MXGP

MXDN : Sélection américaine, ça se précise...

Article ajouté le 05/07/2018

Plusieurs gros bras, plein de possibilités... 

Ça y est, au lendemain de l'Independance Day, les spéculations ont commencé de l'autre côté de l'Atlantique quant à la composition de l'équipe américaine qui s'alignera à Red Bud le 7 octobre prochain pour défendre l'honneur du pays. Le célèbre site RacerX vient de gratter une info sur la question et évidemment, les noms des candidats potentiels ont été avancés par les experts ricains.

Forcément, Eli Tomac apparaît comme l'élément central de la sélection. Parmi les hommes les plus rapides sur terre en supercross et en motocross, l'officiel Kawa qui occupe la tête de l'outdoor a fait part de son envie de participer à la compétition malgré la saison interminable qu'il s'enquille et le fait que la Monster Energy Cup se déroulera une semaine seulement après le MXDN. Tomac est un patriote et malgré le million de dollars promis par son principal sponsor au vainqueur des trois manches du célèbre SX de Las Vegas, il est chaud patate pour rider, certainement en MX1. Hormis un gros pépin, il y sera.

A ses côtés, c'est Aaron Plessinger qui tient également la corde pour le MX2. En tête de l'outdoor, le pilote Star Racing qui, rappelons-le, a remporté le titre en Supercross 250 sur la cote ouest, est également partant. Les gars de RacerX rapportent qu'il aurait déclaré être prêt à se teindre les cheveux en bleu, blanc et rouge s'il le fallait ! On pense que ça ne sera pas utile : Osborne et Martin étant sur la touche pour grosse blessure, il est plus que légitime...

Non, là où les changent se compliquent, c'est pour le choix du troisième larron, celui qui roulera en Open. Deux hommes sont en lice : Justin Barcia et Jason Anderson, le champion SX en titre qui s'est hélas fracturé une métatarse à l'entraînement après les deux premières épreuves du National. L'officiel HVA s'est vite fait rafistoler la patte et a témoigné son envie d'en être, mais est-ce que cela suffira pour décider le sélectionneur national, Roger De Coster, de lui faire confiance ? Son team-manager Bobby Hewitt milite en tout cas pour sa candidature. Il clame haut et fort que Jason projette roulera à Unadilla, deux mois avant le Motocross des Nations, ce qui lui laissera largement le temps de se refaire une santé. Et puis rappelons que l'homme, s'il fut le héros malheureux de l'édition 2016 (il avait pris sur le dos un pilote japonais alors qu'il venait de remporter la deuxième manche opposant les pilotes MX2 aux pilotes Open) s'était acquitté de sa mission avec coeur. Alors que cette même année, il avait manqué une bonne partie de la saison de motocross à la suite d'une fracture de la clavicule. Il n'était revenu aux affaires que lors de l'épreuve finale du championnat. Bref, son actuelle blessure n'a rien d'un obstacle...

Mais si son état de santé, et ses performances à son retour, s'avéraient faiblards, c'est Justin Barcia qui devrait être nominé. Justin squatte la troisième place de l'outdoor après une bonne saison de supercross (même s'il fut blessé pendant quelques courses) et son expérience des Nations, qu'il a disputé à trois reprises, plaide pour lui. Il y a même remporté une manche ! Rappelez-vous, c'était à Ernée, en 2015. Armé d'une 450 YZ-F JGR, il avait devancé Bobryshev, Nagl et Musquin... Justin parait en tout cas plus légitime de Blake Baggett, actuel 5e de l'outdoor, qu'il a battu à neuf reprises sur les douze manches disputées à ce jour. Accessoirement, il n'a jamais démérité lorsqu'il a porté le maillot : il a fini 3e, 1er et 1er de ses catégories lors de ses sélections... Un élément solide.

Après, pour son malheur, il est vrai que l'on sent l'envie chez les ricains de présenter à domicile une Dream Team avec les trois champions en titre réunis... Ce qui, même si les championnats sont loin d'être finis, pourrait nous donner une formation regroupant Plessinger, Tomac et Anderson. A suivre... De l'eau va couler sous les ponts d'ici le 7 octobre.

PS : Ultime info, côté français cette fois. Pascal Finot s'est envolé avant hier pour les USA. L'entraîneur national va repérer les lieux pour la mise en plce de la structure France et, surtout, sonder Marvin Musquin et Dylan Ferrandis sur leurs degrés de motivation quant aux Nations... Seront-ils partants ? On ne peut que le souhaiter... Pour le savoir, il faudra attendra début août, le moment où la sélection sera officiellement annoncée par Jacques Bolle, le Prez. 

VB, images Eli Tomac, Yamaha Star Racing, HVA
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. SX US : Marvin est prêt !
  2. Red Bull Kock Out : la vidéo.
  3. Quand Dean Wilson se grime en vieillard et part rouler sur un circuit de motocross
  4. Interview Jacques Bolle : "Laissez nous faire notre boulot !"
  5. VIDEO : Les meilleurs moments du MXDN 2018