Vintage

Glendale vu du canapé

Article ajouté le 28/01/2020

Des confirmations en 450, des surprises et des contre-performances en 250, le SX US c'est quand encore mieux qu'un soap brésilien, même s'il y a moins de meufs !



Quand tu ne sais pas encore que tu vas avoir une journée de merde au bureau... 

Glendale, c'était la 4e épreuve de la saison, mais surtout la première triple crown. Au début, je n'étais pas chaud pour ce format mais franchement, je commence à bien m'y faire en tant que téléspectateur ! Surtout maintenant que les courses, comme l'an dernier, font toutes la même et suffisante longueur. Non-stop action, ils disent là-bas !

Quelle démonstration de Kenny Roczen ! Après sa victoire à Saint Louis et sa belle mais quand même un poil inquiétante 2e place à A2, Ken a vraiment lancé sa saison avec cette victoire, notamment dans la première finale. Parce que ce n'est quand même pas souvent qu'Eli Tomac rattrape un pilote, l'attaque, puis est obligé de capituler. En fait, ça n'arrive même jamais ! Mentalement, cette victoire a du lui donner, SELON MOI (et seulement moi), le même boost que celle à ses dépens de Cooper Webb l'an dernier. Vous vous souvenez, le coup du pistolet ? Alors, évidemment qu'il ne va sans doute pas gagner les huit prochaines de suite, mais il est quand même bien engagé, le jeune allemand... Et ça fait plaisir, après cette saison 2019 de galère. Puis au niveau du style, il n'y a quand même pas grand chose à dire. Une vitesse au-dessus, tranquillement. La grande classe.

Ceci dit, Eli Tomac connaît lui aussi son meilleur départ dans la série depuis des lustres. 2/2/3 pour la 2e place au général, c'est solide. Calé juste 8 petits points derrière Kenny au championnat, le Géant Vert serait-il en train d'ajouter la régularité à sa déjà bien complète panoplie ? Ce ne serait pas une bonne nouvelle pour les autres... En tout cas, c'est du top niveau pour le moment, malgré des départs encore perfectibles. Au moins, il a repris l’ascendant sur son jeune coéquipier, ce qui doit lui faire du bien. Et si donc, finalement, on avait enfin cette fameuse baston Roczen/Tomac qu'on nous promet depuis des lustres pour le championnat SX ? Croisons Philippe...

Va falloir aller lui arracher, son os, au mini pit-bull !


Qui c'est qu'est toujours là, à l'affût ? Encore ce bon vieux Jason Anderson ! À des années-lumières de sa pathétique défense du titre l'an dernier, le Jason ne manque de rien cette saison : vitesse, physique, départs... Si, d'un maillot qui reste dans son pantalon, mais il paraît que ça fait partie du personnage. 5/3/5/3 depuis le début du championnat, le tout sans holeshoter systématiquement, on peut dire que tout va bien aussi dans le clan #teamfried.

À l'arrêt total dans les whoops, pas très bien parti à chaque fois, et pourtant encore bien là, à la 4e place. Pas à dire, ce Cooper Webb est un « racer ». Bon, sur ce coup-là, il doit avoir mal au cou à force de se retourner pour voir où étaient les autres. On aurait dit Mike Alessi après un holeshot en SX ! Devraient monter des rétros, chez KTM. Mais au final, ça a payé... Va falloir aller lui arracher, son os, au mini pit-bull !

Moins saignant qu'à Anaheim 1 mais plus qu'Anaheim 2, Justin Barcia est ici à peu près à sa « vraie » place en vitesse pure, il semblerait. Et encore, c'est compter sans AC, mais on peut considérer qu'il est (parfois) plus vite que CW1. Plus flashy, aussi, signe que ça va mieux pour le pilote Yam. Tant mieux, le SX est plus intéressant avec un Barcia en forme.

On (aka Je) attendait plus de Mookie, mais visiblement il est dans une perspective de long terme, saison encore longue blablabla... Mouais. Bon, il a quand même régalé un peu dans les whoops, c'est déjà ça.

AC, AC, AC... Tout allait pour le mieux jusqu'au dernier tour de la dernière course. « Rookie mistake ! » Dommage, c'était encore une bonne copie rendue jusqu'ici. Avec une grosse tâche d'encre au dernier moment. Au moins, il n'est pas blessé. Ouf. Ah, au fait, Justin Bogle a deux mots à te dire, AC. Enfin, s'il arrive à articuler...

Si quelqu'un a une explication sur les performances de Baggett, on est preneur.


Justin Barcia retrouve le flow ! 


Martin Davalos a réglé ses soucis d'embrayage qui l'empêchaient de bien partir jusque là. Et si Marty part bien, on risque de bien rigoler ! Le gars a le talent pour jouer devant, au moins quelques tours avant de perdre l'avant dans un virage. Un prétendant de plus au top 5/7. Souvenez-vous qu'il est le seul à avoir été plus vite qu'AC9 sur une séance d’essai, lui qui en est à 11 sur 12. Super Marty, qui a quand même fini à deux doigts de passer Webb.

V'là la soirée pourrie qu'il a passé Zach Osborne ! Le gars, il part chaque fois bien, et il finit par terre à tous les coups. Je n'ai même pas envie de lui souhaiter de rebondir, de peur qu'il le prenne au pied de la lettre !

Un mot pour Chris Blose qui faisait un super début de saison en 450, avant de passer en 250 à l'est. Bah ça ne se fera pas. Fracassé dans les whoops, il s'en tire finalement avec « seulement » un bras cassé, parce que ça sonnait encore pire au début avec des blessures internes. « Zombie Blose » ne s'est pas relevé, ce coup-là. Big up à Michael Lindsay, dont les deux pilotes Blose et Robin étaient pour la première fois réunis en finale, et qui ont fini dans les whoops à deux mètres l'un de l'autre. Cruel, le SX.

Si quelqu'un a une explication sur les performances de Baggett, on est preneur. 12/4/14, on est sur du bizarre...

Les dernières rumeurs aux US font état de Broc Tickle sur la Suzuki JGR maudite qui a déjà emporté Savatgy et Noren. Autorisé à rouler à partir de Tampa, ne soyez pas surpris de voir Tickle en jaune d'ici-là.


Dylan il est beau, il est fort, mais il part mal. 

Le plateau West fond plus vite que la raclette dans le poêlon...

En 250, Dylan Ferrandis a refait une grosse partie de son retard sur Justin Cooper, qui a chuté puis a eu un mal de chien à redémarrer la Yam. Tant mieux pour le championnat, mais attention, il y en a un qui revient aussi : Austin Forkner. Impérial au départ, même s'il a utilisé ce pauvre Christian Craig comme une quille de bowling au premier, Forkner a fait l'essentiel : creuser l'écart dès les premiers tours pour se mettre à l'abri de DF1W.

Après McAdoo, Lawrence et maintenant Christian Craig (fracture de la main), le plateau West fond plus vite que la raclette dans le poêlon... Heureusement, Mosiman refait peu à peu surface. Brandon Hartranft signe une nouvelle belle performance avec cette 4e place. Notez que son peu de combativité à l'écran était criant en dernière manche. Renseignements pris, il avait semble-t-il un tear-off coincé dans le gant.

Les whoops ont encore été bien cruels avec ce pauvre Alex Martin... A part ça, je mettrais bien une pièce sur Jacob Hayes pour une place dans un bon team l'an prochain. Déjà pas mal l'an dernier, l'ex-champion Arenacross progresse à chaque sortie après sa blessure contractée en Australie. Par contre, Derek Drake a intérêt à se bouger s'il ne veut pas rejoindre la longue liste des espoirs trop vite oubliés. À 20 ans, il n'avait pas encore montré de flash jusqu'ici, avant de faire 3e de la seconde manche et de couler en 3e. Il va falloir se ressaisir, les managers ne sont pas forcément du genre patients !


Bravo à Ludovic Macler, de nouveau en finale. Par contre, Ludo, les américains t'en veulent de ne même pas essayer une fois que tu es qualifié. Il paraît que ça se voit... Je dis ça, c'est dans ton intérêt !






Commentaires

Portrait de oxboy

Le duel Tomac VS Roczen pourrait (enfin) être l'enjeu de ce championnat, en se basant sur ce que les deux hommes ont montré jusque là.
On va souhaiter
- que Ken tienne la distance jusqu'à Salt Lake City,
- qu'Eli conserve cette régularité qu'on ne lui connaissait pas (l'âge de raison ?)
- on va garder un oeil sur le champion en titre qui ne va pas baisser les bras,
- et un autre oeil sur Jason qui semble avoir retrouvé des couleurs...
- sans oublier Adam, qui devrait animer encore quelques soirées...
Début de championnat passionnant en tout cas...Que tout le monde reste sur ses roues et le kiff sera total.
PS : je partage l'avis du rédacteur sur la triple crown, dans ce format là. Une vraie réussite, vu du canapé.

Portrait de kevak24

L'énigme Baggett...seulement là quand on ne l'attend pas (plus).
Concernant Tomac et la régularité, je pense qu'il faut attendre encore quelques épreuves pour en avoir la confirmation... Il était leader l'an passé après l'apocalyptique San Diego (rd 6?) mais ça n'a pas tenu bien longtemps.
Toujours un plaisir de lire cette rubrique en tout cas , vivement un podcast !

 

Dernières vidéos

  1. Vidéo : souvenir du Red Bull City X, du Supercross dans le port de Sydney
  2. Vidéo : Adam Cianciarulo a repris la moto, et les chutes !
    crash adam cianciarulo alex martin
  3. Vidéo : Kaze wo Nuke!, un Olive et Tom du motocross incroyable !
    dessin animé kaze wo nuke
  4. Vidéo : le premier SX de Bercy en 1984, la naissance d'un mythe !
    supercross paris 1984
  5. Culture MX : les plus belles bagarres, épisode 1 : Ferrandis vs Herlings, Trentino 2016
    trentino herlings ferrandis