MXGP

La blessure à l’épaule de Dylan Ferrandis

Article ajouté le 10/03/2016

Dylan Ferrandis devrait être fixé dans les prochaines quarante-huit heures quant à la gravité de sa blessure à l’épaule droite, après sa chute lors de la course qualificative samedi dernier en Thaïlande.

Dauphin de Jeffrey Herlings huit jours plus tôt à Losail, où le Français avait semblé être le seul à pouvoir « accrocher » le Néerlandais, montrant une pointe de vitesse équivalente, le pilote Monster Energy Kawasaki a hélas dû lâcher prise dès la première journée de roulage sur le circuit de Suphan Buri. Il a aussitôt quitté le pays, rentrant en France au plus vite pour évaluer les dégâts. « Je vais bien », nous a-t-il rassurés, « Mon épaule est endommagée, mais ça n’a pas l’air trop grave. J’espère en savoir davantage le plus rapidement possible ».

 

Le troisième round du championnat se profilant déjà d’ici deux semaines, à l’occasion du week-end de Pâques à Valkenswaard, aux Pays-Bas, Ferrandis n’est cependant pas trop optimiste quant à une participation au Grand Prix d’Europe. « Je ne serai probablement pas au départ à Valkenswaard, surtout dans le sable. Le plus important, c’est de retrouver ma pleine et entière intégrité physique… C’est ma priorité, plus que le championnat ».

Tout ce que je désire, c’est finir la saison à 100%, au meilleur de ma forme, et partir pour l’Amérique - Dylan Ferrandis

Il semble que le leader du KRT MX2 vise plutôt le GP d’Argentine, quatrième épreuve de la saison le 10 avril, pour effectuer son retour en course. D’ailleurs ces deux dernières saisons en catégorie 250 les faits n’ont-ils pas démontré que le titre ne se jouait pas nécessairement lors des premières étapes et que l’on pouvait se permettre de rater des manches et laisser échapper des points sans tout perdre ? Voyez l’an passé : le futur champion, Tim Gajser, avait bien scoré quatre manches « blanches », quant à Max Anstie, finalement troisième, il n’avait rien marqué à six reprises ! De plus le numéro 4 aime à insister sur le fait que ses véritables ambitions ne concernent pas les Grands Prix et qu’il lui importe avant tout de finaliser l’accord qui le lie à Kawasaki en obtenant pour 2017 ce guidon aux USA dont il rêve depuis si longtemps. « Tout ce que je désire, c’est finir la saison à 100%, au meilleur de ma forme, et partir pour l’Amérique ». 

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Stanley Leroux / Kawasaki
 

Dernières vidéos

  1. Motocross et cinéma, #1 : Un amour de moto magique
    un amour de moto magique
  2. Vidéo : Ken Roczen a repris la compétition
    ken roczen jason weigandt
  3. Vidéo : Antonio Cairoli à à l'entraînement
    cairoli confiné
  4. Vidéo : un bol d'air frais avec Kenny Thomas
    kenny thomas vidéo
  5. Vidéo : souvenir du Red Bull City X, du Supercross dans le port de Sydney