SX US

AMA Supercross - Arlington : Second succès pour Ken Roczen, Cooper Webb reprend la main

Article ajouté le 21/02/2016

Monster Energy AMA Supercross round 7 : Arlington (Dallas), Texas
Au Texas, Ken Roczen a remporté sa seconde victoire de la saison, devant l’inévitable Ryan Dungey, au terme d’une bagarre à couper le souffle entre les deux hommes. En 250 cc, Cooper Webb a inversé la tendance en réinvestissant la plus haute marche du podium tandis que Joe Savatgy, victime d’un violent crash dans les whoops et seulement (courageux !) dixième à l’arrivée, semble avoir tout perdu d’un coup, plaque rouge de leader et espoirs de titre…

450 : K-Roc résiste au patron

Formidable empoignade en finale 450 : vingt tours durant l’Allemand et le number one, anciens équipiers, se sont livré une farouche bataille de prestige, jamais séparés de plus de quelques mètres, le premier nommé arrachant finalement la victoire, toute de détermination face au boss de la discipline. C’est la Suzuki RCH qui avait signé le holeshot, juste devant la KTM du taulier, mais tout de suite Dungey attaquait et prenait l’avantage. Ce qui aurait aussitôt « calmé » n’importe qui, mais n’impressionnait pas plus que ça le kid d’Apolda qui réagissait aussi sec, reprenant le leadership avec une autorité épatante. Dès lors, ça allait devenir assez sauvage, l’officiel KTM ne relâchant jamais la pression, ne se satisfaisant apparemment pas du second rang et tentant donc tout ce qui pouvait être tenté, ne laissant jamais plus d’une seconde et demie d’avance au pilote Suzuki et revenant sans cesse à l’assaut. Mais Roczen restait de marbre, ne commettant pas plus que son rival la moindre erreur. Et, profitant même d’un certain coup de main involontaire de la part des attardés lors des deux derniers tours pour se maintenir au commandement jusqu’au drapeau à damiers, Kenny remportait, de haute lutte, son sixième succès en SX US 450, le second de la saison ! Il renforçait ainsi sa position de dauphin au championnat et surtout envoyait un message assez clair au champion en titre et au reste du plateau, signifiant qu’il était bien le seul à pouvoir imposer sa loi au boss…
Un tel match a quelque peu accaparé l’attention, évidemment, pourtant derrière les deux leaders ça n’a pas manqué de bastonner non plus. Prenant l’avantage, comme il se doit, sur Cole Seely en fin de course, Jason Anderson a accompagné les deux héros du soir sur la boîte (en ayant terminé à une vingtaine de secondes du vainqueur, tout de même), confirmant lui aussi son rang au classement provisoire. Le pilote Honda devançait de son côté Eli Tomac et… Marvin Musquin, sixième et auteur en vérité d’une course assez impressionnante : en effet, au sol avant la fin de la première boucle et reparti bon dernier (22ème), le Français s’est lancé dans une remontée de folie et a passé en revue une bonne partie de l’effectif ! Son compatriote Christophe Pourcel, en progrès rayon agressivité, entrait enfin dans le top-ten. Huitième, non sans s’être colleté à Trey Canard… qui s’est cassé les dents sur l’Husky. CP avait promis du mieux en partant vers l’Est : on n’y sera que la semaine prochaine, à Atlanta, mais déjà, dès Dallas il a voulu tenir parole !

250 : Retournement de situation !

Cooper Webb, n°1 en titre, avait remporté sans problème les trois premiers rounds, puis la chance avait tourné : souci mécanique improbable à Oakland, chutes à répétition à Glendale puis à San Diego 2 avaient fait le bonheur de Joe Savatgy. Le pilote Pro Circuit, tapi, à l’affût, remportait deux finales et resserrait les boulons au championnat, au point de prendre seul l’avantage au soir du second passage à San Diego, la semaine dernière. Revirement définitif ? Le Coop’ avait-il laissé passer sa chance ? Eh bien non, finalement : à Dallas, le pilote Star Racing Yamaha a retrouvé le haut du podium, prenant l’avantage en fin de course sur Christian Craig, après que Savatgy, auteur du holeshot et meilleur chrono aux essais pourtant, s’est explosé d’importance dans les whoops dès le second tour. Le pilote Honda Geico, revenu à hauteur de la Kawasaki, l’a un peu tassée, Joe a perdu le contrôle… et a priori le championnat ! Reparti en queue de peloton, Savatgy n’a pu faire mieux que dixième : il donc lâché quatorze points d’un coup, ce qui à ce jour lui en fait onze de retard, alors que la série West Coast entame un long break avant Santa Clara (le 2 avril) et Vegas… Pour Webb, la soirée, bien mal engagée (YZF bloquée en grille en série, d’où une course « à handicap » forcée), s’est nettement mieux achevée et ça sent même plutôt bon le doublé, déjà, n’est-ce pas ? Même si, on l’a bien vu, rien n’est jamais acquis tant que, etc.

 

Cooper Webb reprend la tête du classement provisoire avec onze points d'avance sur Joey Savatgy

Zach Osborne a complété le podium texan, Colt Nichols, définitivement la révélation de ce championnat Ouest, ayant avec une nouvelle quatrième place devancé une fois de plus du beau monde, en l’occurrence (excusez du peu !) messieurs Mitchell Oldenburg, Alex Martin, James Decotis et autre Chris Alldredge. Quatrième, c’est aussi la place au provisoire du pilote Cycle Trader Rock River Yamaha, d’ailleurs, derrière le trio des vainqueurs 2016, Webb (quatre fois), Savatgy (deux) et Craig (une).
Bon allez, là-dessus, samedi prochain on passe donc à autre chose : à Atlanta va démarrer un nouveau championnat, avec de nouvelles têtes, les western boys laissant place aux eastern guys. Oh, « Georgia on my mind »…


Résultats 450cc (top )
1.    Ken Roczen, Clermont, Fla., Suzuki
2.    Ryan Dungey, Belle Plaine, Minn., KTM
3.    Jason Anderson, Rio Rancho, N.M., Husqvarna
4.    Cole Seely, Sherman Oaks, Calif., Honda
5.    Eli Tomac, Cortez, Colo., Kawasaki
6.    Marvin Musquin, Corona, Calif., KTM
7.    Davi Millsaps, Murrieta, Calif., KTM
8.    Christophe Pourcel, San Antonio, Fla., Husqvarna
9.    Trey Canard, Edmond, Okla., Honda
10.    Jake Weimer, Wildomar, Calif., Suzuki

Classement provisoire 450cc (top 10) 
1.    Ryan Dungey, Belle Plaine, Minn., KTM - 166
2.    Ken Roczen, Clermont, Fla., Suzuki - 143
3.    Jason Anderson, Rio Rancho, N.M., Husqvarna - 131
4.    Cole Seely, Sherman Oaks, Calif., Honda - 121
5.    Eli Tomac, Cortez, Colo., Kawasaki - 119
6.    Chad Reed, Dade City, Fla., Yamaha - 112
7.    Marvin Musquin, Corona, Calif., KTM - 92
8.    Davi Millsaps, Murrieta, Calif., KTM - 85 
9.    Justin Brayton, Mint Hill, N.C., KTM - 82
10.    Jake Weimer, Wildomar, Calif., Suzuki - 73

Résultats 250cc (top 10)
1.    Cooper Webb, Newport, N.C., Yamaha
2.    Christian Craig, Corona, Calif., Honda
3.    Zach Osborne, Lake Elsinore, Calif., Husqvarna
4.    Colt Nichols, Muskogee, Okla., Yamaha
5.    Mitchell Oldenburg, Alvord, Texas, KTM
6.    Alex Martin, Millville, Minn., Yamaha
7.    Jimmy DeCotis, Peabody, Mass., Honda
8.    Chris Alldredge, Powell Butte, Ore., Kawasaki
9.    Kyle Peters, Greensboro, N.C., Honda
10.    Joey Savatgy, Thomasville, Ga., Kawasaki

Classement provisoire 250cc (top 10)
1.    Cooper Webb, Newport, N.C., Yamaha - 145
2.    Joey Savatgy, Thomasville, Ga., Kawasaki - 134
3.    Christian Craig, Corona, Calif., Honda - 129
4.    Colt Nichols, Muskogee, Okla., Yamaha - 117
5.    Zach Osborne, Lake Elsinore, Calif., Husqvarna - 110
6.    Jimmy DeCotis, Peabody, Mass., Honda - 99
7.    Mitchell Oldenburg, Alvord, Texas, KTM - 97
8.    Kyle Peters, Greensboro, N.C., Honda - 87
9.    Kyle Cunningham, Willow Park, Texas, Suzuki - 69
10.    Jordon Smith, Belmont, N.C., Honda - 63

Par Eric Breton - Photo Simon Cudby
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Sand it : épisode 2
  2. Les trois manches de la Monster Cup
  3. Les pilotes Yamaha pour la saison sable
  4. Le Freestyle électrique
  5. Motocross des Nations européennes en Pologne