Anaheim 1 et ce qu'on peut en dire...



Par Ganjaman - photos copyright Simon Cudby / Constructeurs

Anaheim 1 et ce qu'on peut en dire...

Enfin ! Qu'est-ce qu'elle est longue, cette fameuse « off-season » ! Et même si Anaheim amène toujours plus de questions que de réponses, on a au moins du matériel sur quoi s'appuyer. Qui plus est, voici une saison qui s'annonce pour le mieux : James Stewart est de retour après un an de purgatoire, Eli Tomac a une nouvelle Kawa censée être plus stable que son Mustang sauvage de l'an dernier, Trey Canard est au départ sans os cassé, Anderson a pris la mesure de sa nouvelle HVA... Bref, tout s'annonçait au top, mais c'était sans compter sur El Niño, qui a apporté son lot de pluie sur la Californie et nous promettait une ouverture dans la boue. Là, faut dire chapeau à l'équipe de Dirt Wurx qui a réussi à maintenir le terrain en bonne conditions. Ok, il y avait plus d'ornières que d'habitude, mais pas une flaque à l'horizon. La classe. Pas fan, perso, du départ coupé en deux. Si t'as foiré tes qualifs, t'as à peu près sûr de mal partir. Mais à part ce détail, c'était quand même bien, avec notamment des enchaînements.

Dès la conférence de presse, la bagarre a commencé entre les treize pilotes. L'enjeu ? Être au premier rang. Marrant, pour des gars qui ont du passé le peu d'années d'école qu'ils ont connu plutôt vers le fond, près du radiateur... A part ça ? Rien à signaler, si ce n'est un léger trait d'humour par Canard. « Comme tout le monde, je vais dire j'ai eu une super intersaison, que ma moto est super, mon team génial... » Mais, surtout, LA question de Kris Keefer, ancien pro des années 90/00 reconverti en journaliste chez Dirt Rider. « Pour ta première saison en 450, comment gères-tu mentalement la blessure de ton frère, et comment va-t-i ? » Après un début d'explication consensuel, Marv' a fondu en larmes. Pas le top avant son premier A1 chez les grands.

Bref, passons aux courses. Ça fait du bien !

Victoire d'Anderson. Ça devrait être une surprise ? Le gars fait deux l'an dernier à A1, a pris les trois holeshots de la MEC, a un an de plus de boulangerie à son compte et une moto qui va beaucoup mieux. Le plus impressionnant reste la manière. Pointer 7 au premier tour et passer en revue tous les prétendants comme si c'était des attardés, c'est quand même la preuve qu'El Hombre (quel surnom à la con, d'ailleurs!) est plus que prêt. Bon, faut dire aussi que la plupart des vrais insiders le voyait bien, étant donné qu'il est régulièrement plus rapide que Dungey à la boulangerie, même sur 20 tours. Et le fait de savoir que tu tapes régulièrement le champion en titre, ça doit mettre un minimum en confiance, non ? Un petit bémol quand même : va falloir rester sur ses roues toute une saison, à fortiori quand on attaque autant... Perso, j'aime son style décomplexé, même vis à vis des réceptions. Court, long, whatever, tant que ça passe. Belle pub pour WP, en passant. Et première victoire d'HVA en SX US 450. Oui, c'est déjà arrivé en Lites, avec Travis Preston. Ce JA21 a incontestablement quelque chose, lui qui avait déjà tapé dans l’œil de Ricky Johnson a l'époque, qui avait déclaré alors qu'il était amateur que JA était « l'avenir du cross US ». Bien vu, RJ.

Pointer 7 au premier tour et passer en revue tous les prétendants comme si c'était des attardés, c'est quand même la preuve qu'El Hombre est plus que prêt.

Dungey second. Ça devrait être une surprise ? Oui, quand même un peu. Passé par la semi, il coupe Stewart en deux dès le début de la première finale, avant de se faire block-passer virilement par Trey ensuite. Le Dunge a eu une longue soirée. En plus, c'était pas beau : il a du se mettre plus de court dans cette soirée que sur toute la saison dernière. Et pourtant, il finit deux. C'est ça, bétonner un championnat, non ? Pour ce qui est de « l'incident Stewart », si je devais remplir le constat pour l'assurance, je dirais que c'est du 50/50. JS a fait une erreur en recoupant autant le virage dans le trafic des premiers tours, et RD1 s'est mis un bon court sur le triple précédant qui l'empêche de freiner suffisamment pour éviter le choc. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'en a pas fait exprès. Bref, mauvaise soirée, qui finit pas si mal, avec 22 points et un leader qu'il côtoie tous les jours à l’entraînement.

Cole Seely troisième. Ça devrait être une surprise ? C'est sa place finale au championnat l'an dernier ! Toujours aussi stylé, le gars. Mais un peu nerveux pour cette première. Il a admis avoir eu d'énormes crampes d'estomac toute la journée et s'être crispé en milieu de course, d'où le retour de JA21. Je suppute aussi que le fait d'avoir perdu deux courses de suite face à Anderson dans les mêmes conditions il y a deux ans a du avoir un effet sur son mental quand l'HVA a commencé à revenir. Il ne fait en tout cas guère de doute que le gars va gagner quelques finales cette saison.

Eli Tomac quatrième. Ça devrait être une surprise ? Pas vraiment. Retour après une double opération des épaules, première course sur la nouvelle moto, sans compter le fait qu'il a deux fois de suite complètement loupé son ouverture, ça fait beaucoup pour un seul homme. Il l'a joué safe et il a eu raison, il marque des gros points et fait quand même le meilleur tour en course. Par contre, il n'a jamais réussi à passer l'espèce de table bizarre avant la ligne droite... Bizarre.

Ken Roczen cinquième. Ça devrait être une surprise ? Oui, un peu, mais vu les circonstances il s'en est bien sorti, lui qui était quasi dernier au premier tour. Visiblement, il a la vitesse, et c'est là-dessus qu'il va bâtir sa semaine à mon avis. Pas content du tout de s'être fait serrer au départ par Barcian, le Kenny, ce que je comprends fort bien...

Chad Reed sixième. Ça devrait être une surprise ? Pour un gars dont le deal a été annoncé deux jours avant la course, c'est pas mal. La Yam lui va bien, et quelle vitesse de passage dans les whoops ! Avec un bon départ, Chad a encore la vitesse et la grinta pour gagner, selon moi. Et ça, c'est cool.

Trey Canard septième. Ça devrait être une surprise ? Oui, il aurait du faire trois au pire, sans sa chute/sortie de piste (pas bien vu!). Mais la vitesse est là, ça ne fait aucun doute. Ses scrubs sont d'un autre monde, comme celui qui lui permet de sortir (gentiment) Dungey. Il a repris l'équivalent de deux motos sur un triple ! Et quel style... Le plus classe, à mon avis, de tout le plateau. La classe.

Pour le reste, que dire ? Barcia part devant, c'est bien, mais il irait plus vite s'il ne faisait pas appel assis sur tous les enchaînements/triples du terrain, comme un Alexandre Chapuis de la grande époque... DV le répète souvent, et ça s'est encore vérifié samedi soir : les mecs qui vont vite sont ceux qui n'abusent pas du seat bounce, et lui en abuse clairement. Pourtant, il doit avoir des jambes en béton avec les bornes de vélo qu'il s'infuse... Un peu déçu de Dean Wilson, mais les nerfs ont du jouer un rôle important dans sa course. Au moins, il ne s'est pas blessé.
Chris Pourcel a fait du Pourcel : mauvais départ, zéro risque, on verra la semaine prochaine... Deuxième chrono, on sait au moins qu'il a la vitesse.
Marvin Musquin a été plus ou moins à l'arrêt du début à la fin, espérons qu'il redresse la barre, parce que ne pas être capable de se faire Bogle en demi et terminer 13, c'est indigne de son talent et de son rang. Là encore, il devrait vite améliorer le score.
James Stewart... Pfff, que dire ? Il avait l'air affûté, pourtant, le James. Et rapide. Dommage qu'un mauvais choix l'envoie direct au tapis, en espérant qu'il n'y reste pas longtemps...
Grand moment, cette bagarre Peick/Friese. Les deux se détestent cordialement depuis des lustres, remember Washougal 2011. L'action en heat ne m'a pas semblé bien méchante, par contre la manœuvre en demi est stupide de la part de Vince, mais qu'est-ce que Peick espérait en lui mettant des coups de poing dans le casque en live à la télé, sérieusement ? Résultat, 5000 $ d'amendes et deux courses ratées, ça commence bien...
Enfin, un mot sur Lawson Bopping, l'australien invité surprise de la finale. Bien en demi, solide au LCQ, il s'est fait son petit kiff direct en allant en finale. Cool.

Chez les 250, on s'attendait à un Cooper Webb show, on l'a eu. Nettement plus vite que les autres malgré un paquet d'erreurs, la saison va être longue pour les autres... D'autant que de son propre aveu, il n'était pas prêt pour la côte ouest, lui qui voulait faire l'est cette saison. La blessure de Jmart l'ayant obligé à changer de côte, sa marge de progression est encore large. Notez que le jeune Cooper est parait-il au centre d'une guerre prête à éclater. Yamaha US est de retour avec Reed, ça ne vous a pas échappé. L'idée étant de confier le management/coaching du team à moyen terme à Chad, après sa carrière de pilote. Problème : l'autre team Yam, JGR, soutient Cooper depuis des années, vu qu'ils sont voisins et amis. Et visiblement, les deux parties sont déjà entrain de s'écharper pour savoir qui va récupérer la pépite l'an prochain, quand il va passer en 450. Et le contrat qui lie Yam à JGR est à renégocier en fin de saison. Vous voyez où je veux en venir ?

Derrière, pas grand chose à signaler. Jessy Nelson est à sa place en seconde position, et devra compter sur un très mauvais départ de Coop pour s'imposer. Osborne joue placé, sans plus. Joey Savatgy fait partie de ceux qui peuvent peut-être s'imposer, mais il a manqué de chance en se faisant percuter par un Christian Craig en perdition. Le même Craig qui a failli coûter la victoire à Webb en s'explosant sur le dragon back juste devant lui alors qu'il avait un tour de retard. Ceci dit, quel plaisir de le retrouver, le Christian. Le style est toujours aussi classe, et la vitesse est bien là après deux ans d'arrêt. Lui aussi devrait goûter aux joies du podium avant longtemps. Pas content de s'être fait doubler sous drapeau jaune par Webb en heat, même si c'est légal aux US. Je le comprends, ça m'aurait énervé aussi.
Un mot sur Maxime Desprey, que j'ai découvert grâce aux vidéos youtube de DV. Volontaire jusqu'au bout en heat, où il arrache la dernière place qualificative dans le dernier virage, il n'a certes pas fait de miracles en finale mais ça fait quand même plaisir de voir un Frenchie en finale. Et la première épreuve dans le dos, il ne peut que s'améliorer.

Voilà, c'est tout pour le moment. Pour une analyse plus intelligente, il va falloir attendre la rubrique de DV sur pulpmx.com ou l'Observation de Steve Matthes sur racerxonline.com. Tu parles pas anglais ? Fallait rester plus longtemps à l'école...

Commentaires

Excellent . Merci, man ...

'tain, pas un mot sur Torna Do, t"es vraiment cruel...
;-))

Excellente cette rubrique !
Merci môssieur Ganja !

Je cherchais dans le Forum,au final c'était là..bon topic change rien!

Au top !
Je n'avais pas eu non plus le reflex, de passer sur la home page, j'y penserai, maintenant ;-)

Merci.