MX US

Zach Osborne, la trajectoire atypique du cross US 

Article ajouté le 14/10/2020

« Le pilote le plus normal du paddock, avec les pieds sur terre. » Voici comment ceux qui le connaissent décrivent Zach Osborne, le nouveau champion MX US 450. Le plus ancien champion US de l'histoire à 31 ans ! 

  
Quand depuis tout petit, tous tes potes sont rapides ! Zacho avec Mike Alessi et Josh Hill. 

Il est vrai que Zach Osborne est tellement atypique à tellement de niveaux qu'il fait figure d'extra-terrestre dans les pits. Son style de pilotage, pour commencer, est à déconseiller absolument dans toutes les écoles de pilotage. Sur l'arrière dans les virages, il est le seul à réussir à aller aussi vite avec un pilotage aussi peu académique. Il est pourtant en train de se construire un palmarès en or massif, avec le compte en banque à l'avenant. Difficile à imaginer pour un espoir obligé de quitter les USA pour tenter l'aventure européenne faute de propositions au pays. 

 
Première année pro en 2006 chez KTM, quand le team de l'époque était un poil djobi-djoba. 

Né en Virginie en 1989, tout près du mythique terrain de Muddy Creek, le petit Zacho baigne vite dans les sports mécaniques, son père étant une figure locale de la scène dragster possédant même une concession KTM. Dès sa première participation à Loretta Lynn's en 1998, il décroche un podium. Deux ans plus tard, il attire l'attention du team KTM, alors à l'état embryonnaire, et devient rapidement l'enfant chéri de la marque. À tel point qu'au moment de passer en 85 cm3, KTM n'ayant pas encore de moto, Zach est « prêté » à Suzuki jusqu'à ce que le KTM 85 SX, dont il a assuré une partie du développement, soit prêt. Autant dire que le gamin, qui visite régulièrement l'usine en Autriche, est déjà sur la voie royale. Il confirme d'ailleurs en remportant enfin un titre à Loretta Lynn's en 2004 avec un 1/1/1 impeccable face à  Ryan Dungey, Ryan Villopoto, Phil Nicoletti, Darryn Durham et tous les autres. Et traverse même l'Atlantique pour devenir champion du monde 85 cm3 à Kegums ! 


La fameuse première manche de Budds Creek 2006. Et un Pingree sans pitié.

Snack pack 

En 2006, il passe enfin pro dans le team KTM officiel. Sixième de sa première manche en outdoor, ça part plutôt bien. C'est encore mieux dès la quatrième épreuve à Budds Creek, qu'il holeshote et mène huit tours avant de s'écrouler littéralement, pour finir 18e à la régulière. Il y gagne un surnom peu flatteur, « snack pack », donné par David Pingree, qui fait référence à sa surcharge pondérale. Il aura du mal à s'en défaire et en voudra longtemps à Ping. Lui qui marche essentiellement à la confiance, celle-ci est perdue. Qui plus est, malgré un contrat à long terme avec KTM, il est finalement prié de faire ses bagages dès la fin de sa première saison. 

 
Chez un team Yamaha of Troy déjà un peu en perdidition, avec J-Law comme coéquipier qui te pique ton numéro préféré... 

Ce sera vers le team Yamaha of Troy, pour que dalle niveau monnaie, seulement les bonus. Pas simple quand on est tout le temps blessé et qu'on ne performe donc pas. Zacho en est réduit à accepter un essai avec le team Dixon en Angleterre en 2008 au milieu de la saison, avec lequel il s'engage finalement. Dans ce nouvel environnement, ce curieux de nature s'épanouit. Finalement, il y restera cinq ans. Une période que le replace peu à peu sur la carte, malgré quelques blessures qui l'ont privé de meilleurs résultats. Il remporte tout de même une manche en 2008 en Irlande et un GP en Turquie en 2009. Au passage, il représente trois fois Puerto Rico au Motocross des Nations en 2008, 2010 et 2012, et gagne un titre anglais en 2010. 

 
Vainqueur du seul GP de sa carrière en Turquie en 2009 avec la Yamaha de Steve Dixon (à gauche de Zacho). 

Des performances qui finissent par de nouveau attirer l'attention des managers US. Bobby Hewitt lui propose un contrat pour 2011, mais Steve Dixon parvient à le retenir en GP une année de plus en lui promettant d'aller rouler le début du championnat côte west en 2012, une promesse que son sauveur anglais tient. Zach ne laisse pas passer l'opportunité de se rappeler aux bons souvenirs des team-managers US et signe deux podiums en SX, qui lui permettent de décrocher un contrat avec une des meilleurs équipes dans le business, désormais feu Geico Honda. Le retour aux USA n'est pas des plus spectaculaires, mais le pilote signe tout de même quelques podiums, en SX comme en MX. Plus anecdotique mais révélateur, il représente les USA aux ISDE 2013 et 2014, lui qui n'hésite pas non plus à s'aligner en GNCC quand l'occasion se présente. Ah, au fait, c'est également lui qui a créé ClubMX sur les terres de son terrain d'entraînement perso avec son associé Brandon Haas, avant de revendre ses parts. Atypique, on vous dit. 

Question de confiance

Finalement, le vrai nouveau tournant de sa carrière intervient en 2015 quand il signe pour le team Husqvarna, tout en pliant bagage pour le Colorado afin de s'entraîner avec Eli Tomac. « Je me suis dit qu'avec la gamme HVA, si ça ne marchait pas je pourrais toujours aller faire du GNCC. » Les résultats sont en dents de scie mais le potentiel est là, jusqu'à ce qu'il rejoigne la fameuse Baker's Factory. Le potentiel est enfin canalisé, et grâce à la confiance aveugle qu'il a dans le programme d'Aldon Baker, la machine à gagner se met en route. Vainqueur d'un épique championnat SX 250 côte est après une remontée d'anthologie lors de la finale de Las Vegas, Zacho déroule en s'imposant en patron en outdoor 250. Il récidive l'année suivante en SX côte est, mais se blesse en outdoor. L'heure est venue de passer chez les gros bras de la 450. Pas une mince affaire, d'autant que sa petite taille et son style de pilotage, tout en attaque au milieu de la moto, font douter quelques observateurs sur ses capacités à s'adapter à la grosse. 

 
Aux ISDE 2013 en Sardaigne, Zach Osborne fait partie de l'équipe Trophée US qui termine seconde derrière les Français ! Et oui, Zacho a gagné le cross final. 

Des doutes vites balayés, malgré, une nouvelle fois, quelques blessures qui vont ralentir sa montée en puissance jusqu'à récemment. En mars, au sortir d'une nouvelle grosse pétée (cinq vertèbres cassées, un poignet, deux poumons perforés...) au début de la saison SX, il est à deux doigts de raccrocher. Sa femme Brittney, qu'il a rencontré à 12 ans et a toujours été à ses côtés, le persuade malgré tout de persévérer. La suite, on vient de l'avoir sous les yeux : Zacho termine en trombe le mini championnat SX de Salt Lake City, remportant même la finale, sa première victoire en SX 450. On se doute alors que lui qui marche à la confiance ne devrait pas être trop mal en outdoor, une discipline où il reste plus à l'aise qu'en SX. Avec quatre victoires au général et six victoires de manches, il est le champion outdoor 2020 450 en étant de loin le meilleur performeur de la saison. « Je me suis offert une pizza avec du vrai fromage et un Dr Pepper. Ça commence bien ! » Quand on connaît les habitudes alimentaires du programme Baker, sûr que ça doit faire du bien ! Intelligent, drôle, capable d'écrire des chroniques pleines d'ironie et bon sens pour Racer X à l'époque de son exil anglais comme d'interviewer ses adversaires pour une très intéressante série de podcasts (Shifting Gears), Zach Osborne est un parfait modèle de la valeur travail tout en étant un excellent porte-parole pour le MX, lui qui est en plus un père de famille exemplaire. Une vraie success story à l'américaine. Et attention à lui en SX 2021. Avant de certainement le retrouver plus tard en off-road, Zach ayant indiqué de nombreuses fois qu'il était très inspiré par l'après carrière d'un de ses amis, Andrew Short. Il a une machine de rallye dans le garage depuis quelques temps et sait déjà faire des road-books, à ce qu'il se dit.  

 
Never give up, ils disent là-bas... 




31 ans, marié, deux enfants et deux titres outdoor. 


Zach Osborne 

Né le 25 septembre 1989 à Abington, Virginie 

Marié à Brittney, deux filles. 

Vainqueur du GP de Turquie MX2 2009

Champion d'Angleterre MX2 2010

Représente Puerto Rico au MX des Nations en 2008/10/12

Représente les USA aux ISDE en 2013/14

Représente les USA au MX des Nations en 2017/19

Champion SX 250 côte est en 2017/18

Champion outdoor 250 2017

Champion outdoor 450 2020

 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : Lars Van Berkel et Nathan Watson, les Beach Boys sont de retour !
    beach boys
  2. Vidéo : Gautier Paulin en GoPro à Mantova 2
    gropro paulin
  3. Vidéo : Sunday Ride avec Dorian Juin à Chartainvilliers (28)
    sunday ride
  4. Vidéo : les meilleurs moments du MXGP à Faenza 1
    Maxime Renaux
  5. Vidéo : championnat Prestige italien avec la victoire de Lupino et Guadagnini
    lupino