MX France

Le Team SR-Motoblouz avec Honda... Et Valentin Teillet !

Article ajouté le 14/09/2014

C’est officiel aujourd’hui même. On le savait depuis quelque temps déjà mais, contractuellement, on ne pouvait tout dévoiler : le « nouveau » chez SR, aux côtés de Fabien Izoird et du patron lui-même, c’est donc Valentin Teillet. Sous contrat avec son ancienne équipe jusqu’au SX de Paris/Lille inclus, le Vendéen pilotera une dernière fois sa KXF Bud Racing au Stade Pierre Mauroy mais, ensuite, peut-être dès Genève, Valentin portera les couleurs du team SR et courra sur une Honda.         

C’est marrant, il a un tel palmarès en supercross qu’on a parfois l’impression que Fabien Izoird est aujourd’hui un « viocque ». Mais il nous pardonnera volontiers cette familiarité, sachant comme on l’apprécie et, comme le dit Josse lui-même : « Fabien est loin d’avoir 45 ans ! Il n’en a que 27 et je peux vous assurer que, cette saison, il est en forme comme jamais : il progresse toujours, à tous les niveaux. Au top physiquement, il est aussi en pleine confiance. En SX, c’est clair, c’est un vrai crack ! ». Un employeur aussi élogieux, c’est déjà rare. Mais ceux qui connaissent un peu le Sétois ne peuvent que s’empresser d’approuver les propos de son team-manager. Fab’, c’est un élément de valeur, et pas seulement à cause de ses titres et de son niveau de performance !

Jason Clermont parti depuis fin mai, c’est donc Valentin Teillet qui débarque dans la maison SR, après avoir passé un bon moment chez Bud. Une période cruciale dans la carrière de « Tintin », qui sait parfaitement tout ce qu’il doit aux frères Dassé ainsi qu’à Jacky Vimond. Aujourd’hui pilote 450 accompli, Teillet ouvre ainsi un nouveau chapitre du livre de son parcours et, avec la paire Izoird-Teillet, le Team SR-Motoblouz semble remarquablement armé pour affronter les divers challenges qu’il s’apprête à relever.

Car en effet le programme sera chargé ! Au-delà de la fin de saison et des SX de Lille, Genève, Lyon et Grenoble, en 2015 les SR guys participeront au championnat de France Elite, au championnat SX Tour, à la plupart des grandes épreuves internationales de motocross (ce qu’autrefois on appelait les cross inter), sans oublier le Grand Prix de France (et peut-être celui de Belgique), ni des événements prestigieux tels que le Kenny Festival, soit environ trente-cinq week-ends de course dans l’année. De quoi occuper Josse Sallefranque qui, de plus en plus accaparé par la gestion au quotidien de son équipe, ne s’alignera de son côté qu’en supercross en tant que pilote, toujours en catégorie 250.

Il le confie lui-même : « J’adore ça ! Rouler à moto, bien sûr, mais le travail que j’effectue pour le team me passionne tout autant : c’est énormément de boulot, mais ça me plaît vraiment. Je peux le dire, je m’éclate complètement ! ». Il y a intérêt, dans la mesure où tout cela n’est pour lui… qu’une activité annexe ! Car, eh oui, en plus de ses activités liées au team, Josse exerce un « vrai » métier. Celui de cascadeur « en chef » à Disneyland Paris, un job en rapport avec la moto, certes, et presque aussi excitant que la compète. OK, n’empêche, parfois JS aimerait bien que ses journées comptent un peu plus de vingt-quatre heures… En tous cas, la réussite de son équipe, c’est la sienne avant tout : celle d’un passionné, mais aussi d’un bosseur acharné qui mène sa barque avec brio et détermination.   

Vous l’aurez remarqué, outre le changement de fournisseur de motos, le team SR vient de passer un accord avec un sponsor « titre », comme on dit, en l’occurrence Motoblouz, le poids-lourd de la vente d’accessoires moto sur le Net. Mais poursuit néanmoins sa collaboration avec la plupart de ses partenaires tradtionnels, CVerte (ex-Connexion Verte) en tête, les Kenny, Beringer, Corliquid, Seckence, RiderUnik, Bridgestone, Polisport, Moto-Diffusion, Bud Racing, AXP, Neken, Scorpion, 100%, Direct Impression… Et on en oublie forcément, tant ils sont nombreux ! On se presse littéralement pour soutenir le team SR et, à ce rythme-là, Josse va très vite voir se réaliser son rêve, qui consiste à faire de son équipe l’une des structures avec lesquelles il faut compter lorsqu’on évoque notre sport favori sur le territoire national. Tout en conservant sa taille humaine et sa belle ambiance familiale, le team SR-Motoblouz est effectivement en train de s’installer de manière solide et durable dans le paysage MX/SX français. Autrement dit, mission déjà en partie accomplie !  

POUR ALLER PLUS LOIN
Retrouvez Josse Sallefranque en interview audio dans le numéro 2 de Motocross Emag. Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à notre version en ligne.

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Remember la KX 125 et 500...
  2. VIDEO : Roczen et Ferrandis remportent Unadilla
  3. MXDN Assen : And the Mousquetaires are ....
  4. Pro Hexis Supercross : Résumé vidéo de la Bosse de Bretagne
  5. Le maillot de l'Equipe de France aux Nations