MXGP

Jeffrey Herlings remontera bientôt sur une moto

Article ajouté le 23/11/2015

L’ex-double champion du monde MX2 devrait retrouver très bientôt le guidon d’une moto, sans doute dès cette semaine, sa hanche disloquée au GP de République Tchèque en juillet dernier étant aujourd’hui réparée, comme un mauvais souvenir presque oublié. Le Néerlandais attend avec impatience le feu vert des médecins avant de tordre à nouveau une poignée de gaz et ces dernières semaines il a beaucoup fréquenté sa salle de gym préférée, terminant sa rééducation et commençant à sérieusement affûter sa condition physique.

Le team Red Bull KTM a déjà lancé sa saison 2016 en effectuant ses premières séances de testing avec sa nouvelle recrue en classe MXGP, Glenn Coldenhoff, et le vice-champion du monde MX2, Pauls Jonass, qui a fait faire ses premiers tours de roues à une nouvelle version de la 250 SX-F usine. Jeffrey Herlings quant à lui est donc attendu très bientôt par son équipe, avec laquelle il va entamer sa sixième saison d’étroite collaboration, même si l’on ne sait pas encore précisément dans quelle catégorie (quoiqu’en vérité on s’en doute un peu : a priori ce devrait être un nouveau bail en MX2…) le jeune homme de 21 ans sera aligné l’année prochaine.

L’ex-double champion insiste sur le fait qu’il veut d’abord revenir au meilleur de sa forme, que c’est là sa priorité absolue : tâcher de retrouver cette sorte de grâce qui était la sienne en 2013, l’année de sa seconde couronne mondiale, ce temps béni où le teenager se montrait complètement intouchable… Est-ce possible ? En tous cas, il est certain que ce serait sans doute plus aisé en MX2, au guidon d’une machine qu’il connaît parfaitement. Cela dit, le challenge de la cylindrée supérieure ne manque pas non plus de titiller le Batave, depuis le temps qu’on attend (et lui de même) ses débuts en catégorie reine ! Débuts qui pourraient se faire aux commandes d’une 350 ou d’une 450, là aussi tout reste ouvert…

Si j’étais certain d’aborder 2016 parfaitement préparé, je pense que j’opterais pour le MXGP, mais en fait tout ceci dépend pas mal de ce que vont dire les docteurs et de l’évolution de ma condition physique.

« Si je demeure en MX2, c’est que j’ai de bonnes raisons de le faire », a-t-il expliqué. « Je viens de passer douze des derniers dix-huit mois sans rouler. Maintenant, si je monte en MXGP, j’aurai aussi de bonnes raisons de procéder ainsi. Bien entendu, j’ai très envie de passer en catégorie reine et d’aller y défier les gros bras. Cependant, après ce que j’ai connu, les blessures dont j’ai souffert, ce n’est pas très facile pour moi de dire : « Je vais faire ci, je vais faire ça ! ». Si j’étais certain d’aborder 2016 parfaitement préparé, je pense que j’opterais pour le MXGP, mais en fait tout ceci dépend pas mal de ce que vont dire les docteurs et de l’évolution de ma condition physique. Si l’on me dit que ma hanche n’est pas encore complètement guérie, du moins pas à 100% et que je dois encore me montrer prudent, ce ne sera pas du tout réaliste, après une si longue période sans compétition, de me lancer en MXGP, où je vais avoir à m’accoutumer à toutes sortes de nouveautés et, en particulier, à une moto tout à fait différente. Je ne pense pas pouvoir prendre ma décision dans les jours qui viennent. Plutôt un peu plus tard, lorsque je serai vraiment capable d’évaluer où j’en suis, au vu de ce qui se passera sur la moto… ».

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Valentin Guinberteau
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. CDF Saint-Léger de Balson : Sand it (3) Dans l'intimité du team Yamaha
  2. Saint-Léger de Balson en vidéo
  3. SX de Genève (samedi) : Crown rempile, Brayton s'énerve
  4. SX Genève (vendredi) : Crown et Davalos devant !
  5. SX Tour à Lyon : les finales du vendredi et samedi