MXGP

Stéphane Dassé : "Le Mondial, c'est hyper exigeant."

Article ajouté le 07/02/2019

Prêt pour le fight !

 

C'est une saison cruciale qui attend le team Bud Racing qui fera son retour dans le grand bain du MX2, après plusieurs années à se concentrer sur l'Europe 250. Pour autant Stéphane Dassé, le boss de la structure hossegorienne, reste confiant dans les capacités de ses hommes à signer une belle campagne. Paroles !

 

"On est pas encore tout à fait prêts mais c'est normal, il est tôt. Et puis les saisons commencent de plus en plus précocement, surtout pour nous qui faisions le championnat d’Europe l’an dernier. L'Argentine, c'est dans un petit mois alors que sur l'Europe, la première course était fin mars. La moto est quasiment prête au niveau moteur et suspensions mais on doit encore peaufiner quelques réglages lors des premières courses de pré-saison. On continuera à bosser toute l’année de toutes façons pour offrir le meilleur matériel à nos pilotes. Quant aux pilotes, on est content d’avoir dans nos rangs deux jeunes pilotes talentueux. Il leur reste encore du travail mais vu la longueur de la saison, je ne sais pas si c'est un mal. Ils ont quand même bien bossé et on fera un point au bout de 4/5 GPs. En tout cas, notre budget est bouclé et ce ne fût pas une affaire facile. Heureusement que Kawasaki Europe nous a aidé car Youthstream n'a pas apporté de solutions aux requêtes faites par les teams fin 2018 au niveau des budgets. Nous n'avons pas reçu l'aide financière que l'on souhaitait de leur part. La seule concession faite, c'est la liberté de prendre nos billets d’avion et nos hôtels par nos propres moyens. L’an dernier un partenaire de Youthstream nous était imposé pour les GP lointains. On se gère désormais seuls ce qui n'est pas plus mal. Ça permet de mieux gérer les coûts. On a aussi droit à 200 kilos de fret gratuits par GP overseas, mais quand on additionne les GP’s, ça ne suffit pas à réduire suffisamment la facture. Après, ils auraient tort de changer de politique aussi. A priori, ils font le plein des grilles de départ puisque 35 pilotes MX2 sont déjà annoncés en Argentine !

Le problème à mon avis vient plus du nombre croissant de GP’s que les GP overseas eux mêmes. Car pour tenir toute une saison quand on est team-manager, mécano, ou pilote, ce n'est pas évident, surtout quand on doit faire tous les GP’s en plus les courses nationales importantes pour nos partenaires ! Les week-ends pour décompresser se font rares ! "

Brian Hsu

Brian Moreau

VB, photos Bud Racing

Commentaires

Comme dit sur le topic SX , Pourquoi pas sortir de l'orniére est emméner les gamins progresser aux US et en SX aussi ...il y a un marché énormes a infiltré et conquerir là bas
de plus brian  semble doué pour cela et HSU il me semble, fait aussi du SX

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Le team GSM de Sergio Guidetty dans la peuf
  2. MXGP : Le team Honda HRC en vidéo
  3. Enduropale du Touquet : Les meilleurs moments en vidéo
  4. Supercross de San Diego : Les finales 250 et 450 en vidéo
  5. Vidéo F&H Racing Team à l'entraînement.