MX France

Interview Maxime Desprey : "Le projet du team Honda France SR est intéressant !"

Article ajouté le 25/07/2018

Max passe au plan B !

 

Maxime Desprey, que l'on a interviewé dans le dernier Motocross Emag, s'est ravisé. Il ne poursuivra pas l'aventure en MXGP l'année prochaine. Le Chalonnais vient de conclure un contrat avec le team Honda France SR pour un programme exclusivement français : il participera au Championnat de France des Sables, dont l'Enduropale du Touquet, le 24MX Tour et le Pro Hexis. Le SX Tour ? Il ne sait pas encore...

 

" Et oui, c'est officiel. Je peux maintenant vous l'annoncer, j'intègrerai l'année prochaine le team Honda France SR pour un programme français uniquement. Je disputerai la saison du sable dans son intégralité, l'Elite et le Pro Hexis. C'est un bon challenge et la proposition de Josse m'a séduite. Pourquoi j'ai changé d'avis vis à vis du Mondial alors qu'il y a un peu plus d'une semaine je vous expliquais les raisons de mon implication en Grand-Prix ces deux dernières années ? C'est simple, j'ai ouvert les yeux sur la situation. Mes résultats moyens dernièrement, le fait que pas mal de bons pilotes vont se retrouver à pied en fin d'année, tout ça ne joue pas en ma faveur. Je savais qu'il allait être compliqué de trouver un guidon pour l'année prochaine. Pas un team-manager ne va penser à moi en tant que premier pilote. Je serai un second, ou un troisième, choix. Ce deal, c'est pour moi une solution pour sécuriser ma prochaine année et financièrement, je ne m'en cache pas, ça sera plus intéressant que cette année. J'ai pesé le pour et le contre de ce changement de programme, c'est plus raisonnable. Je sais quel sera le discours de mon actuel team-manager en fin de saison. Il va m'annoncer attendre des réponses de Kawa, réponses qui n'arriveront que très tardivement... En plus, ce programme 2019 m'emballe. J'ai disputé une course de sable, chez Bud Racing en 2014, et ça m'avait plu.

Mais d'ici là, je poursuis ma saison chez Kawa Gebben jusqu'au dernier GP de la saison, Imola le 30 septembre. Mon contrat court jusqu'à cette finale. Si je n'étais pas en République-Tchèque ce week-end, c'est à cause d'une blessure. La semaine dernière, lors de la finale du Championnat hollandais de motocross, je me suis blessé à la cheville assez sérieusement. Je viens de faire une radio qui a révélé une fracture de la malléole, sur l'arrière de l'os et la rupture d'un ligament de la cheville. C'est assez délicat mais aux dires de mon chirurgien, et d'autres spécialistes avec qui j'ai échangés, l'opération ne serait pas obligatoire. Je vais devoir mettre une botte spéciale pour immobiliser mon articulation pendant quelques temps déjà. Je ne serai pas à Lommel, c'est certain, mais pour la Suisse, je ne sais pas encore. Je vous tiendrai au courant. En tout cas merci de comprendre pourquoi j'ai gardé ma signature pour 2019 avec Honda France SR secrète. Ce n'était pas finalisé, alors je ne pouvais rien dire..."

VB, photos Vale, Kawa
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Interview Jacques Bolle : "Laissez nous faire notre boulot !"
  2. VIDEO : Les meilleurs moments du MXDN 2018
  3. MXDN : Le résumé des qualifs du dimanche en vidéo
  4. Eli Tomac sur la Kawasaki 250 KX Usine de 2005
  5. Quand Jeffrey Herlings était petit