SX US

Culture MX épisode 7 : Larry Ward vs Jeff Matiasevich, Nuit chaude à Seattle

Article ajouté le 26/03/2020

L'année 1990 est celle du changement sur les podiums du championnat US de SX, avec la perte de vitesse des anciennes stars et la montée en puissance d'une nouvelle génération qui ne respecte rien. Dont deux petits nouveaux qui vont s'affronter dans un duel sans merci à Seattle : le local Larry Ward et le californien Jeff Matiasevich.


Le team Suzuki pour 1990. Le coiffeur est toujours en fuite. 

Le changement de la garde est clair en 1990, avec l'arrivée dans la catégorie reine des deux champions ouest et est de l'année précédente, Jeff Matiasevich et Damon Brashaw. Les deux ont ultra-dominé leurs championnats respectifs et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin, d'autant que l'ancienne gloire, Rick Johnson, a du plomb dans l'aile depuis qu'il s'est fait pulvérisé le poignet par son ex-pote Danny Storbeck. Les Jeff Ward, Johnny O'Mara et autres Ron Lechien sont sur la pente descendante. Seattle arrive tôt dans la saison, puisque n'est que la quatrième épreuve. Si le tenant du titre Stanton est bien en tête du championnat, ce n'est que d'un petit point devant Jeff Matiasevich, pas aussi brillant que son homologue de la côte est Bradshaw, qui a gagné les deux premières épreuves, mais plus régulier. Second à Houston dès la deuxième épreuve, puis 4e à San Diego, le troisième de la côte west 89, un certain Larry Ward, arrive lui aussi en toute confiance sous le Kingdome de Seattle en tant que local de l'étape.

Et ça démarre plutôt bien pour lui, puisqu'il remporte sa série, après une lutte sans pitié avec Jeff Matiasevich. Mais le plus chaud reste à venir, avec cette finale complètement folle entre les deux animateurs de la heat one. Une bagarre qui tourne finalement à l'avantage de Larry Ward, qu signe ici sa première victoire en 250. Bien chanceux quand même qu'un inconnu français, Jean-Michel Bayle, aille à la faute. Big Bird poursuivra sa longue carrière jusqu'en 2003, en ramassant des tonnes de victoires sur les SX européens. Il termine également second du championnat SX 1995 derrière l'intouchable Jeremy McGrath, sur une Yamaha Noleen/Sizzler privée. Un exploit de taille ! Grand chasseur devant l'éternel, Larry a profité de sa retraite pour longuement disparaître, avant de revenir comme pilote star de voiture télécommandée, et maintenant comme une sorte de super intendant pour The StoneWood Ranch, un ranch multi-activités où l'on peut aussi bien chasser que faire de la moto ou du cheval.


La vie est belle, version californienne. 

Jeff Matiasevich, lui, continuera de traîner sa nonchalance sur les terrains jusqu'en 1998, empochant au passage deux titres de champion du Japon. Amateur de jolies filles, d'animaux domestiques exotiques (serpents, crocodiles...), de drogue douce et de voitures de sports, Chicken a rejoint après sa carrière l'énorme société de papa et tonton où, selon les rumeurs, il n'aurait pas à pointer tous les jours...

 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : souvenir du Red Bull City X, du Supercross dans le port de Sydney
  2. Vidéo : Adam Cianciarulo a repris la moto, et les chutes !
    crash adam cianciarulo alex martin
  3. Vidéo : Kaze wo Nuke!, un Olive et Tom du motocross incroyable !
    dessin animé kaze wo nuke
  4. Vidéo : le premier SX de Bercy en 1984, la naissance d'un mythe !
    supercross paris 1984
  5. Culture MX : les plus belles bagarres, épisode 1 : Ferrandis vs Herlings, Trentino 2016
    trentino herlings ferrandis