MXGP

Jordi Tixier : « J’ai tellement hâte d’être de retour ! »

Article ajouté le 04/04/2016

Le champion du monde MX2 2014 naviguait encore en plein doute lors du GP d’Europe à Valkenswaard le week-end denier. Quand allait-il pouvoir planifier son retour en piste, enfin retrouver cette KX 450F officielle du Monster Energy Kawasaki Racing Team sur laquelle il doit effectuer ses grands débuts en catégorie reine ?

Il devait avoir une partie de la réponse ce mercredi, lors d’un entretien avec le médecin qui l’a réopéré au début de l’année, une première intervention quelques jours après sa chute au GP de Lombardie, au mois d’août, s’étant avérée impuissante à réparer un ligament salement déchiré.

« D’après les docteurs qui avaient effectué la première opération, tout allait pour le mieux mais, quand j’ai repris le guidon au mois de décembre, j’avais toujours très mal. J’ai consulté d’autres spécialistes, j’en ai vu plusieurs et ils disaient que mon poignet était guéri, qu’il fallait juste se montrer patient, que la douleur n’était pas anormale vu la gravité de la blessure… J’ai continué à rouler et j’ai serré les dents mais, fin décembre je ne pouvais même plus tenir le guidon tellement j’avais mal ! Nous sommes donc passés par de nouveaux examens et là on a constaté que le ligament avait recédé. Je devais repasser sur le billard, ce qui était vraiment frustrant car il allait falloir tout reprendre à zéro alors que je ne roulais pas si mal : même avec la douleur, je montrais une bonne pointe de vitesse, ça n’allait pas si mal que ça… ».

Toujours est-il que Jordi allait devoir reporter sa reprise, louper les premiers Grands Prix, différer son entrée en cylindrée supérieure. « Je n’avais pas le choix, même si ça n’a pas été facile à vivre, mentalement parlant. Le ligament a été réparé avec des agrafes, heureusement il n’a pas été nécessaire de poser une vis. Et maintenant ça va, je n’ai plus mal : j’attendais juste le signal du toubib. On allait enfin m’enlever le plâtre ! Et donc me donner la permission de bouger le bras et ensuite de remonter sur la moto ».

J’espère pouvoir être à Talavera en Espagne. Je ne peux guère en dire plus pour l’instant mais une chose est sûre, j’ai hâte d’y être !

Eh bien, c’est exactement ce qui s’est passé : mercredi, comme il l’espérait, Jordi a été libéré de son attelle. Le chirurgien, satisfait de la guérison du ligament, a autorisé son patient à reprendre petit à petit toutes ses activités « habituelles ». C’est à dire à bouger son poignet, non pas à travers des séances de kiné, mais en s’en servant le plus naturellement possible, en accomplissant les gestes du quotidien. Et surtout en faisant du sport, du vélo et même de la moto ! Doucement, au gré de ses sensations…

Ainsi le Francilien va-t-il pouvoir s’y remettre, crescendo. Et sans doute retrouver les circuits de GP avant la fin du mois de mai : « On va voir comment ça se passe mais, si tout va bien, j’espère pouvoir être à Talavera en Espagne. Je ne peux guère en dire plus pour l’instant mais une chose est sûre, j’ai hâte d’y être ! ».

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Pascal Haudiquert / Kawasaki

Dernières vidéos

  1. Vidéo : Gautier Paulin en GoPro à Mantova 2
    gropro paulin
  2. Vidéo : Sunday Ride avec Dorian Juin à Chartainvilliers (28)
    sunday ride
  3. Vidéo : les meilleurs moments du MXGP à Faenza 1
    Maxime Renaux
  4. Vidéo : championnat Prestige italien avec la victoire de Lupino et Guadagnini
    lupino
  5. Vidéo : Trey Canard sur la Honda 450 CRF 2021
    trey canard crf 2021