MXGP

Darian Sanayei chez Steve Dixon

Article ajouté le 02/09/2016

Le team Monster Energy Dixon Racing aura deux pilotes en catégorie MX2 l’année prochaine puisque le manager britannique vient de recruter l’excellent Américain Darian Sanayei. C’est l’équipe anglaise qui la première avait invité le jeune pilote originaire de l’état du Washington, aujourd’hui âgé de 20 ans, à venir goûter au motocross sur le vieux continent et ce dès 2015 grâce à une wildcard en EMX 250. Aujourd’hui les deux parties se retrouvent pour s’attaquer aux GP MX2…  

Cette saison, ayant adopté les couleurs de Bud Racing, Sanayei devait d’abord se consacrer au SX US 250 côte Ouest en début d’année mais une blessure l’a renvoyé plus tôt que prévu… en Europe. Il en a profité pour se préparer au mieux pour l’ensemble du championnat EMX 250, série sur laquelle il n’a pas manqué de se mettre en évidence : enlevant trois succès au passage, il a terminé vice-champion derrière le Danois Thomas Kjer Olsen. Et, comme ce dernier, il a gagné son ticket pour les Grands Prix MX2 en 2017, toujours sur une Kawasaki KXF, au sein du DRT cette fois.

Darian Sanayei va d’ailleurs débuter au plus haut niveau dès ce samedi, à Charlotte. En effet, le Russe Vsevolod Brylyakov, son futur coéquipier, manquant à l’appel depuis plusieurs épreuves, Steve Dixon a décidé de profiter du passage « sur ses terres » pour lancer l’Américain dans le grand bain. Il faut dire que Dixon conserve d’excellents souvenirs de sa précédente association avec un pilote américain. En l’occurrence Zach Osborne qui, on s’en souvient, a porté très haut les couleurs de son équipe (alors soutenue par Yamaha), s’imposant en GP et conquérant des podiums, ainsi qu’un titre de champion de Grande Bretagne. Avec Sanayei, cela fera un second représentant de la Bannière Etoilée à temps plein en GP MX2, en plus de Thomas Covington.

Lorsque je suis venu en Europe, j’avais prévu de rester ici un moment, je ne voulais pas effectuer des aller & retour, ni ne faire que passer

« Lorsque je suis venu en Europe, j’avais prévu de rester ici un moment, je ne voulais pas effectuer des aller & retour, ni ne faire que passer », a expliqué Sanayei. « Et le plan est inchangé : je veux essayer de progresser jusqu’au titre mondial. Je suis très content de mon choix pour l’an prochain : j’ai un bon deal avec le DRT, c’est l’équipe idéale pour moi et je suis persuadé que j’ai de l’avenir en MX2 ».

« Notre équipe est au complet maintenant, avec trois pilotes, Tommy Searle en MXGP et le duo Brylyakov-Sanayei en MX2 », a précisé Dixon. « Notre but est de continuer à nous rapprocher des sommets, de nous concentrer au maximum sur les derniers petits détails qui vont nous permettre de batailler au top, en 250 comme en 450 cc où déjà nous renforçons la position de Kawasaki dans le top-ten, tout près derrière les deux pilotes KRT. Chaque constructeur dispose de trois pilotes officiels désormais et nous avons prouvé notre compétitivité, tout comme celle de Tommy en tant que troisième homme de Kawasaki en MXGP ».

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Pascal Haudiquert / Kawasaki
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Vidéo : MX Inter de Hawkstone Park
  2. Le team GSM de Sergio Guidetty dans la peuf
  3. MXGP : Le team Honda HRC en vidéo
  4. Enduropale du Touquet : Les meilleurs moments en vidéo
  5. Supercross de San Diego : Les finales 250 et 450 en vidéo