SX US

Cédric Soubeyras en SX US 250 Est avec Bud Racing

Article ajouté le 01/03/2016

Cédric Soubeyras, n’ayant pas renouvelé son contrat avec le team Yamaha 2B, n’avait plus rien de concret pour courir en France ou en Europe à la suite de l’Arenacross UK qui s’est achèvé ce week-end. Mais une bonne fée est passée par là et Soub’ va pouvoir réaliser un rêve : partir aux USA effectuer le championnat Supercross 250 Côte Est, grâce à Bud Racing !

Cédric Soubeyras et le team Bud Racing Monster Energy Kawasaki seront associés sur le championnat de Supercross sur la côte Est des Etats-Unis, une première pour les deux parties qui se sont liées récemment pour ce nouveau challenge.

Maxime Desprey et Darian Sanayei ayant dû interrompre leur parcours sur la côte Ouest suite à leurs blessures, le team se retrouvait avec du matériel disponible à défaut d’avoir pu trouver un pilote remplaçant. C’est finalement sur la côte Est que la 250 KXF du team Bud Racing Monster Energy Kawasaki va rouler, avec au guidon Cédric Soubeyras qui se lance donc dans une nouvelle aventure. Agé de 26 ans et pilote talentueux en supercross où il a décroché des titres français et européens, Cédric a tout au long de sa carrière jonglé entre 250 et 450 cc avec une belle aisance : vice-champion de France MX2 de motocross et vice-champion SX1 de supercross l’an passé, Cédric a déjà repris l’entrainement sur une 250 Kawasaki en vue du Supercross de Daytona où il fera sa grande entrée en piste.

J’ai 26 ans, j’étais libre de tout contrat, alors le rêve américain c’était maintenant ou jamais ! - Cédric Soubeyras

Stéphane Dassé : « On est super content de pouvoir fournir le matériel nécessaire à Cédric pour participer au SX 250 East Coast et de faire en sorte qu'il puisse montrer son potentiel. Il utilisera les motos de Bud USA prévues pour la côte Ouest, qui n'ont pas pu finir le championnat à cause des blessures des pilotes. Ce championnat sera encore une fois très relevé comme toujours quand on parle de SX aux USA et il faudra se battre pour se faire remarquer mais Cédric en est capable et nous croyons en lui. Nous n'aurons pas de structure "officielle" sur la côte Est, mais Cédric et son mécano auront tout le matériel nécessaire pour s'exprimer et découvrir ce championnat dans de bonnes conditions, on le soutiendra au maximum ».

Cédric Soubeyras : « Je sais que le challenge est relevé, mais je m’y suis préparé et je ne veux surtout pas avoir de regrets dans le futur. J’ai 26 ans, j’étais libre de tout contrat, alors le rêve américain c’était maintenant ou jamais ! Je tenais à faire ce dont j’avais envie cette année, car le championnat de France ne me fait plus rêver. Bud n’avait pas prévu de faire rouler quelqu’un à l’Est, mais on a pu trouver un terrain d’entente et je les en remercie. Les Etats-Unis, j’y ai déjà roulé à plusieurs occasions, mais je crois que je n’y étais jamais parti dans d’aussi bonnes dispositions. Je suis au top physiquement, j’ai gardé cette vivacité indispensable pour rouler en 250, j’ai le cerveau d’un pilote qui a connu les blessures et je dispose d’une bonne moto. Je me suis préparé au mieux : si je vais en finale dès ma première course à Daytona je serai content, après j’espère bien rentrer régulièrement dans le top-dix, voire faire mieux encore. Je rêve bien sûr de podium, mais je sais que ce sera très, très compliqué... ».

Le calendrier US de Cédric Soubeyras :
5 mars : Daytona ; 12 mars : Toronto ; 19 mars : Detroit ; 9 avril : Indianapolis ; 16 avril : Saint-Louis ; 23 avril : Foxboro ; 30 avril : East Rutherford

Par Eric Breton - Photo Monster Energy
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Honda CRF Electric : Action !
  2. 24MX Tour : le résumé video de la journée de dimanche
  3. MXGP de Trentino : Gasjer gagne la qualif
  4. Comment changer son embrayage moto cross - Tuto moto by 3AS Racing
  5. REPLAY : Les meilleurs moments du MXGP de Valkenswaard