MXGP

VIDEO : Tim Gajser et Jorge Prado remportent le MXGP de Russie

Vidéo ajoutée le 10/06/2019
06/10/2019

MX2

Et d'un nouveau doublé, un ! Encore une fois, Jorge Prado a assommé de sa classe, et de sa vitesse, le MX2. Qu'il se rate au départ comme en première manche, ou qu'il sorte devant, le scénario de la seconde, le champion du Monde est irrésistible et personne ne semble en mesure de lui bloquer la route vers un nouveau titre. Même son plus dangereux adversaire au provisoire, Thomas Kjer Olsen n'a pas eu les capacités de le contrer en première manche, alors qu'il était solidement installé en tête... Le Danois, deux fois second à Orlyonok, semble contraint de se résigner à la deuxième place, tout en se méfiant de la pression du Belge Jago Geerts (3/3) qui n'hésite pas à le titiller sur les fins de manche. Mais pour nous autres, la satisfaction de la journée, c'est de voir que Tom Vialle a encore une fois rempli sa mission avec brio : le Français (4/5) a animé les têtes de course dans chacune des manches après de bons départs, ce qui lui permet de finir au pied du podium. Idem du côté de Maxime Renaux qui signe sa meilleure performance de l'année (7/9) au prix d'une belle combativité, alors que Mathys Boisramé a étalé sa hargne légendaire (11/12). Brian Strubhart Moreau (19/20) a peiné en fin de manche, alors qu'Enzo Toriani (22/22) n'a pu remonter de mauvais départs alors que Zach Pichon a connu un week-end sans, entre casse-moteur en première manche et empilage au second départ.

Classement de la journée

 

Classement provisoire

MXGP

Quelles courses ! Sur une piste rapide, beaucoup trop !, les deux manches se sont résumées à de belles foires d'empoigne dans le top 15. On n'a de cesse de le dire mais l'homogénéité du plateau du MXGP est tout simplement exceptionnelle ce qui nous permet de profiter de belles courses sur ce genre de piste pas trop sélectives même si sur le papier, Tim Gajser a imposé une nouvelle fois sa suprématie avec un doublé imparable (son 4e de la saison). Sauf que le Slovène a dû s'employer pour y parvenir face à un Arnaud Tonus éblouissant, que ce soit en première ou en seconde manche. On a même cru à la première victoire du Suisse en GP jusqu'à ce qu'il accroche une botte de paille lors du second débat, alors qu'il tentait un intérieur sur le pilote Honda ! Autre preuve de l'homogénéité du pack, la surprenant troisième place finale de Jeremy Seewer (5/4) qui s'est étripé tout l'après-midi avec les Herlings, Jonass, Febvre, Coldenhoff (incroyable en seconde manche), Lieber... Le Suisse signe, comme son compatriote, son meilleur résultat de l'année avec deux résultats réguliers ce qui n'est pas le cas de ses copains "podiumisables". Herlings, 4e du GP pour son retour en GP, s'est manqué au second départ (4/8) alors que Febvre a fauté lors de la seconde manche avec une petite chute et un calage (3/9). Ils se retrouvent du coup au coude à coude avec les Lieber (6/5) ou Jonass (7/6), tous deux solides, au final de la journée. Pour Cairoli et Paulin en revanche, la Russie laissera un gout amer. Antonio a souffert d'un très mauvais départ en première manche après sa qualification manquée (abandon sur chute) alors que Gautier, victime d'une grosse chute lors du premier débat, a dû s'infuser une remontée du fond du pack dans le second après un accrochage. L'Italien y perd sa première place mais c'est moins pire que ce qu'ont vécu Clément Desalle (tibia péroné cassés), Alessandro Lupino (4 vertèbres brisées) et Evgueny Bobryshev (tibia en deux)... La Russie un beau GP, mais un casse-bonhomme...

Classement de la journée

Classement provisoire

 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. Sand it : épisode 2
  2. Les trois manches de la Monster Cup
  3. Les pilotes Yamaha pour la saison sable
  4. Le Freestyle électrique
  5. Motocross des Nations européennes en Pologne