Forums Discussion générale

Pages

Luongo hors du coup : démonstration...

et puis y a la version au grand georges................;-))
 

Mourir pour des idées, l'idée est excellente.

Moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu.

Car tous ceux qui l'avaient, multitude accablante,

En hurlant à la mort me sont tombés dessus.

Ils ont su me convaincre et ma muse insolente,

Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi

Avec un soupçon de réserve toutefois:

Mourrons pour des idées d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente.
Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure,

Allons vers l'autre monde en flânant en chemin

Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure

Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain.

Or, s'il est une chose amère, désolante,

En rendant l'âme à Dieu c'est bien de constater

Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée,

Mourrons pour des idées d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente.
Les saint Jean bouche d'or qui prêchent le martyre,

Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas.

Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire,

C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas.

Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent

Bientôt Mathusalem dans la longévité.

J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté:

"Mourrons pour des idées d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente."
Des idées réclamant le fameux sacrifice,

Les sectes de tout poil en offrent des séquelles,

Et la question se pose aux victimes novices:

Mourir pour des idées, c'est bien beau mais lesquelles?

Et comme toutes sont entre elles ressemblantes,

Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau,

Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau.

Mourrons pour des idées d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente.
Encore s'il suffisait de quelques hécatombes

Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât!

Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent,

Au paradis sur terre on y serait déjà.

Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes,

Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez,

Et c'est la mort, la mort toujours recommencée...

Mourrons pour des idées d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente.
O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres,

Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas.

Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!

La vie est à peu près leur seul luxe ici bas;

Car, enfin, la Camarde est assez vigilante,

Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux.

Plus de danse macabre autour des échafeauds!

Mourrons pour des idées d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente.

 

 Parce que tu as l'impression que je me gêne (et ce depuis + de 2 décennies, ce qui me donne pas mal d'avance sur quiconque) ? 

Te faches pas Xavier, MXA est quelqu'un de très respectable. Sur le fond je pense comme lui, même si je t'ai trouvé un peu trop partie prenante contre Losito. On sait bien que de par ta situation professionnelle et celle d'organisateur tu ne pourras sortir un pamphlet anti Youthstream comme celui de notre ami US... à moins que ?

Cordialement.

Euh ….. on peut distribuer les bons points là ?

Mon cher Xavier , tu fais parti de ceux qui m’ont donné la passion de ce sport , et je t’en remercie . Que tu ne manies pas la langue de bois est un lieu commun , ne revenons pas là-dessus .
Par contre , les éditions Larivierre ont largement démontré , années après années , la pertinence des investissements publicitaires réguliers de certains constructeurs , disons orange , rouge , bleu dans l’ordre des plus gros contributeurs à votre œuvre journalistique et publicitaire .
Pour en juger , il faut simplement regarder les résultats des différents comparo que vous effectuer annuellement pour se rendre compte que ces 3 marques trustent systématiquement les 1ere places depuis ..... l’apparition du refroidissement liquide .
Pour ce qui te concerne personnellement , ton point d’orgue restera d’admettre finalement les 450F à l’intérieur du SX de Bercy , chose impensable il y a peu quand tu nous as expliqué à une certaine époque que les 125cc suffisaient largement pour présenter une super spectacle . problème : si on remplace les 125cc par les 250F , les moteurs tapés à blocs ne tiennent pas la durée des 3 soirs …. On arrive là au bout de la logique du suivi aveugle de la politique des constructeurs .
En faisant la promotion dithyrambique du 4T comme solution à tous les problèmes , ton équipe a contribué , comme tes confrères , à marginaliser ce qui était auparavant un sport de masse . dans ce domaine , l’indépendance journalistique n’a été qu’un vain mot car vous avez tous emboité le pas des constructeurs , et on voit aujourd’hui où cela nous mène tant au niveaux des grands prix que celui du simple pratiquant de base .
Tu as la droit de ne rien répondre , comme de ne pas donner d’avis sur ma proposition ( tu sais bien , les 144cc .. ) , mais comme ça tu as le fond de ma pensée .

 
 
 
NB :  la création de mon pseudo " rock " est systématiquement  refusé  sur le site  MV ,  je me demande pourquoi .... il doit y avoir des consignes .  je vais essayer avec  " folk " ...

Disons simplement que tu ne peux te lâcher dans l'édito de MX Mag comme tu peux le faire sur ton blog...
Inutile d'expliquer pourquoi, chacun se fera sa petite idée...
 
;-)

  J'ai écrit dans MX, à la mort de Kubrik (et en anticipation de ce que Luongo préparait alors, à savoir l'aventure Dorna) un édito intitulé "2001, l'Odyssée du Cross".

Apparemment, GL avait trouvé cet édito-là suffisament "lâché", comme tu dis, pour réclamer assez ouvertement ma tête, par courrier vengeur à mon patron, avec copie à la FIM, la FFM, etc. 
C'est dire si j'ai des leçons à recevoir de quiconque (pas même de mon ami Jody, avec qui je parle de GL depuis toujours, d'où la proximité de nos vues) en matière d'analyse-critique du personnage Luongo et de son action au sein du MX mondial depuis... 22 ans  (ah, Charlety!) !
Et jusqu'à preuve du contraire, je suis toujours là, et n'ai jamais molli dans mes convictions. 
Seule chose : comme le rappelle Jody, plusieurs des intervenants majeurs de ce milieu, des usines aux teams en passant par les pilotes eux-mêmes et aussi les organisateurs, auraient pu ou pourraient se lever face à la "dictature" Youthstream et la remettre dans l'axe, à condition de le vouloir vraiment et de s'en donner les moyens, en s'unissant. 
J'ai suivi de près et très souvent évoqué dans "blockpass" et ailleurs l'épisode MXTAG.
Vilipendé les circuits artificiels sur terrain plat et raccourcis qui deviennent par trop le standard des GP et, plus largement, la complaisance absolue, pour ne pas dire "aveugle", de la FIM, envers son promoteur "institutionnel" . 
Critiqué la main-mise d'un entrepreneur privé sur le MXDN (que je refuse par ailleurs d'appeller MX"o"N), Olympiades du MX auxquelles les pilotes participent gratuitement, au titre de "patriotisme sportif".
Je me suis gaussé des chiffres, éxagérement gonflés par Y/S, d'audimat et de spectateurs sur les GP. 
Pour autant, je n'ai jamais diffamé Y/S ,  dont je n'hésite jamais à soutenir les (trop rares) interventions allant dans le sens du sport. 
A la longue, je n'ai nulle fascination pour le personnage Giuseppe, simplement, si je suis sans doute le pionnier de ses critiques, je ne suis plus le seul (du Coombs par-ci, du Weisel par-là, c'est ce qu'il y a de plus lourd!) et qu'en fin de compte, comme il le prétend un peu cyniquement (car il n'ignore rien de la réalité minable de nombreux pilotes participant à son show, à laquelle son système participe largement), s'il y a toujours des prétendants, c'est qu'ils doivent bien s'y retrouver (quitte à ne pas honorer leurs engagements mais là, Giuseppe est intervenu, cela ne devrait pus pouvoir se produire à l'avenir... à voir!)... 
Force est de constater que les critiques de tous bords, peu suivis d'effets concrets, n'ont finalement eu nulle prise sur l'action au long cours de Luongo.
Et qu'au fil du temps il acquiert, par la force des choses, une forme de légitimité, au point de peser un temps (ne fut-ce qu'au titre de leurre) sur le futur de sa série rivale, l'outdoor US !
Les multiples affaires foireuses, ou pires, auxquelles son nom a été mêlé, les revirements, les mensonges, la mauvaise foi et les décisions arbitraires qui ont pu, tour à tour, marquer son "règne", finissent par être ensevelies sous la force conjuguée du pouvoir et des honneurs sans cesse renouvelés...
Les clubs couinent en coulisse mais les signatures de contrats longue durée se multiplient, y compris sur des circuits "historiques" comme Teuchenthal ou Uddevala, et en France, les intéressés sont toujours partants
Ce que fait Luongo finit par être assimilable à de la politique, dans ce qu'elle a bien souvent, on le sait, de pas très ragoûtant, mais qui a la force du fait accompli pour elle (et aussi le passage devant les urnes, qui n'est pas une préoccupation de GL, différence notoire!)... 
A propos, je n'ai jamais eu de souci pour obtenir un pass chez GL. 
Et j'accrédite bien volontiers son associé Becchis, qui est un vieil habitué de Bercy, y compris en tant que pilote !
Il est bien assez malin pour avoir compris, à la longue, comme un homme politique, que la presse est un "mal inévitable" et qu'il a finalement des choses plus productives à faire que de la chasse à ses (inévitables) détracteurs. 
Du business.
Pourquoi se gênerait-il d'en faire ? 
Tant qu'il a des teams et des pilotes pour participer à son show, des sponsors pour y investir et des clubs organisateurs pour acheter son package (beaucoup plus cher que son coût de revient puisque les participants sont mis à contribution), Luongo a un business, un business à petit risque et gros profits, comme tout le monde les aime !
Y'a un moment où j'ai aussi besoin de parler d'autre chose à mes lecteurs aussi, des choses positives par exemple, l'opposition systématique, ça lasse forcément, à la longue. 
Au final, Luongo is here to stay et je peux en dire ce que j'en pense, sans me sentir outre mesure en croisade contre lui, voilà. 
 
PS pour Rock : je ne suis plus impliqué dans le déroulement des essais MV mais ne doute pas un instant que, comme à mon époque (et ça je le sais), ceux-ci soient parfaitement indépendants.
Par ailleurs, je me suis montré d'entrée anti-4T, viscéral à titre personnel, par amour du 2T, et raisonné à titre professionnel,  notamment à cause du bruit, du coût et de la perte de fun qu'il porte en lui. Sur ce point au moins, je suis Luongo-compatible. 
Et je n'ai rien à voir avec la modération du site mv.com (du reste tu fais partie, à mes yeux, des forumers qui tirent le niveau vers le haut !). 

 

pffffiouuuu ..... ça c'est de la mise au point :-) .
 
ps : dirt président  !! .....dirt président  !! ...

belle mise au point.
 
Reste une question...
Selon toi, quelle serait, la, ou les pistes possibles ( s il y en a ?)  pour se sortir de cette situation qui tire notre sport inexorablement vers le bas.?
 

On est pas loin d’un discours d’homme politique , dans le genre . le journalisme est une affaire de professionnels , on l’a bien compris .
cela dit , je ne vois pas bien le rapport direct entre Luongo et le 4t puisque le lascar serait capable de promouvoir sur les chaines de télé mondiales n’importe quelle forme de compétition , y compris peut étre un jour sur des motos électriques , pile à combustible , voire diesel ou au gazogéne …
le problème serait plutôt au niveau de l’inconsistance de la FIM qui lui laisse trop les mains libres , bien contente d’une exposition médiatique qu’elle n’a jamais connue auparavant . dans d’autres domaines sportifs similaires comme la Formule 1 , le contre pouvoir existe ( FIA ) qui s’oppose réguliérement à un Bernie Ecclestone qu’on peut comparer à Luongo dans son domaine .
J’aurais préféré de ta part une belle explication sur l’évolution mécanique du SX de Bercy , objet au combien fascinant pour le mino que j’étais à l’époque lorsque j’ai vu le grand Rick Johnson faire le show avec sa tenue jaune .
mais puisque tu confesses être un amoureux du cylindre à trous , indépendant et intègre , peut être nous prépares tu l’annonce d’ une bombe que serait le match JS contre RC sur des 2T , capable de faire s’écrouler un POPB en transes …on percevrait alors concrètement chez l’organisateur ( passionné ) ce que le journaliste ( professionnel ... ) nous fait oublier .
 

"Ravi" de l'apprendre.
 
Mais pourrais-tu encore en faire de même aujourd'hui (que ce soit à propos de GL ou de tout autre sujet "facheux") ???
 
P.S : je sais, j'asticote, mais bon, c'est le jeu...

Pages

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Bud Racing School : Quand les pilotes Bud retrournent à l'école.
  2. SX Tour : La première pour Lozzi et Teillet.
  3. VIDEO : Les meilleurs moments du MXGP de Lettonie
  4. VIDEO : Tim Gajser et Jorge Prado remportent le MXGP de Russie
  5. MXGP de Russie : Résumés des qualifications