MX US

Championnat des Etats-Unis outdoor 125/250F : une malédiction française ?

Article ajouté le 09/10/2020

Dylan Ferrandis et ses 18 points d'avance s'apprêtent à réaliser une performance qu'un seul français a réussi jusqu'à présent : remporter un titre en outdoor aux USA. Un exploit signé évidemment Jean-Michel Bayle en 1991, l'année où le « Kid de Manosque » a gagné le titre SX en 250, MX 250 et 500. Pour les plus jeunes, on rappelle que la catégorie reine d'alors était la 250, les petites cylindrées étant 125.

Si Ferrandis n'en est pas encore à se battre pour le titre en 450 (ça viendra !), ramener le titre outdoor 250 serait déjà une première pour un pilote français. Seul un autre « étranger », comprenez non-américain, a réussi avant lui, en la personne de l'actuel commentateur US de l'outdoor, également ex-champion du monde Grant Langston en 2003. Pourtant, beaucoup de français sont passés à deux doigts de la couronne, mais le sol s'est toujours dérobé sous leurs pieds au dernier moment. Histoire d'une malédiction qui s'apprête à être conjurée par un petit gars de Las Bebas !

1990 – Jean-Michel Bayle


Jay-Aime-Bi ! 

Cette année-là, JMB est déjà JMB. Dès 1989, quand il est venu tester la température aux USA, il est rentré gagner son deuxième titre mondial (en 250) avec quelques victoires en outdoor US dans le sac, en 250 comme en 500. De quoi en faire LE favori pour le titre chez les 125 en 1990, après une saison de SX 250 où il a été en bagarre pour le titre. Et effectivement, JMB est en tête du championnat avec 14 points d'avance après 7 épreuves sur 13 quand il se fracture le bras à Washougal, alors qu'il menait la première manche. Fin de l'histoire. La saison 2 sera encore mieux...

La chute est à 5'09

 

 

2000 – Stéphane Roncada

 
Stéphane Roncada à l'époque, c'était quelque chose. Ceux qui était au MXDN 2000 le savent. 

Vainqueur du championnat 125 côte est devant Brock Sellards et... Travis Pastrana, le pilote Yamaha of Troy Stéphane Roncada est en pleine bourre et ne tarde pas pour prendre les commandes d'un championnat outdoor indécis sur le papier, puisque le tenant du titre Ricky Carmichael est monté chez les grands. Rapidement, Ronron s'impose pourtant comme l'homme à battre, gagnant des courses et augmentant son avance au provisoire. Cela avant que la machine à gagner ne se détraque une première fois à Troy, puis à Millville où Stéphane se blesse au genou. Travis Pastrana a déjà pris feu un peu avant, et les deux potes ne se lâchent plus aux points. Ronron arrive devant à la finale de Steel City... pour en repartir deux points derrière Travis, vainqueur des deux manches devant le 3/2 de Roncada. Damned.

 



2009 – Christophe Pourcel


"The sneaky Frenchman" dans ses oeuvres... C'est la faute de Mitch ! 

A l'image de Roncada, Christophe Pourcel arrive en outdoor 2009 avec un titre SX côte est acquis facilement, pour sa première année complète aux USA, et après un an sans courses suite à son dramatique accident en GP MX2. Il commence fort bien la saison en enchaînant les grosses performances et prend le commandement du championnat, mais une fois Trey Canard blessé, il n'y a plus grand monde pour s'intercaler entre lui et ce métronome de Ryan Dungey. Pourtant, tout s'écroule à l'avant-dernière épreuve, dans les sables de Southwick. Moteur cassé en première manche, 11e en seconde, le mal est fait. Dungey passe devant, et malgré le doublé de Chris à la finale de Steel City, Chris s'incline de 11 points face au gendre idéal. Too bad. Mitch Payton s'en veut encore, à ce qu'il se dit.



La saison partie 1 :


La saison partie 2 :



2010 – Christophe Pourcel


La saison 2 finit comme la saison 1 ? C'est quoi cette série pourrie ? 

Chris a enfilé avec une facilité déconcertante sa second couronne en SX 250 côte est. Ryan Dungey monté en 450, on ne voit vraiment pas qui pourrait l'empêcher de gagner l'outdoor. Le boss, c'est lui, comme le prouve la première moitié de la saison où il enchaîne les manches, même s'il ne gagne pas tant de courses que ça au général. Jusqu'à ce que Trey Canard, miraculeusement encore indemne à cette période de la saison, ne remporte Red Bub. Le déclic, qui permet à Trey d'effectuer une remontée stratosphérique, jusqu'à revenir à seulement 9 points du Christ avant la finale de Pala. Tranquillement second de la première manche derrière Coincoin, CP377 se la met tout seul, hors de la vue des télés et photographes. Épaule déboîtée, CP ira féliciter Trey pour son titre avec un anneau et le bras en bandoulière après la course. Et comble de l'infamie, ce double DNF permet à Tyla Rattray de lui passer devant pour la seconde place. Quand ça veut pas...


La saison partie 1 :


La saison partie 2 :



2015 – Marvin Musquin


Comme CP en 2009, c'est la mécanique qui a lâché Marvin Musquin en 2015, face à... J-Mart, déjà ! 

Encore un champion côte est avec une bonne chance en outdoor ! Marvin Musquin est champion du monde MX2, vient de coiffer la couronne SX 250 east, et est donc en parfaite confiance pour détrôner le champion sortant Jeremy Martin (oui, c'est le même qu'aujourd'hui). Les deux vont se rendre coups sur coups, boulettes sur boulettes pour arriver à la finale d'Indiana à égalité de points. Une battle royale qui s'annonce ! Ah non, finalement, on me dit dans l'oreillette que la KTM a cassé dès le début de première manche, offrant ainsi le titre à J-Mart pour 12 points. Ça doit faire cher le point, cette histoire...




Par Rich', photos DR. 




Dernières vidéos

  1. Vidéo : Lars Van Berkel et Nathan Watson, les Beach Boys sont de retour !
    beach boys
  2. Vidéo : Gautier Paulin en GoPro à Mantova 2
    gropro paulin
  3. Vidéo : Sunday Ride avec Dorian Juin à Chartainvilliers (28)
    sunday ride
  4. Vidéo : les meilleurs moments du MXGP à Faenza 1
    Maxime Renaux
  5. Vidéo : championnat Prestige italien avec la victoire de Lupino et Guadagnini
    lupino