MXGP

Jeremy Seewer : « L’an prochain ? Le titre ! »

Article ajouté le 21/09/2016

Le jeune pilote Suzuki, vice-champion du monde MX2 2016, a réalisé une superbe saison. Et une jolie seconde manche à Glen Helen, terminée en troisième position derrière Jeffrey Herlings et Jeremy Martin (soit ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle en catégorie 250, avec Cooper Webb). Aussi l’an prochain le Suisse, monté sur le podium à dix reprises et surtout, tenez-vous bien, classé dans les points trente-six fois sur trente-six (eh oui : il a scoré chaque fois qu’il a pris le départ ! Et il est bien entendu le seul à avoir signé pareil exploit…) fera-t-il figure de favori numéro un en Mondial MX2.

Quelle perf’ : trente-six départs, trente-six fois dans les points ! Certes le gars du canton de Zürich n’a pas toujours été le plus vite derrière l’intouchable Herlings. Mais le Néerlandais, tout comme Max Anstie, aura quitté le MX2 pour fréquenter la classe au-dessus en 2017. De même Dylan Ferrandis aura lui aussi changé d’environnement en s’envolant pour les States. Et ce n’est pas rien, le fait que ces trois types-là désertent la catégorie, si l’on songe que ce sont ceux qui ont remporté toutes les victoires cette saison ! A deux exceptions près : un succès de Cooper Webb à Charlotte, sans importance quelque part, un autre aux Pays-Bas de la part d’un autre Américain, Thomas Covington, rival de Seewer, mais tellement moins régulier....

Bref, la voie semble royale pour le vice-champion 2016, auteur d’une progression exemplaire ces trois dernières années : dixième de l’exercice 2014, puis cinquième et enfin second. Suzuki ne s’y est pas trompé : s’il reste à l’Helvète un an de contrat en MX2 en 2017, il a déjà été signé pour la suite et c’est sur 450 RMZ qu’il accédera au MXGP.

« Oui, exact ! Voici comment est en train de se bâtir ma carrière : j’ai progressé chaque année et, cette saison encore, le but était d’entrer dans le top-3 et j’ai fini deuxième. Alors forcément la marche suivante c’est d’enlever le titre mondial ! Je sais bien que personne ne va me l’offrir, cette couronne, mais on va travailler dur pour y arriver, aller la chercher ».

Comme de nombreux pilotes officiels, s’il en a terminé avec le championnat, la saison de  Jeremy Seewer n’est pas encore achevée : il lui reste le MX des Nations, pour commencer, où la Suisse va aligner un sacré trio, avec Arnaud Tonus et Valentin Guillod. Et début octobre le jeune homme mettra le cap sur l’Allemagne et la Veltins Arena pour la SMX Riders’ Cup où il représentera Suzuki.

« Encore deux grosses épreuves en effet ! Mais ensuite je prendrai quelques semaines de repos, j’y tiens beaucoup et j’en ai besoin, histoire de permettre à mon corps, tout comme à mon esprit, de se remettre d’une saison aussi longue et difficile. Je crois que je m’y suis pris comme il fallait pour conserver un bon niveau tout au long de l’année. Et aujourd’hui je bénéficie de davantage d’expérience pour profiter au maximum de l’intersaison et tenter de m’améliorer, encore et toujours : moi-même de mon côté et d’autre part la moto. Mais également moi sur la moto, en tant qu’ensemble à perfectionner. Nous aurons encore pas mal de progrès à faire cet hiver, de détails à régler, de choses à peaufiner pour être vraiment prêts à 100% lorsque la nouvelle bataille, celle de 2017, sera sur le point de s’engager ».

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Suzuki
 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : Tim Gajser, déterminé à réussir
    gasjer
  2. Gamme KTM MX 2021 : la présentation digitale
    ktm 2021
  3. Vidéo : l'hommage à Chad Reed
    chad reed
  4. Vidéo : les finales 250 et 450 SLC round 16
    slc 6 vidéos
  5. Vidéo : Tim Gasjer en course ce week-end chez lui en Slovénie
    tim gasjer