SX US

SX US Seattle : Doublé tricolore !

Article ajouté le 24/03/2019

Deux, c'est mieux qu'un ! 

 

On remet le couvert ! Comme en 2000 avec le doublé de David Vuillemin et Stéphane Roncada à la Nouvelle-Orléans, ce sont deux français qui ont remporté les finales du SX de Seattle Dylan Ferrandis et Marvin Musquin. Deux victoires qui laissent espérer de grandes choses pour les championnats même si Marvin a été déclassé pour avoir sauté alors que le drapeau infirmerie était agité...

 

250 : Dylan, enfin !

 

Quel soulagement ce fut pour Dylan Ferrandis qui a enfin concrétisé son potentiel en remportant une finale du SX US ! Le Français l'a joué parfaitement : devant au premier virage, il a laissé son coéquipier Colt Nichols chasser un étonnant Jimy Decotis, et partir à la faute dans la première boucle, pour prendre la tête et conserver le leadership malgré le pressing incessant de Adam Cianciarulo. L'officiel Kawa PC n'a rien lâché, mais Dylan non plus, notamment dans la longue série de whoops où il a eu la bonne réaction en le dribblant quand les sauter devenait trop incertain. Une magnifique victoire acquise avec panache qui lui permet de verrouiller sa seconde place au général, Colt Nichols ne marquant qu'un petit point alors que Shane McElrath n'a pas roulé après s'être crashé lors de la deuxième qualification. Il reprend également trois points à Cianciarulo ce qui permet d'espérer, à quatre courses du finish, une fin heureuse. Il peut le faire !

Finale 250

 

Provisoire 250 

 

450 : Marvin les a puni, avant de l'être à son tour !

 

Il y a des victoires qui laissent un goût amer. Ce sera le cas de celle de Seattle pour Marvin qui, si elle lui permet d'être le français le plus titré en catégorie reine en SX US avec 8 succès, ne le créditera pas des 26 points normalement attribués lors d'un succès. Marvin a "doublé" un triple dans le second tour alors que le drapeau à croix rouge était sorti et les officiels l'ont pénalisé de 7 points, ce qui lui permet de marquer 19 unités, soit le nombre comme Cooper Webb, quatrième. Les boules car en tout objectivité, il avait tout de même bien ralenti. C'est d'autant plus dommage qu'il était au dessus du lot. Capable de se débarrasser de Osborne dès le premier tour, il a mené tous les tours de la finale, creusant un écart irréversible sur Roczen. Derrière, Tomac et Webb ont signé deux courses solides, remontant respectivement de la 5e et 7e place pour finir troisième et quatrième sur une piste glissante où il ne fallait pas se la mettre... Ils ont assuré, ce qui ne fut pas le cas de Reed et Brayton qui se sont envolés lors du premier tour sur un accrochage terrifiant.

Finale 450

Provisoire 450 

VB, photos KTM, MXA
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. MXGP de Chine : les temps forts des qualifications MX2 et MXGP
  2. Real Moto 2 : Ricky Carmichael en démo
  3. MXDN à Assen : Euro Trip, le second épisode
  4. MXDN : Les Américains se préparent en Hollande
  5. SX de Brienon : Fonvieille et Soubeyras triomphent en Bourgogne