SX France

Interview : Cyrille Coulon "Un podium en SX indoor"

Article ajouté le 26/09/2017

Interview Cyrille Coulon

 

Semaine dernière, on a croisé notre pote Cyrille Coulon chez Jérôme Hémery Suspension, à Gratibus. L'homme trafiquait son nouvel amortisseur Showa afin de préparer le SX de Montpellier qui se déroulera les 6 et 7 octobre prochains. Forcément, on lui a glissé un enregistreur sous le nez pour qu'il nous raconte ses deux mois d'été. Rappelez-vous, on l'avait laissé après le SX de Riom, la deuxième du SX tour.

 

Mais qu'est-ce tu fous là, t'es pas à enchaîner les tours pour la semaine pro ?

" Ben je travaille ! Jérôme a pas mal de boulot et il m'a demandé de venir lui filer un coup de main. Comme j'avais un trou dans mon calendrier, je suis venu lui prêter main forte et voilà, t'as ta réponse !"

Alors, cette épreuve du SX Tour à la Tremblade ?

"Pour ma part, ça s'est bien passé. On a découvert une nouvelle piste pas trop mal. Il y avait un enchaînement intéressant, même si le reste était un peu basique. La nouveau départ, placé dans les gradins était sympa, mais la grille de départ n'était vraiment pas digne d'un championnat de France. Elle était inclinée, un peu bizarre... On ne peut pas avoir une telle grille sur un tel championnat. Quand tu vois les investissements faits sur le site, les années d'expérience des gars qui ont monté la course, tu ne comprends pas. En plus, c'était béton, sec et se mettait tous à l'équerre à chaque fois. Il a fallu qu'à trois, quatre pilotes on demande le rajout de terre pour pouvoir partir correctement... côté de ça, y'avait pas mal de pierres sur la piste. Enfin, je ne veux pas que critiquer. Globalement, c'était pas mal. Hormis cette grille des années 80. "

Et tes courses ?

"Ça s'est bien passé, je me suis bien bagarré avec Greg (ndr, Aranda) un bon bout de temps. Je finis trois de la journée, et cinquième du général parce que Xavier (ndr, Boog) gagne et me repasse au classement final. Ça fait un peu chier, mais c'est le jeu (rires) ! C'est Agen qui m'a mis dedans. Avec une 11e place par la faute d'une chute, ça a ruiné mes espoirs de podium final... C'est dommage car à la Tremblade, les favoris n'ont pas super bien roulé. Nico (ndr, Aubin) n'était pas dedans. Soub, pareil. Thomas (ndr, Ramette) a eu le titre, mais au terme d'une course bizarre : il part devant, puis se tétanise et se fait doubler par pas mal de monde...

On a l'impression que même sur un championnat de France, il commence à y avoir beaucoup de pression...

"Oui c'est vrai. C'est facile à comprendre. Y'a un peu d'enjeu, des sous à la clefs... Et puis un titre de champion de France, c'est toujours intéressant."

Passons à l'Hexis, ton bilan là aussi.

" Globalement, les courses se sont bien déroulées aussi. Fresnes-Saint-Mamès était vraiment une épreuve sympa : le cadre, la piste, tout était top. Y'a un peu de monde à chaque fois, c'est un championnat qui mérite d'exister. On va tous dans la même direction de toute façon. Ça se voit, on participe tous à la promotion des courses via nos pages Facebook. En tout cas sportivement, ça se bagarre autant, voir plus qu'en SX Tour. Chaque épreuve, c'est trois finales, trois manches pour aller chercher des points. Tu ne peux pas te relâcher et ce n'est pas étonnant si ce n'est jamais le même pilote qui gagne, hormis à Chaumont ou Soub' a roulé l'enfer. Le niveau est très homogène et dans le top 10, il n'y a que des pilotes qui ont un gros niveau."

Dans deux semaines, c'est Montpellier et la tournée indoor, des objectifs ?

" Forcément, en tant que pilote, j'aimerais aller chercher un titre. Ça serait du bonus pour moi. Mais un podium, ça m'ira aussi très bien (rires). Après comme je le répète depuis deux ans, je cherche surtout à m'éclater sur la moto. Le truc, c'est que ça porte ses fruits, tant mieux ! Maintenant, encore une fois, y'a des solides derrière les grille de départ. Tout le monde a participé à la saison outdoor, pris du rythme, l'indoor sera encore plus rapide et homogène. Enfin, pour ceux qui arriveront à se faire aux textures en salle. Ça glisse moins, y'a quelques ornières. Il faut s'adapter, mais on sera tous là."

Tu rouleras avec la nouvelle Suz ?

"Je ne sais pas. Je n'ai roulé que deux fois en cross avec pour l'heure. J'aime la machine, elle est plus maniable, plus facile et possède toujours ce moteur exploitable, avec un peu plus d'allonge même, mais on a un souci : on ne peut monter l'ancien amortisseur et le nouveau est vraiment différent. Ça implique beaucoup de tests, donc du temps. Pour l'instant, on est complètement dans le flou. Bref, on va essayer un truc, Thomas et moi, mais si ça ne le fait pas, on reviendra avec les anciennes machines. Elles vont bien ! J'ai deux semaines pour préparer ça pour Montpellier."

Vincent, photos VB
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP Portugal : Le récital de Kjer Olsen
  2. Justin Barcia fait chanter sa Z dans son jardin
  3. 24MX Tour au Domaine de Foolz : Le résumé vidéo du dimanche
  4. VIDEO : 2019 250SX West Champion - Dylan Ferrandis
  5. Comment nettoyer son carburateur moto - Tuto by 3AS Racing