MXGP

Interview Jordi Tixier : "Une chance exceptionnelle !"

Article ajouté le 26/09/2018

Le troisième homme

 

Remplaçant de Romain Febvre au pied levé, Jordi Tixier aura la lourde mission de briller en catégorie Open lors du prochain Motocross des Nations. Un défi qu'il veut attaquer bille en tête, porté par l'envie de mener la France vers les premières places et de sauver une saison gâchée par des blessures au pouce et au poignet.

 

Tu as regardé quelques vidéos pour apprendre le circuit ?

" Je suis le championnat US, donc je sais à peu près à quoi m'attendre même si la piste va évoluer pour le Motocross des Nations. C'est une chance de rouler sur un tel circuit. Maintenant, elle diffère quand même de celles que l'on a l'habitude de pratiquer en Mondial. Il n'y aura pas à gérer l'adhérence, le grip sera exceptionnel. Et puis il y aura beaucoup d'ornières, donc de trajectoires différentes."

Tu manques de roulage en GP suite à tes blessures, tu dois compter sur le GP d'Italie pour rattraper ça ?

" Exactement. C'est la raison pour laquelle on a décidé avec l'encadrement fédéral de m'y aligner. Ne pas rouler cette année m'a fait perdre un peu de rythme, je n'ai fait que deux GP je le rappelle, et ça va me faire le plus grand bien cette course. Après, malgré mes blessures je n'ai jamais cessé de m'entraîner et je pense avoir un niveau physique correct aujourd'hui. Mais la course reste la course et rien ne la remplace. Après, depuis mon retour à la compétition, j'ai quand même participé à pas mal d’épreuves. L'Elite, mais aussi au championnat allemand où j'ai pu retrouver quelques bons pilotes de GP. Les manches durent 30 minutes plus deux tours, j'ai vu que ça allait. Après, l'Italie me servira aussi pour peaufiner mes réglages afin d'être le plus performant possible à Red Bud."

Tu n'as pas encore évoqué la stratégie avec les gars de l'Equipe, j'imagine que ça va se faire petit à petit ?

" Oui. Je pense qu'à Imola, on se verra déjà avec Gautier pour commencer à parler de tout ça. Avec Pascal, on va dégrossir le travail, même si tout se mettra en place aux US. Je sais qu'un planning pour toute la semaine est déjà établi."

T'en es où de toutes tes blessures ?

" C'est du passé maintenant. Ça a été assez compliqué, mais ça fait plaisir d'être à nouveau capable de rouler au rythme que je veux et sans me poser de questions."

Tu abordes Red Bud dans quelles dispositions mentales ?

" Une énorme motivation car après une année si compliquée, c'est une chance énorme qui se présente. J’ai envie d'en profiter. J'ai déjà participé aux Nations en Allemagne en 2013, et je n'avais pas fait de merveilles : j'avais fini 12e dans chaque manche après une chute dans chacune. Mais je pense que ça va me servir pour cette année. Je vais donner mon maximum et même si l'on a face à nous une équipe américaine forte, je crois qu'il y a moyen de faire quelque chose."

La victoire ?

"On y pense tous, on en rêve tous, mais je ne veux pas aborder la course comme ça. Je ne peux fonctionner comme ça. Je me dis que je vais me faire plaisir à rouler aux US, sur la piste de Red Bud. Le MXDN est la plus grande course de l'année et la disputer pour l'Equipe de France, c'est un truc de dingue. J'irai à 200%."

Tu disposeras d'un bon moteur pour les Nations ?

" Oui. Le team VHR avec lequel je disputerai la saison 2019 travaille avec un très bon préparateur hollandais, agrée par l'usine et prestataire pour des teams de Mondial, comme Standing Construct, et je sais qu'il n'y aura pas de problème à ce niveau. J'en disposerai pour l'Italie, ça sera un excellent test. Sortir devant au départ sera encore une fois prédominant. Etre dans le groupe de tête te tire et même si tu n'as pas la meilleure vitesse, tu peux être happé par les pilotes devant et signer de belles choses."

Si je te dis Justin Barcia ou Glenn Coldenhoff ?

" Barcia est l'un des tops pilotes de motocross américain, on connait son pilotage agressif, mais je pense qu'il ne faut pas en avoir peur car le niveau en Europe est très élevé. L'équipe de France l'a prouvé ces quatre dernières années. Donc, il ne faut pas se poser de question. Il faut y aller !"

VB
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Un chien freestyler !
  2. Remember la KX 125 et 500...
  3. VIDEO : Roczen et Ferrandis remportent Unadilla
  4. MXDN Assen : And the Mousquetaires are ....
  5. Pro Hexis Supercross : Résumé vidéo de la Bosse de Bretagne