MXGP

MX2 : Seewer sera le favori

Article ajouté le 20/01/2017

Seewer dans le collimateur de la concurrence pour 2017.

 

Ça y est, Jeremy Seewer s’est habitué à son nouveau costard de favori pour le titre MX2 en 2017. Fort d’une place de vice-champion et en l’absence de Jeffrey Herlings, parti en MXGP après 6 années à tyranniser la catégorie, le Suisse peut envisager la prochaine saison avec de hautes ambitions. Après être passé de la 10e place à la 5e, puis la seconde, il ne lui reste plus qu’une marche à franchir. A lui de vaincre Paul Jonass et Benoît Paturel, ses adversaires tout désignés.

« C’est un sentiment un peu spécial d’être le favori au titre, surtout qu’il n’y a longtemps que j’ai été dans cette position. Mais c’est ce pourquoi je bosse si dur depuis longtemps, alors je ne vais pas me plaindre, je suis prêt. Surtout que ça sera ma dernière année dans la catégorie. Ça fait déjà quelques mois que la saison est finie et je n’ai cessé de penser à ce prochain championnat. Et le fait que les autres vont me considérer comme une cible. J’ai déjà vécu ça, à un niveau différent lors des championnats suisses 85 et 125, mais ça m’aide quand même à anticiper l’avenir. D’une certaine façon, tout ce que j’ai à faire, c’est reproduire 2016. Sans Jeffrey, la logique veut que je sois champion. Maintenant, même ça, c’est loin d’être facile… Il y aura d’autres pilotes à travailler dur pour me battre. »

Seewer a déjà commencé à voyager en Europe du sud avec le team Suzuki de GP et d’Europe. Il crèche actuellement en Espagne, sur la côte est, où se déroulera ce week-end la première Red Sands International, une course inter. Le Suisse a pu tester un tout nouveau moteur dont il pense le plus grand bien. « L’année dernière, mes départs n’étaient pas si mauvais mais parfois, j’ai lutté. J’ai essayé ma nouvelle moto hier, avec le moteur 2017, et elle est assez différente. Mais je me sens vraiment bien dessus. Il reste juste quelques points de détails à améliorer mais déjà, la position de pilotage et les suspensions me conviennent. Comme l’année dernière… »

JS, qui fut très près de remporter son premier GP à Fraunfedld, à domicile, y a partagé l’atelier avec Bas Vaessen et Hunter Lawrence, ses nouveaux collègues du MX2 ainsi que Zachary Pichon qui roulera en Europe. Tous forment du coup une belle équipe qui jouera un rôle clef dans la prochaine saison. A lui d’assumer son statut de leader et de préparer 2018 et 2019 qu’il disputera encore au sein de l’équipe Suzuki de Stefan Everts. Ça s'est signé en septembre dernier. Pour le Belge il n'était pas question de laisser filer son atout.

Tradaptation de Adam Wheeler (Otor), photos Suzuki
 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : Tim Gajser, déterminé à réussir
    gasjer
  2. Gamme KTM MX 2021 : la présentation digitale
    ktm 2021
  3. Vidéo : l'hommage à Chad Reed
    chad reed
  4. Vidéo : les finales 250 et 450 SLC round 16
    slc 6 vidéos
  5. Vidéo : Tim Gasjer en course ce week-end chez lui en Slovénie
    tim gasjer