MXGP

Herlings/Cairoli : le clash. La version de Fred Vialle !

Article ajouté le 04/06/2018

Herlings/Cairoli : le clash

 

Jeffrey Herlings y est allé de bon coeur pour doubler Antonio Cairoli lors de la manche anglaise du Mondial MXGP à Matterley Basin. A-t-il franchi la limite, ou pas ? C'est ce qu'on a voulu déterminer en interrogeant des observateurs fins connaisseurs. Premier de la liste, Frédéric Vialle, ancien inter engagé aujourd'hui aux côtés de son fils Tom en championnat d'Europe 250. Un gars qui sait ce qu'il dit. Et qui dit ce qu'il pense ! D'ailleurs on vous rappelle qu'il est en interview dans notre dernier emag. A lire d'urgence !

 

" Le premier dépassement s'est déroulé devant nos yeux donc, j'ai pu décortiquer parfaitement la manoeuvre. Mais avant cela, il est bon de préciser que Cairoli, comme Herlings ont été gênés par un retardataire qui tarde à se mettre sur le côté. Il empêche Cairoli de mettre du gaz entre les deux tables, ce qui permet à Herlings de revenir un peu plus. Après, il oblige aussi Cairoli à élargir sa trace… On peut dire de prime abord que Herlings n'a rien fait de très méchant si l'on regarde l'action comme ça, mais il fait quand même un truc mal selon moi, un truc qui ne m'a pas plu : il fonce tout droit sur Cairoli pour l'empêcher de sortir la jambe. C'est ce qui fait sortir Cairoli de la trace et je trouve que c'est dangereux comme mouvement même si Cairoli a sa part de responsabilité dans la chute car il tente de revenir trop tôt. C'est lui qui se rabat sur Herlings et qui chute au final. Mais je n'en démords pas, je pense que ce n'est pas bien ce qu'a fait le Hollandais. Trop limite. C'est arrogant. Tu ne peux pas faire ça sur un gars comme Cairoli, un nonuple champion du Monde qui s'il lui arrive de serrer les copains au départ, reste un pilote correct. Viril, mais correct. Surtout qu'il signe une saison magnifique, gigantesque. Il est tout le temps là. Dans la seconde manche, c'est la même histoire. Je juge ça limite. Ça risque de très mal finir. Il aurait pu lui prendre la jambe... Maintenant, je pense que cette histoire là n'est pas finie. Pour l'instant, Cairoli encaisse, joue, mais il va lui mettre un tampon, l'autre va monter. J'espère que KTM va bien gérer en interne pour que ça ne dégénère pas et qu'il n'y ait pas de bobos. Pour moi, si Jeffrey avait été un grand seigneur, il aurait dû l'attendre et refaire un tour à la régulière. Tu ne peux faire ce qu'il a fait à un mec comme Cairoli. Un Tomac ou un Barcia, oui, mais pas Cairoli ! Après, le problème de fond que soulève cette histoire, c'est aussi celle des attardés. Il manque des drapeaux bleus et il faut que Luongo rappelle aux pilotes les moins rapides la nécessité d'être attentifs à ce qui se passe derrière. Déjà en Lettonie, la course a été un peu tronqué à cause de ça."

 

Sur Tom

"Il s'en est bien sorti. Il a un peu souffert de son poignet en seconde manche, mais très franchement, je suis content de son week-end. S'il se fait passer dans le dernier tour de la première manche, c'est parce que l'Anglais est déchainé. En temps normal, il ne serait pas passé. Pour moi, Tom signe une belle saison. Pas facile parce qu'en Europe MX250, le programme est très désavantageux pour lui. Il roule peu, ses manches se déroulent deux journées de suite, sur des pistes qui ne sont pas refaites, qu'il ne connait pas. Et puis il n'a que 20 minutes d'essai, ce n'est pas l'idéal pour régler une moto... Dans ces conditions, ce sont les pilotes costauds qui sont avantagés car ils compensent avec leur force... C'est pour tout le monde pareil, mais pour toutes ces raisons, je trouve qu'il s'en sort super bien ! Maintenant, l'objectif, c'est un beau GP de France ! "

Mediacross

Commentaires

Portrait de oxboy

A chacun sa lecture des faits, sur l'accrochage Herlings vs Cairoli.
Il y a quand même une certitude dans cette 'affaire', Cairoli aurait fait exactement la même chose s'il s'était trouvé dans la situation d'Herlings...
Enfin, le "statut" de Cairoli ne lui donne aucun droit, ou plutôt ne doit pas l'exempter de toute manoeuvre virile de la part des autres pilotes (d'autant plus que l'italien n'est pas le dernier à aller au contact...).

Comme toi, je ne suis pas choqué par la manœuvre, c’est on va dire…Monnaie courante.
 
Juste que là y’a pas urgence, il est plus vite et aurait pu passer un peu plus propre où il le voulait.
 
Après je rejoins Viale sur son analyse d'Herlings, c'est un top pilote le plus fort du mondial aujourd’hui, c’est indéniable mais ce n’est pas un seigneur…
Cairoli mérite un peu de respect de la part d’un coéquipier.
 
Ca me rappelle il y a quelques années en sx us, un jeune chaud bouillant « Carmichael » qui sort J. McGrath dans un virage, il l’attend, le laisse passer en s’excusant…
 
La grande classe !!!!!!

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP Portugal : Le récital de Kjer Olsen
  2. Justin Barcia fait chanter sa Z dans son jardin
  3. 24MX Tour au Domaine de Foolz : Le résumé vidéo du dimanche
  4. VIDEO : 2019 250SX West Champion - Dylan Ferrandis
  5. Comment nettoyer son carburateur moto - Tuto by 3AS Racing