MX US

MOTOCROSS US : Ken Roczen et Cooper Webb champions !

Article ajouté le 21/08/2016

 

Lucas Oil AMA Pro Motocross Championship
Round 11 à Budds Creek (MD)

Une semaine avant la fin du championnat, la onzième étape disputée à Budds Creek, non loin de la capitale fédérale, Washington DC, a vu les leaders des deux catégories décrocher le Graal : si sans surprise, signant un nouveau doublé au passage, Ken Roczen a coiffé une couronne 450 qui lui semblait promise dès les premiers tours de roues de la série en mai dernier, en catégorie deux-et-demie Cooper Webb a vécu une journée nettement plus mouvementée, chutant peu après le premier départ avant de louper le second dans les grandes largeurs et par conséquent obligé de se coltiner deux méchantes remontées qui, si elles l’ont écarté du podium du jour (6/3), ne l’ont pas empêché de remporter le titre…

Avec quatre-vingt-un points d’avance sur le duo Joe Savatgy-Alex Martin ex-aequo et la meilleure performance aux essais qualificatifs le matin, le double champion SX 250 West semblait jouer sur du velours au moment de s’élancer pour le premier départ : le titre se dessinait distinctement, prêt à s’offrir dès la fin de cette première course… Mais tout ne s’est pas passé comme prévu, loin de là ! C’est, contre toute attente, vu son calvaire d’Unadilla (double DNF) Zach Osborne (4/1) qui s’est imposé à Budds Creek devant Alex Martin (1/4), les deux hommes scorant le même nombre de points, tandis que Cooper Webb (6/3) ne montait sur le podium que pour - mais n’était-ce pas là le principal ? - fêter son titre. En revanche, RAS côté Ken Roczen (1/1), une nouvelle fois impérial et lui aussi invité à célébrer la couronne…

450 : Roczen impeccable 

Cette fois la bagarre a concerné Justin Barcia (3/3), comme « réveillé » sur ce circuit qui l’avait vu remporter un succès super probant l’an dernier dans des conditions toutes autres (dans la tempête et cette boue qu’il apprécie tant), Marvin Musquin bien sûr (2/4), auteur d’une première manche parfaite mais un peu handicapé par une envolée moins réussie ensuite et qui n’a jamais pu aller chercher Bam Bam même si ce n’est pas faute d’avoir essayé, et enfin Eli Tomac (6/2). Tomac nickel en seconde manche même s’il avait terminé loin de Roczen, mais dont la première manche avait été sabotée par un accrochage avec Ronnie Stewart au premier tour, une chute lors de laquelle il avait perdu un temps fou en se portant, joli geste, au secours du pauvre pilote privé coincé sous sa Suzuki. S’était ensuivie une magnifique remontée jusqu’au sixième rang, bel effort certes mais qui le privait forcément du podium au général. De soixante-trois points en arrivant à Budds Creek, grâce à deux superbes chevauchées l’Allemand portait son avantage à quelque soixante-seize points sur son dauphin ET3 en fin de journée : c’était largement assez, alors qu’il ne reste plus que la finale dans l’Indiana à courir, pour empocher le jackpot. Voici donc Kenny double champion US 450 outdoor, après son titre obtenu en 2014 sur une KTM. On sait que l’an prochain, à nouveau, le garçon changera de couleurs et, chez American Honda, son futur employeur, on peut forcément se réjouir, d’ores et déjà, d’avoir effectué une bonne pioche…

A priori, c’est fait, Eli Tomac finira vice-champion et Marvin Musquin quant à lui sera troisième, sur le podium final, vu qu’il possède à ce jour quarante-neuf points de plus que Barcia. Au classement général à Budds Creek notons la cinquième place de Phil Nicoletti (4/6), mieux qu’à Unadilla une semaine plus tôt, qui devance un Dean Wilson retrouvé (5/5) et un solide Fred Noren (8/7). Un mot à propos d’Andrew Short, enfin en réussite (7/9), auteur de deux excellents départs notamment, qui va pouvoir mettre un terme à sa carrière pro à Crawfordsville le cœur léger, avec, depuis la mi-championnat, des résultats enfin dignes de son immense parcours.

250 : Que d’émotions pour Coop’ !

Il aurait pu plier l’affaire dès la fin de la première manche, il n’en fut donc rien, la faute à un crash collectif sur la ligne droite de départ dans lequel l’YZF n°17 s’est vue hélas impliquée. Heureusement, plus de peur que de mal, Webb s’en sortait indemne, mais il s’élançait quasi- dernier. Qu’à cela ne tienne, on connaît la détermination du bonhomme, qui repartait le couteau entre les dents. Un peu trop, même, puisque dans sa précipitation il commettait une petite faute et couchait la moto dans un virage au milieu du peloton : encore quelques précieuses secondes perdues… Et évidemment, devant on ne l’avait pas attendu : Adam Cianciarulo s’était porté au commandement devant son coéquipier Joe Savatgy, Alex Martin et l’autre Kawasaki Pro Circuit d’Arnaud Tonus. Rapidement A-Mart’ déchaîné prenait le meilleur sur Savatgy et se lançait à la poursuite d’Adam C. Mais celui-ci ne lâchait rien… Jusqu’à mi-course : là il perdait l’avant dans un virage et le leadership par la même occasion. Mais sans plus : jusqu’au bout, resté deuxième, il menacera même l’aîné des Martin en fin de manche. Celui-ci s’imposait finalement devant Adam C., Savatgy, Zach Osborne, très incisif toute la manche durant, Austin Forkner et Cooper Webb, revenu six à la force du poignet devant Tonus, Aaron Plessinger, Martin Davalos et Justin Hill.

De quatre-vingt-un points, l’avance de Webb sur Alex avait fondu à soixante-et-onze, alors qu’il lui en fallait soixante-quinze pour être couronné : le natif de Caroline du Nord allait devoir patienter encore une paire d’heures avant la délivrance. Mais une fois de plus ce ne serait pas simple : à nouveau la ligne de départ a failli être fatale à Webb, enfermé, sérieusement bousculé et finalement très loin (vingt-huitième) au moment d’aborder le premier virage ! La pression, un excès de nervosité, la faute à pas de chance ? En tous cas à nouveau le pilote Star Racing Yamaha allait devoir mettre les bouchées doubles pour revenir aux avant-postes. C’était encore Adam C. qui avait pris les choses en mains, mais il cédait bientôt face à son équipier Austin Forkner, le merveilleux rookie devant bientôt à son tour lâcher prise face à un Osborne super revanchard, redoutable sur ce circuit de Budds Creek. Le pilote Husqvarna allait s’imposer devant Forkner et… Webb, auteur d’une nouvelle remontée de folie. Alex Martin terminait quatre devant Adam Cee, Plessinger, Hill, Mitchell Harrison, RJ Hampshire, Mitchell Oldenburg et le revenant Chris Alldredge qui démarrait son championnat à l’avant-dernière épreuve.

Au général de la journée, succès d’Osborne, ex-aequo avec A-Mart’, à la faveur de la seconde course. Forkner, décidément indestructible (il faisait une fois encore super chaud et surtout très humide), complétait le podium. Cianciarulo quatrième obtenait son meilleur résultat de la saison, juste devant son éternel rival Coop’. Hors du podium, exténué par ses deux retours du diable vauvert, mais champion ! Voilà : après deux couronnes SX 250 côte Ouest, c’est un troisième sacre pour Webb chez les pros, son premier en outdoor. Le doublé SX-MX cette année, ce qu’on appelle achever sa carrière en 250 cc en beauté ! L’an prochain, il sera chez les gros bras et l’on sait déjà, pour l’avoir vu à l’œuvre sur une 450, aussi bien en outdoor qu’en supercross, que le pilote Yamaha sait faire…

Allez, il reste une épreuve au programme, samedi dans l’Indiana. Avec encore pas mal de petits détails à régler pour que la hiérarchie US 2016 soit complète et définitive. Et pour, déjà, tirer de premiers bilans quant à la saison qui s’achève. En attendant, ce soir, bravo aux néo-champions, Cooper Webb et Ken Roczen !

450 Class Overall Results (Moto Finish)

  1. Ken Roczen, Germany, Suzuki (1-1)
  2. Justin Barcia, Monroe, N.Y., Yamaha (3-3)
  3. Marvin Musquin, France, KTM (2-4)
  4. Eli Tomac, Cortez, Colo., Kawasaki (6-2)
  5. Phil Nicoletti, Cohocton, N.Y., Yamaha (4-6)
  6. Dean Wilson, Scotland, KTM (5-5)
  7. Fredrik Noren, Sweden, Honda (8-7)
  8. Andrew Short, Colorado Springs, Colo., KTM (7-9)
  9. Benny Bloss, Oak Grove, Mo., KTM (11-10)
  10. Anthony Rodriguez, Venezuela, Kawasaki (10-11)

450 Class Championship Standings

  1. Ken Roczen, Germany, Suzuki - 534
  2. Eli Tomac, Cortez, Colo., Kawasaki - 458
  3. Marvin Musquin, France, KTM - 365
  4. Justin Barcia, Monroe, N.Y., Yamaha - 316
  5. Christophe Pourcel, France, Husqvarna - 217
  6. Benny Bloss, Oak Grove, Mo., KTM - 204
  7. Phil Nicoletti, Cohocton, N.Y., Yamaha - 201
  8. Andrew Short, Colorado Springs, Colo., KTM - 189
  9. Justin Brayton Fort Dodge, Iowa, KTM - 173
  10. Broc Tickle, Holly, Mich., Suzuki - 171

250 Class Overall Results (Moto Finish)

  1. Zach Osborne, Abingdon, Va., Husqvarna (4-1)
  2. Alex Martin, Millville, Minn., Yamaha (1-4)
  3. Austin Forkner, Richards, Mo., Kawasaki (5-2)
  4. Adam Cianciarulo, Port Orange, Fla., Kawasaki (2-5)
  5. Cooper Webb, Newport, N.C., Yamaha (6-3)
  6. Aaron Plessinger, Hamilton, Ohio, Yamaha (8-6)
  7. Justin Hill, Yoncalla, Ore., KTM (10-7)
  8. Mitchell Oldenburg, Alvord, Texas, KTM (11-10)
  9. Joey Savatgy, Thomasville, Ga., Kawasaki (3-34)
  10. Chris Alldredge, Powell Butte, Ore., Kawasaki (12-11)

250 Class Championship Standings

 

  1. Cooper Webb, Newport, N.C., Yamaha - 457
  2. Alex Martin, Millville, Minn., Yamaha - 384
  3. Joey Savatgy, Thomasville, Ga., Kawasaki - 361
  4. Austin Forkner, Richards, Mo., Kawasaki - 331
  5. Jeremy Martin, Millville, Minn., Yamaha - 321
  6. Aaron Plessinger, Hamilton, Ohio, Yamaha - 313
  7. Zach Osborne, Abingdon, Va., Husqvarna - 296
  8. Adam Cianciarulo, Port Orange, Fla., Kawasaki - 235
  9. Mitchell Oldenburg, Alvord, Texas, KTM - 215
  10. Arnaud Tonus, Switzerland, Kawasaki - 213
Par Eric Breton - Photos Simon Cudby

Dernières vidéos

  1. Vidéo : le test de la Honda CRF450R 2021
    honda crf450r 2021
  2. Vidéo : une tuerie signée Red Bull pour accueillir Jett Lawrence
    jett lawrence on rails
  3. Vidéo : retour sur le titre de Tom Vialle
    tom vialle
  4. Vidéo : Lars Van Berkel et Nathan Watson, les Beach Boys épisode 5
    beach boys 5
  5. Vidéo : le test de la Yamaha YZ250F 2021 by mx2k
    test yamaha yz250f 2021