MXGP

Clash Herlings/Cairoli, itw Yves Demaria : "C'est vraiment limite. "

Article ajouté le 05/06/2018

Chaud, cacao ! Chaud chaud chaud chocolat !

 

Et notre Téfli national, il en dit quoi de l'accrochage entre Jeffrey Herlings et Antonio Cairoli. Y'a de l'abus ? Ou pas !

 

 

"C'est un geste qui, pour certains, peut sembler correct. On peut se dire que Herlings, qui veut tout le temps gagner, est juste virile. Il ne fait pas de cadeau, ne lâche rien, voilà tout. Après, comme l'a dit Fred (ndr, Vialle) hier, il fonce comme même bien droit sur Cairoli. Il est en retard et on devine que le choc va être brutal. Personnellement, je pense qu'il aurait pu passer plus proprement. Pas avec un petit coup d'épaule parce qu'à ce niveau là, ça ne marche pas, mais sans mettre en danger l'autre. Or là, si Cairoli ne lève pas la jambe, il est chocolat. C'est sur ce point qu'il dépasse la limite... Sur le second dépassement en revanche, je ne vois pas de faute de la part de Herlings. Au contraire, c'est Cairoli qui en commet une en élargissant trop son virage. Herlings y va là encore franchement car il sait qu'il peut presser l'Italien sur l'extérieur et qu'au final, il n'aura pas d'autre choix que de le laisser passer. C'est normal. C'est le cross.

Qu'elle va être l'attitude de KTM ? Je pense que ses dirigeants ne vont rien faire. Les deux gars roulent sur les mêmes machines, mais ils sont dans deux équipes différentes donc, il n'y aura pas de consignes selon moi. KTM est premier et deuxième du championnat, tout va bien pour l'instant. En tout cas, moi qui avais donné Antonio vainqueur en fin d'année, je revois un peu mon jugement, même si rien n'est fait. Et que tout peut bousculer très vite car on le sait, en 450, les chutes font très mal. Mais Herlings est impressionnant en ce moment. Il est dans une telle spirale ascendante, dans une telle confiance qu'il peut rouler à la limite, voire au dela, sans se mettre en danger, sans chuter. Quoiqu'il en soit, leur niveau à ces deux là est tellement élevé qu'ils mettent un boulevard à leurs poursuivants. Je suis impressionné des écarts qu'ils collent au reste du plateau. Ils sont quasiment imbattables et hormis une chute, on sait que personne ne peut s'intercaler à la régulière. Ça ne doit pas être facile d'être dans parti dans ce championnat avec l'objectif de devenir champion du Monde... Finir troisième, c'est presque une victoire déjà !"

 

A propos de Julien Lieber

" Julien se débrouille pas mal, mais il faut qu'on parvienne à mettre tout bout à bout pour qu'il soit aussi rapide qu'à l'entraînement. Maintenant, il est dans l'objectif qu'on s'était fixés : pour sa première année de MXGP, iune saison d'apprentissage, il est dans le top 10 et signe quelques beaux coups d'éclats. Je suis content de son début de saison. Et s'il est vrai qu'il n'a pas fini toutes ses manches, ce n'est pas toujours de sa faute. Il s'est fait accrocher quelques fois. Ce week-end, c'est l'une des rares manches où il a commis une faute. Sa machine a décroché sur un appel qui avait été arrosé juste avant la course. Mais il apprend, c'est bien. Je ne suis pas inquiet pour son avenir. Il va encore monter en puissance."

VB, photos Kawa, VB

Commentaires

Portrait de oxboy

"Après, comme l'a dit Fred (ndr, Vialle) hier, il fonce comme même bien droit sur Cairoli"
l'expression me paraît quelque peu excessive...freinage trop appuyé et pas tout à fait maîtrisé, certes, mais aucune intention malsaine de la part du hollandais.
Incident de course, ni plus, ni moins.

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Yamaha 65 YZ : Premier essai
  2. La dernière vidéo d'Axell Hodges. Du lourd !
  3. SX Tour à la Tremblade : Bourdon en SX2 et Teillet en SX1 gagnent la seconde du SX Tour
  4. Pro Hevis Supercross : La vidéo de la Bosse de Bretagne, rd 3.
  5. MXDN : La sélection française !