MX France

Itw Pierre Goupillon : "J'ai failli arrêter"

Article ajouté le 09/10/2019

Pierre veut rebondir

 

Il y a deux jours, Pierre Goupillon annonçait sur Insta son nouveau deal avec Bud Racing pour la saison 2020. Une équipe sous les couleurs duquel il avait déjà roulé il y a deux ans. On l'a appelé pour en savoir plus sur cette association, lui qui a dû écourter son année pour cause de fracture du fémur lors de l'épreuve du 24MX à Bourguignons.

 

Pierre en 2018 à Gueugnon.

" Après ma blessure j'étais à la limite d'arrêter la moto, ras le bol. C'était une blessure qui n'était pas de mon fait puisque l'amortisseur a cassé et j'étais dégoûté. Mais Bud Racing m'a recontacté et je me suis dit que c'était ma dernière chance. Je me devais d'essayer à nouveau. Je repars donc pour une saison d'Elite, d'Europe 250 avec quelques GP au passage dans l'idée, en 2021, si j'ai été bon, que Bud me reprenne pour le Mondial MX2. J'ai 20 ans donc il me reste encore un espoir d'y arriver. J'ai trois ans devant moi. Ona vu en tout cas que l'Europe 250 restait ce championnat de qualité qui forme pour le Mondial. Toutes les places sont archi disputées et tu ne peux jamais rien lâcher. Y'a toujours un gars dans ta roue alors qu'il me semble qu'en MX2, ça roule par grappe. L'éclosion de Van de Moosdijck est étonnante, mais sans l'être. Nous nous battions ensemble en début de saison et une fois qu'il a pris confiance, sans se poser de question, alors il a explosé. Il faudra le suivre l'an prochain en Mondial à mon avis...

Je ne pourrai repartir en tout cas avec Yves (ndr Demaria) la saison prochaine. Travailler à avec lui impliquait pas mal de frais car il habite dans le Gard et ça a coûté assez cher à mon père. Du coup, je bosserai avec Thierry Van den Bosch qui sera au team une semaine sur deux. Je resterai la semaine à Hossegor avant de remonter chez moi l'autre semaine puisque je viens d'emménager avec ma copine. On attaquera les tests avec Stéphane Dassé bientôt même si pour le moment je roule en 450 pour retrouver de la force. A priori, la 250 Kawa 2020 a pas mal progressé, notamment en moteur, donc je suis confiant, même s'il me reste beaucoup de travail pour retrouver mon niveau."

VB, photos MXJuly (FB) et VB
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Les pilotes Yamaha pour la saison sable
  2. Le Freestyle électrique
  3. Motocross des Nations européennes en Pologne
  4. Les temps forts de la RedBull Straight Rythm
  5. Comment changer un joint spi de fourche moto ? Tuto by A3S Racing