranda, il a disposé du Gardois dans le premier tour mais s’est fait distancer durant les deux premiers tiers de la course, moment auquel il a décidé de monter nettement le rythme. Aubin n’a pu résister, se contentant de la deuxième position de cette manche et du classement final de l’épreuve. Deux holeshots lui ont permis, sur une piste où il y a peu de trajectoires pour doubler, de se placer dans de très bonnes conditions. Il s’empare de la deuxième place du Championnat au détriment d’Aranda. Alors qu’il était troisième au début de la première course et sous la pression de , le pilote SN Motorsport Kawasaki a été victime d’une casse moteur qui l’a envoyé au sol. Contraint à l’abandon il se classera troisième d’une seconde manche où il n’aura pas réellement été inquiété. Il hypothèque fortement ses chances en vue du Titre.

Le podium de l’épreuve est complété par . De retour des USA, le pilote JPM Racing Suzuki s’est montré très affûté, se classant deux fois quatrième après des courses très sérieuses et malgré une sortie de grille franchement moyenne dans l’ultime course. Il est suivi de (VRT 3AS KTM) qui, s’il a affiché une belle vitesse, a fait deux départs catastrophiques, remontant aux troisièmes puis cinquièmes rangs. Rémy Annelot (Suzuki 7-7) réalise sa plus belle performance en Elite MX1 en intégrant le Top 5 de l’épreuve avec, entre autre, un début de première manche aux avants-postes. Le Belge Damon Graulus (JPM Racing Suzuki) est toujours quatrième du Championnat malgré une performance délicate (5-10), tandis que Fabien Izoird (Honda SR Motoblouz – 11-6) signe un joli retour à la compétition à la septième place.

Boisramé creuse l’écart en MX2.

Sans être flamboyant, mais avec beaucoup d’application et de régularité, Mathys Boisramé (Honda SR Motoblouz) remporte cette épreuve du 24MX Tour. Sur un type de terrain que le Breton n’apprécie guère, il a géré ses courses pour porter son avance au Championnat à dix points. Parti dans le bon wagon en première manche il est resté troisième durant le premier tiers de la course, derrière Tom Vialle (Cap Racing Husqvarna) et Anthony Bourdon (Husqvarna) avant que ce dernier, meilleur temps des chronos, ne connaisse un problème sur sa moto. Arnaud Aubin (Amexio Suzuki) et Pierre Goupillon (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) lui ont alors mis une pression colossale,  les trois pilotes se livrant une magnifique passe d’arme. Dans le tour 10, Arnaud Aubin est le premier à dégainer et à passer. Malheureusement, il chute dans la foulée et Goupillon en profite pour passer. Boisramé franchit la ligne troisième derrière Vialle et Goupillon. Moins bien parti en seconde manche, le pilote de Josse Sallefranque réussit à se porter à la deuxième position derrière Vialle dès le troisième tour tandis que Bourdon, alors deuxième, rencontre à nouveau des soucis. Vialle faiblissant après la mi-course, il réussit à prendre les commandes le temps d’un tour avant qu’Aubin ne passe, mais sans que Goupillon, pourtant menaçant, n’arrive à l’attaquer. Terminant à égalité de points avec le pilote Bud Racing, c’est au bénéfice de la deuxième position en seconde manche qu’il remporte l’épreuve. Pierre Goupillon (2-3), en manque de réussite ces derniers temps peut repartir satisfait. Il a réussi deux courses pleines et regagne un peu de confiance.

Après l’avoir emporté ici même l’an dernier, Tom Vialle monte sur le podium de l’épreuve. Blessé au poignet depuis trois semaines, sa participation était très incertaine étant donné qu’il n’a repris la moto que depuis trois jours. Sa première manche fût virevoltante. Il a réalisé un cavalier seul magistral. Alors qu’en menant la deuxième course il s’était mis en position de réaliser un doublé, il n’a pas réussi a creuser l’écart puis a commencé à vraiment craquer après la mi-course. Il franchit la ligne cinquième, pour un bon résultat final puisqu’il devance Arnaud Aubin, actuel deuxième du Championnat. Malgré une bonne vitesse, le Normand (9-1) laisse filer de précieux points sur une erreur alors qu’il était idéalement placé. Il reste néanmoins dans le coup, avec 34 points d’avance sur le troisième, Brian Strubhart-Moreau (6-4). Le pilote Monster Energy Bud Racing Kawasaki) intègre le Top 5 mais a été fortement pénalisé par de mauvaises sorties de grille. A noter que Dan Houzet (KTM) fait une excellente première manche en quatrième position et qu’Anthony Bourdon, grand animateur de la journée, n’a pas été épargné par les pépins, notamment mécaniques. Il termine huitième (5-16) alors qu’il pouvait viser plus haut.

 

Du tout bon pour Guyon en Junior.

Déjà vainqueur à Bitche et porteur de la plaque rouge, (VRT KTM 3AS) s’impose dans le Vaucluse et creuse l’écart au Championnat. Son premier départ ne fut pas exceptionnel mais il a réussi à se faufiler à la quatrième position à la fin du premier tour puis à prendre le meilleur sur (Motoblouz HB Racing KTM) et Enzo Polias (Husqvarna) dans le troisième. Thibaut Benistant, son dauphin au Championnat et plus sérieux rival, avait eu le temps de creuser un écart qu’il ne sera jamais en mesure de combler. Il franchit la ligne à la deuxième place derrière Benistant. Son second départ sera bien meilleur puisqu’il conteste le holeshot à Benistant avant que ce dernier, quelques virages plus loin, ne commette une erreur, chute et reparte bon dernier. Guyon va gérer sa course en tête pour s’imposer et creuser un écart de 23 points sur Benistant. Le pilote Yamaha MJC réalise une mauvaise opération puisqu’il cède sa deuxième place au Championnat à . Le pensionnaire du MC Pecquencourt (3-3) termine deuxième de la journée mais n’arrive toujours pas a inquiéter en piste les leaders. Lors de la seconde course, il a perdu sa deuxième position à trois tours du drapeau à damiers face à son coéquipier Thibaut Maupin après une petite erreur. Maupin glane ainsi son premier podium d’épreuve Junior avec une cinquième place en première manche. Florian Miot (Motoblouz HB Racing KTM) termine deux fois quatrième et continue brillamment son apprentissage de la catégorie tandis que Vincent Marty (Yamaha- 8-5) signe un Top 5. Enzo Polias (Husqvarna – 6-DNF) a signé un excellent début de premier manche (deuxième) mais a chuté en seconde.

FFM

Dernières vidéos

  1. Vidéo : le test de la Honda CRF450R 2021
    honda crf450r 2021
  2. Vidéo : une tuerie signée Red Bull pour accueillir Jett Lawrence
    jett lawrence on rails
  3. Vidéo : retour sur le titre de Tom Vialle
    tom vialle
  4. Vidéo : Lars Van Berkel et Nathan Watson, les Beach Boys épisode 5
    beach boys 5
  5. Vidéo : le test de la Yamaha YZ250F 2021 by mx2k
    test yamaha yz250f 2021