MXGP

MXGP de France ce weekend: combien de bleus sur les podiums ?

Article ajouté le 07/06/2018

Encore quelques heures et les premiers teams vont prendre place dans le paddock de St Jean d’Angely, qui accueille ce weekend le MXGP de France. Dixième épreuve de la saison, la manche Française du championnat du Monde réussira-t-elle aux tricolores ?

Lors des quatorze éditions du GP de France disputé à St Jean d’Angely, il n’y a quasiment pas eu une édition sans qu’à minima un tricolore monte sur un podium. Il y eut des succès, de David Vuillemin à Romain Febvre en passant par Mickael Pichon, Sébastien Pourcel, Marvin Musquin et Steven Frossard et des podiums, multiples et variés. Concrètement il n’y a qu’en 1989 et 1995 que le public est reparti sans avoir pu applaudir un des siens sur le podium, le dernier GP de France couru à St Jean en 2016 ayant mis à l’honneur Romain Febvre vainqueur en MXGP et Benoit Paturel second en MX2.

Qu’en sera-t-il cette année ? C’est l’un des enjeux de ce dixième round d’une saison dominée par le Letton Pauls Jonass et l’Espagnol Jorge Prado en MX2, et par le Néerlandais Jeffrey Herlings et l’Italien Antonio Cairoli en MXGP. Ces quatre hommes laissent peu de place à leurs adversaires, squattant les podiums avec une régularité impressionnante ! Ils ne sont que deux à avoir réussi à les faire trébucher depuis le début de saison : le Danois Thomas Kjer Olsen vainqueur en Lettonie (MX2) et le Belge Clément Desalle en Russie (MXGP). Le reste du temps, c’est plus souvent la troisième marche du podium que les officiels KTM laissent libre…. 

En MXGP nos espoirs de podiums sont réels, et lors des trois derniers GP disputés Gautier Paulin (Lettonie et Allemagne) puis Romain Febvre (Grande Bretagne) sont montés sur la troisième marche du podium. Une performance que tous deux peuvent bien sûr rééditer ce weekend, voir espérer mieux en fonction des circonstances de course ; Desalle l’a prouvé en Russie, les officiels KTM ne sont finalement pas imbattables et avec un peu de réussite tout est possible en MXGP, une catégorie ou Benoit Paturel fera sa rentrée ce weekend. En MX2 la situation est plus compliquée, car nos représentants manquent encore de métier pour jouer le podium ; relevant de blessure Stephen Rubini avait signé une performance encourageante en Russie (5ème d’une manche), mais il fera sa reprise ce weekend et ne sera donc pas en condition optimum alors que David Herbreteau et Zachary Pichon tenteront eux d’entrer dans le top dix d’une catégorie très disputée.

Pour entendre une Marseillaise, c’est plutôt vers le championnat d’Europe qu’il faudra se tourner. Chez les 125 Thibault Bénistant actuel second du championnat peut jouer la victoire, lui qui a signé en Lettonie son premier podium. Mais c’est en 250 que nous serons les mieux représentés avec Mathys Boisrame (deux succès cette saison, au Portugal et en Lettonie), Pierre Goupillon (victoire en Espagne et podium en Grande Bretagne), Tom Vialle (podium en Espagne et victoire de manche en Russie) et Brian Moreau. On devrait en retrouver à minima un, voir deux sur le podium dimanche en fin de matinée !

Les podiums des 14 GP solo disputés à St Jean d’Angely

2016    MXGP : Febvre/Gajser/Bobryshev

MX2 : Herlings/Paturel/Seewer

2014    MXGP : Desalle/Van Horebeek/Cairoli

MX2 : Herlings/Tonus/Tixier

2012    M1 : Cairoli/Pourcel Cri/Paulin

MX2 : Herlings/Searle/Van Horebeek

2011    MX1 : Frossard/Cairoli/Desalle

MX2 : Searle/Osborne/Paulin

2010    MX1 : Philippaerts/Cairoli/Desalle

MX2 : Musquin/Roelants/Osborne

2008    MX1 : Pourcel Seb/Coppins/Barragan

MX2 : Searle/Rattray/Boissière

2007    MX1 : Coppins/Ramon/Philippaerts

MX2 : Cairoli/Pourcel Cri/Rattray

2005    MX1 : Townley/Coppins/Pichon

            MX2 : Philippaerts/Boissière/Nunn

2004    MX1 : Everts/Coppins/Ramon

            MX2 : Rattray/Maschio/Chiodi

2002    250 : Pichon/Bolley/Coppins

            125 : Ramon/Maschio/Caps

1999    250 : Vuillemin/Beirer/Bolley

1995    500 : Smets/Parker/Delepine

1989    500 : Thorpe/Geboers/Martens

1984    250 : Kinigadner/Velkeneers/Vimond

Communiqué Mediacross / Pascal Haudiquert
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Interview Jacques Bolle : "Laissez nous faire notre boulot !"
  2. VIDEO : Les meilleurs moments du MXDN 2018
  3. MXDN : Le résumé des qualifs du dimanche en vidéo
  4. Eli Tomac sur la Kawasaki 250 KX Usine de 2005
  5. Quand Jeffrey Herlings était petit